L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Philippe Garnier

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 25 février 2015

Les Cahiers dessinés jubilent à la Halle Saint-Pierre

cahdess2.jpg


Qu'ont donc de commun les dessins de Wols, de Josefa Tolra et les "cartes postales" de Steinberg ? Les graphies de Christian Dotremont et les délicieuses horreurs de Philippe Vuillemin ? Rien, c'est entendu, à ceci près que les Cahiers dessinés ont consacré à ces 67 dessinateurs un article autrefois ou naguère. Et voilà ce qui justifie un jubilé où se croisent dans un beau désordre dessins de presse et pièces d'art brut, dessins d'artistes ou d'écrivains, couleurs de Laure Pigeon et noir et blanc de Copi ou de Pascale Hémry, célébrités et créateurs discrets, pieds fétichisés de Bruno Schulz, pièces rarement vues, et mouches nipponisées de Martial Leiter...
Un beau désordre en quelque sorte, un cabinet de curiosités sans enjeu d'ensemble autre que sa profuse richesse, et c'est finalement parfait. Déséquilibrée, échevelée, dépeignée cette collection temporaire a tout pour attirer le badaud, l'amateur et les enfants à qui on aura grand soin d'offrir dès la sortie une belle boîte de crayons de couleurs.
Et du papier.


Aux cimaises :
Pierre ALECHINSKY – François AUBRUN – Marcel BASCOULARD – BOSC – Alejandro CANALES SAENZ – James CASTLE – CHAVAL – COPI – Mélanie DELATTRE-VOGT – Fred DEUX – Christian DOTREMONT – Sylvie FAJFROWSKA – Pierre FOURNIER – GÉBÉ – Patrick van GINNEKEN dit ROMMEN – Anne GOROUBEN – Pascale HEMERY – Victor HUGO – Jean-Michel JACQUET KAMAGURKA – Marcel KATUCHEVSKI – Martial LEITER – Raphaël LONNE – Michel MACREAU – Stéphane MANDELBAUM – MICAËL – MIX & REMIX – MUZO – NOYAU – OLIVIER O. OLIVIER – Joël PERSON – Chantal PETIT – Laure PIGEON – Louis PONS – Gérald POUSSIN – Edmond QUINCHE – Jean RAINE – Hans-Georg RAUCH – REISER – EL ROTO – Olivier SAUDAN – Jean SCHEURER – Pavel SCHMIDT – Bruno SCHULZ – SEMPÉ – Francine SIMONIN – SINÉ – Kiki SMITH – Anna SOMMER – Louis SOUTTER – Saul STEINBERG – Daniel STOTZKY – Pierre TAL COAT – TETSU – Gaston TEUSCHER – Josefa TOLRA – Roland TOPOR – Comte de TROMELIN –Tomi UNGERER – Félix VALLOTTON – Corinne VERET-COLLIN – VUILLEMIN – Lin WEI-HSUAN – WILLEM – Otto WOLS – Albert-Edgar YERSIN – Unica ZÜRN.

Exposition "Les cahiers dessinés"
Halle Saint Pierre - 2 rue Ronsard - 75018 PARIS
21 janvier-14 aout 2015

Les Cahiers dessinés n° 10 constituent le replet catalogue de l'exposition.

lundi 23 juillet 2012

Kok Ûûûû (%¤zmgr$dms^k]vsq ?)

GarnierBNuit.jpg



Après son Roman de plage (Denoël, 2007) qu'il s'agit de lire allongé sur le sable, Philippe Garnier donne avec Babel nuit un roman qu'il faut lire cette fois en déambulant la nuit dans les rues de Paris (ou autre métropole).

Ce livre est la confirmation de certaine rumeur prétendant que les enfants n'entendraient pas ce que disent leurs parents. Au sens littéral et au sens figuré. Pas entendre, pas comprendre. Les participants à la soirée d'hiver des éditions Verticales avaient pu de leurs propres oreilles se rendre compte du problème : Un père qui fait Kok, une mère qui fait Ûûûûû... Terrible jeunesse, drame de l'incommunicabilité, joie du lecteur qui se régalera, avisé qu'il est, dès les premières pages du livre, bijou du pince-sans-rire à la Philippe Garnier.

De ce triste constat, bien douloureux, et fort perturbant pour le narrateur lorsque sa mère âgée devient tout à coup intelligible, Philippe Garnier tire un livre très plaisant avec la participation de protagonistes secondaires et pourtant capitaux, comme l'homme à la mine de Derrick et comme cette jeune femme (qu'il ne connaît pas mais qui le ramène sans cesse à sa fuite d'il y a deux ans)... En somme, c'est l'histoire d'un homme avec toute l'inquiétude, l'incompréhension et le besoin d'être entendu des hommes d'aujourd'hui.

Cette histoire nous a renvoyé assez naturellement à celle de Kenneth Grahame le très grand créateur du Vent dans les saules, qui tenait, dans Jours de rêve et L'Âge d'or (trad. Léo Lack, Phébus, 2005), des propos assez drôles sur les adultes. Il nommait ces derniers les Olympiens, car ils étaient des personnages affligés de très hauts corps, dotés de très grands pouvoirs mais d'une langue incompréhensible autant qu'inaudible car lointaine. Autre époque, même trouble.

Les babils de Babel restent mystérieux entre familiers.

Philippe Garnier Babel nuit. - Paris, Verticales, 2012, 135 pages, 15.90 €
GarnierVerti.jpg

dimanche 29 avril 2012

Rideau !

9SA.jpg






Fin de campagne pour 9 semaines avant, le journal qui ne parlait pas des candidats. Le dernier numéro, 1 semaine avant est en kiosque pour quelques jours encore.

On aura apprécié le journal métaphysique de Frédéric Pagès, les interventions de Dominique Noguez et de Philippe Garnier, ou la reprise des blogueries de Louis Watt-Owen. Et puis, comme partout, on a renâclé à relire des choses déjà lues, des idées bien peu bandantes, des portes ouvertes bancroches et des leçons bien ajourées. Mais il faut remplir les espaces que les superbes illustrations laissaient blancs.
On vit une époque de l'image (*), n'est-ce pas.

Bref, les journaux meurent aussi. C'est aussi bien, lorsqu'ils l'avaient annoncé.






  • Témoin encore la citation placée en une de la deuxième livraison de L'Impossible, L'Autre journal de Michel Butel, citation qui montre que les mots, hein, on les entend pas ben. Le "peuple inattendu"... Inattendu ? quelle blague...

vendredi 12 juin 2009

C'est ce soir !

FabIce3.jpg



Rendez-vous à la galerie Objet Trouvé, de 18 à 21 heures, où nous serons accueillis par le maître de maison, Christian Berst, pour fêter la parution de la troisième livraison de La Fabrique des Icebergs.
Tous ne viendront peut-être pas, mais sachez toujours qu'ils sont au sommaire du numéro : Benjamin Franklin (lui a déjà déclaré forfait), Dominique Poncet, Céline Minard, André Derval, Anne Serre, Jean-Baptiste Para, Sylvaine Viel-Notte, Pierre Vella, Philippe Garnier, Séverine Weiss, Karine Lanini, Christophe David, Christian Laucou, Florent Chopin, Malek Abbou, Guy Girard, Gilles Desrozier et le Préfet maritime.


Galerie Objet Trouvé-Christian Berst
24 rue de Charenton
75011 Paris (métro Bastille)

La Fabrique des Icebergs (n° 3)
16 pages, 3 euros