L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

lundi 20 mars 2017

Autin-Grenier polyglotte

ZakhorAutin-Grenier.jpg



Comme il nous manque, Pierre Autin-Grenier, et comme il nous revient... En pythie, presque.
De ces courts récits déjà publiés en 1996 dans la revue L'Arbre à paroles, voici une version quadrilingue, bel hommage.

Non, de nulle part en somme, il était simplement celui qui est, de toujours, parmi nous et qui jamais ne décevrait notre attente. Ainsi en avait décidé l'assemblé des femmes ; les plus vieux du village approuvèrent.
Un nuage se défait, s"évanouit un songe, de même il disparut...
A quelque temps de là nos marins, embarqués pourtant sur de bien fragiles esquifs, touchèrent à la réalité des îles. Ils en ramenèrent à profusion épices, étoffes, café, huile, ivoire et diamants. Une nouvelle alliance ainsi s'établit. Le solstice d'été décida du sort des barbares ; aux fêtes de la Saint-Jean la bonne fortune de nos armes défit la province de leur emprise. Alors les saisons et les heures retrouvèrent leur éclat d'autant.
C'est vérité q'une tout il faut ainsi, et aujourd'hui même personne ne peut retrancher ni ajouter à cela.




Pierre Autin-Grenier Légende de Zakhor. Version anglaise, italienne, allemande par Derek Munn, Fabio Scotto et Rüdiger Fischer. — Bruxelles, Les Carnets du dessert de lune, 113 pages, 13 €