L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Rock n Roll

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 24 janvier 2015

† Kim Foley (1939-2015)

kimfoley.jpgIl est parti, lui aussi, cet autre grand bonhomme... Il avait 76 ans.

Son site officiel vous renseignera vite sur ses capacités... parfois étonnantes.
On n'oubliera pas qu'il a managé Phil Spector ou conduit les Runaways, travaillé avec Jonathan Richman ou Ben Vaughn. Et puis, il y a, en 1969, ce Bubblegum que beaucoup lui envient...

Quelques échantillons pour les curieux : The Trip, Animal, Man, , I hate you, Big Bad Cadillac, Zero Zero (Alcoholic side), Motorboat

lundi 16 juin 2014

Un autre forestier : Guy Darol

outisdersDarol.jpg


Dans deux jours sera mis en vente un recueil de portraits de la même famille que la Forêt cachée : il s'intitule Outsiders et son auteur, zappien suprême en terre de France et de Brocéliande, Guy Darol, est bien connu des lecteurs de Muziq et de Jazz Magazine.
Il concerne ces rockers qui n'ont pas trouvé le débouché commercial espéré, un peu comme Vince Taylor, sont restés accrochés au lustre (Syd Barrett) ou bien on lâché la rampe pour se replier dans leur caravane au coeur du désert (Roky Erickson, le meneur des 13th Floor Elevators).
Essai de mythologie culturelle de la seconde moitié du siècle dernier, Outsiders, est, nous est-il annoncé "un recueil d’histoires où la malchance, la folie, la violence et la drogue nous replongent dans le souvenir des révoltes et des illusions lyriques qui ont marqué le siècle passé. On y entend des coups de feu, des cris et des marmonnements psychotiques. Ce sont des pages où la colère, l’errance et l’hallucination rappellent des silhouettes parfois redoutables : serial killers, gourous, prophètes ésotériques…"
Un vrai livre d'histoires en somme.
Qu'ils soient étiquetés punks, psychédéliques, folkeux, surfers, minimalistes, métallos, gothiques ou noisys, ces Outsiders ont trouvé leur "tombeau" collectif.
Du beau monde qui nous fait rêver maintenant d'une grosse grosse compilation. Avec livret de Guy Darol ! Et en attendant, l'Alamblog toujours au taquet malgré le champagne et ses bulles va tâcher de fournir une interview de l'auteur sous peu.



Guy Darol Outsiders. 80 francs-tireurs du rock et de ses environs. — Pantin, Castor Astral, "Castor Music", 450 pages, 24 €


Les petits curieux toujours avides du détail gratuit supplémentaire seront ravis d'apprendre qu'ils liront des tas de choses à propos de Hasil Adkins, Willie “Loco” Alexander (Boom !), Daevid Allen, GG Allin, David Arvedon, Ed Askew, Kevin Ayers, Syd Barrett, Bobby Beausoleil, BJ Snowden, Sean Bonniwell, George Brigman, Arthur Brown, Tim Buckley, Randy Burns, Joseph Byrd, Eddie Callahan (sans Clint Eastwood), Captain Beefheart (Electricity my friend), Eugene Chadbourne, Roger Chapman, Alex Chilton (on connait tous sa "Letter"), Vincent Crane, Debris, Karen Dalton, Roky Erickson (toogoodoogoodoogoodoo), Merrell Fankhauser, Mick Farren, Luke Faust, Bill Fay, Simon Finn, Kim Fowley (et sa botte), Jackson C. Franck, The Godz, Nick Gravenites, Peter Grundzien, GTO’s, Bruce Haack, Bruce Hampton, Dan Hicks, Gary Higgins, Kenneth Higney, D.R. Hooker, Michael Hurley, Bobby Jameson, Jandek, Wizz Jones, Bruce Joyner (et ses cordes vocales passées à l'acide), Alain Kan, The Legendary Stardust Cowboy, Jackie Leven, Screaming Lord Sutch, Albert Marcoeur, Joe Meek, Moondog, Harvey Matusow, Big Boy Pete, The Monks, R. Stevie Moore, Napoleon XIV, John Jacob Niles, Richard Pinhas, Ramon Pipin, Tom Rapp, The Residents, Stan Ridgway (on Mexican Radio at least), Ed Sanders, Sky Saxon (et sa cape), The Shaggs, Skip Spence, Peter Stampfel, Vivian Stanshall, Shooby Taylor, Jan Terri, Tiny Tim, Dan Treacy, Bobb Trimble, Wild Man Fischer, Roger Wootton, Ya Ho Wha 13.

mercredi 19 mars 2014

Ange Bastiani, Georges Arnaud et les chauds lapins...

BASTIANI-COUVERTURE.jpg



Tandis que Le Bréviaire du crime d'Ange Bastiani, Prix Forneret de l'Humour Noir 1968 rappelons-le, défrise à nouveau les lecteurs équipé qu'il est désormais d'une préface de Florian Vigneron et des dessins d'Alfred, la lecture d'un curieux petit roman de l'année 1967 donnera quelque lumière au phénomène Bohème dans les années 1950-1960.
Du côté du Flore, tandis que Situ et autres godelureaux fomentaient et picolaient, un certain Cyril imaginé par Roger de Mervelec courait les filles et publiait des livres avec son peintre de copain Maurice.
Les Lapins du Flore, roman de la firme La Jeune Parque narrait en 1967 les hauts-faits de ces jeunes gens tantôt en vespa, tantôt en voiture et souvent au bar. Un bandeau explicite (pour les neuneus ?) fut même apposé sur la couverture de l'opus : "Les chauds lapins des années 1950". Ce qu'il ne dit pas, c'est que traversaient ses pages Boris Vian, Ange Bastiani ou Georges Arnaud.

Rentré de Toulon après de confortables vacances dans le giron maternel, Ange Bastiani corrigeait les épreuves de "La croque au sel", un délicieux roman écrit sous son pseudonyme de Maurice Raphaël. Pour son lancement, il projetait de lâcher un millier de matous sur Saint-Germain-des-Près, à la manière d'un lâcher de pigeons dans une fête artésienne.

N'en dévoilons pas plus.
Encore mal connu, le parcours de Roger de Mervelec, fameux lapin lui-même, brilla dans la musique et disque plus que dans l'édition : producteur et animateur de l'émission Jazz dans la nuit sur France 1, il fut l'organisateur du notoire Premier festival international de rock au Palais des sports de Paris le 24 février 1961 avec Little Tony, Emile Ford & The Checkmates, Les Chaussettes noires, Frankie Jordan, Bobby Rydell et Johnny Hallyday. Il paraît que cette manifestation lança le Rock'n'Roll en France. Même si les fauteuils ont valsé, il y a parfois loin de la coupe de cheveux à la musique.
De Mervelec publia encore - mais est-ce bien lui ? - un roman chez Horvath en 1994 : La Meunière d'Arras, roman historique sur un épisode historique de la guerre de trente ans dans les Flandres... Mais on est tout d'un coup très loin de la rue du Dragon.

"Quand le Destin vous choisit pour victime, il fignole..." (Georges Arnaud)




Roger de Mervelec Les Lapins du Flore. - Paris, La Jeune Parque, 1967, 214 pages.

Ange Bastiani Le Bréviaire du crime. - Talence, L'Arbre vengeur. Préface de Florian Vigneron Illustrations d'Alfred 448 pages, 23 €
rogerdeM.jpg