L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Saint-Pol-Roux

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 mars 2016

Fauconnet le dactylographe

RenEFauconnet.jpg


Toujours en quête d'étrangetés graphiques, la revue de Maximilien Vox, Caractères donnait dans son supplément Noël de 1961 un panorama des travaux typographiques d'un personnage mal célébré qui s'adonnait aussi à une forme de poésie qui a fait depuis des branchés.
Poésie formelle, poésie concrète, hypergraphisme, poésie visuelle, spatialisme, calligramme, poésie cinétique, quel que soit le nom que l'on donne à cette pratique, il y avait quelque chose d'effervescent dans l'inspiration de René Fauconnet qui avançait sur les traces des grands anciens sur le chemin qui d'Apollinaire et Iliazd mènerait un jour à Pierre Garnier.
René Fauconnet est né en 1917 et a disparu en 1970 (à Rueil-Malmaison). Entre temps, il a consacré sa vie à l'image. Peintre et dessinateur, de décors de théâtre en particulier, il a connu les joies de l'écriture avec son Approches de la peinture (1967) et des textes poétiques ou satirique dont le plus fameux, R.F. 22.301 prouvait en 1961 que la satire peut toujours prendre des formes nouvelles.
Pour les amateurs d'histoire littéraire, citons ici les portraits uniques qu'il laissa de Saint-Pol-Roux le magnifique, de Paul Valéry et de Paul Verlaine, des pièces d'histoire littéraire et graphique.

SPRReFauconnet.jpg
Bibliographie
Sept contes abracadabra. Illustrés par le même. — L'Oiseau-livre (1923), 20,5 x 15,5 cm, 74 p. Nombreuses illustrations noir et blanc de l'auteur. 300 exemplaires, en feuilles, sous chemise et étui illustré.
Carnet d’hôpital/Rag poems. — L'Oiseau-livre (1954), 20 x 15 cm, 59 p. Texte et illustrations noir et blanc. 150 exemplaires sur vélin B.F. En feuilles, sous couverture rempliée et étui illustré.
32 poèmes doux-amers. — L'Oiseau-livre (1959), 22,5 x 17 cm, 79 p. Texte et illustrations de l'auteur. 500 exemplaires sur vélin pur fil d'Arches. En feuilles, sous couverture rempliée et étui.
Douze dessins insolites. — Fontainebleau, René Ponot/Imprimerie Ménard-Mme Amouroux (1958), in-folio, 37 cm , XXII feuillets illustrés et calligraphiés par l'artiste, ensemble sous chemise toilée à lacets de l'éditeur, exemplaires nominatifs numérotés sur Vélin Arjomari.
ValReFau.jpg
Robot Fauconnet a écrit un conte satirique RF.22.301. — Antoine Rico, 1961, 104 p. "Livre se présentant comme un divertissement Mecano Graphique!comme un film fixe...Le scenario exigeant de la mécanique,l'auteur delaissa crayons,plumes,et encres,le tout remplacé par une machine a écrire,avec laquelle IL illustre ses écrits". Imprimé sur papier filigrané, exemplaires numérotés.


VerReFau.jpg

mercredi 8 septembre 2010

Edgar Tant, un fan de Saint-Pol-Roux

Tant333.jpg



Sur le blog de Mikael Lugan, les Fééries intérieures, l'enquête se poursuit qui doit révéler "l'intrigant Edgar Tant, dont on a vu, à deux reprises déjà, qu'il vouait une haute admiration pour Saint-Pol-Roux".

De nouvelles informations toutes fraîches ici !



mardi 10 juillet 2007

Des Fééries intérieures et des Caricatures (comme s'il en pleuvait)

Encore des singes, parce qu’on aime ça.


Deux blogs bien croustillants pour égayer les belles journées pluvieuses de cet impayable mois de juillet.


D’abord, Les Fééries intérieures, consacrées par Mikaël Lugan à Saint-Pol-Roux, avec détours par Roinard ou Ajalbert. Un jeu est proposé aux internautes, avec indice (qui devrait nous donner la clé dès ce soir, lorsque nous aurons le temps de farfouiller dans nos notes… Et puis cette tête nous dit quelque chose).
Ne serait-ce pas le traducteur en russe de La Légende de Novgorode ?

Ensuite, Caricatures et Caricature, épatante accumulation d’images et d’essais sur la question. C’est replet, mazette, et tout en couleurs, très anticlérical, fort en bouche, très bien.

Mais on n’y parle ni sur l’un ni sur l’autre de la Légende de Novgorode.
Bon, c’est comme ça.