L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Révolution française

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 14 novembre 2014

Contre le retour de l'esprit contre-révolutionnaire : Léon Cladel

asscreed.jpg


On peu s'étonner de certains aspects du nouveau jeu de console Assassins' Creed Unity dont le décor n'est autre que le Paris de 1789. Face à cette kolossale "nouveauté" commerciale, ces petits rapporteurs sans jugeote que sont les journalistes des grandes chaînes et antennes françouaises s'extasient sur la "reconstitution" du Paris d'ancien régime. Et rien ne les étonne, nos modernes Mercure, et sans doute pas le sous-titre du jeu : "Combattez pour une autre vérité". Parce qu'on nous cache tout, vous vous souvenez ? (la bonne vieille théorie du complot se renouvelle !). Et rien ne leur met la puce à l'oreille dès lors qu'ils ont bien ingurgité le marketing du produit de Noël, en particulier que le concepteur de la partie "documentaire" du jeu soit un descendant d'aristocrate décollé dans la tourmente. Autrement dit, une caricature de la Révolution française dirigée par des criminels et mise en œuvre par un peuple carnassier passe comme une lettre à la poste. D'autant qu'on va enfin apprendre qui sont ces "vraies forces qui agissent dans l’ombre de la Révolution" !
Bref, tout ça aurait tendance à fleurer le remugle, l'initiative contre-révolutionnaire et le rejet de la démocratie.
Pour ne pas tout mélanger, lisez donc N'A-Qu'un-Oeil de Léon Cladel : il vous en coûtera de moins 36,99 € que le jeu. (figurez-vous que le coffret collector "Guillotine" vaut même jusqu'à 139,99 €. Mais si. On ignore si sont vendues des reliques de Louis XVII en plastique).



Léon Cladel N'A-Qu'un-Œil. — Talence, L'Arbre vengeur, 350 pages, 15 €
CouvCladelLight.jpg