L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Noël Arnaud

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 2 décembre 2016

Magritte et quelques autres

CartedapresnatureMagritte.jpg




INtéressant catalogue conjoint des libraires Jean-Yves Lacroix et Benjamin Pitchal intitulé "Exilés & Précurseurs".
On y trouve en particulier la collection des rares Cartes d'après nature de Magritte, une publication uninominale, coloriée à la main ! dont le peintre gratifiait ses amis.
Parmi les autres jolies objets du désir :
un portrait photographie de Courbet par Appert
un moulage de la main droite de Victor Hugo de 1877 par GIrolami
un portrait de Verlain endormi par Paterne Berrichon
un exemplaire des Portraits du prochain siècle (1894)
l'Introduction à une Chimie unitaire d'August Strinberg (1895)
Le Pavillon ou La Saison de Thomas W. Lance. Petit poème cultique, de Levey (1897)
une rare édition du 41° d'Iliazd, Buka Russkoy literatury ("Le père fouettard de la littérature nationale", 1923)
le Genêt de Siegfried Kracauer (1933)
une page manuscrite de Walter Benjamin et une lettre
quelques folastries d'Auguste Boncors
une rare affiche du Dada Jazz Band des Réverbères de Noël Arnaud (mai 1939)
l'ultime livraison du Cheval de 4 de Michel Tapié (août 1944))
une lettre d'Emmanuel Peillet à Jacques Bonnefoy dévoilant de fait le pot-aux-roses de l'affaire Torma (20 juin 1947)
lae programme du Festival du film maudit (Biarritz, 29 juillet-5 août 1949) des envois d'André Hardellet dont l'un particulièrement touchant sur La Cité Montgol (Seghers, 1952)

A ma petite Maman,
ces images qui fardent un peu le souvenir de ma jeune,
En l'embrassant très fort, le fils

Ou celui-ci, amusant, sur Les Chasseurs deux (Pauvret, 1973)

Pour André Hardellet,
dans un moment d'oublié de la réalité.
André Hardellet




mercredi 6 mai 2015

Z, par Noël Arnaud

ArbaydB.jpg



Offert par la librairie Patrick Fréchet, ce Z de Noël Arnaud.



mardi 9 avril 2013

Un Noël au milieu de la figure (littéraire)...





Politically InKorect ! le film de Laurent Gervereau consacré à Noël Arnaud (et à ses rapports avec Dada, Jarry, Picasso, Jorn, Duchamp, Debord, Vian, l'Oulipo, etc.) sera diffusé gratuitement à Paris le 17 prochain. On y découvrira une figure qui pourrait bien changer la face des avant-gardes artistiques de la seconde moitié du XXe siècle français.

Histoire d'un invisible : voilà le chaînon manquant et longtemps caché entre Dada et les situationnistes ou Fluxus, en passant par le surréalisme clandestin pendant la guerre et Cobra. Il s'agit du seul film où cet homme secret parle de son parcours incroyable, à la fois acteur et passeur des avant-gardes, ayant côtoyé tous les personnages essentiels cherchant à changer la vie, à sortir des frontières de la peinture de chevalet, bousculant la littérature. Entre jazz, dérives, toiles provocations, fêtes-happenings, rires et absurde, une existence-oeuvre d'art totale.
Y sont insérés : le manuscrit original de Liberté de Paul Eluard ; un entretien inédit de Constant sur Cobra et les débuts de l'Internationale situationniste avec New Babylon ; des extraits sonores de la conférence de Guy Debord et Noël Arnaud en 1957.




Bibliothèque nationale de France Mercredi 17 avril 2013 Petit Auditorium 18 h 30 et 20 h (entrée gratuite). Quai François Mauriac 75706 Paris Cedex 13

jeudi 22 septembre 2011

Jacques Yonnet écrit à Noël Arnaud (farces, attrapes, mystifications)

CarArnEnc.jpg



L'histoire de l'Encyclopédie des Farces et attrapes et des mystifications, ce chef-d'oeuvre de bon esprit (malice et érudition) dirigé par François Caradec et Noël Arnaud puis publié par la maison Pauvert en 1964, a été retracée un peu dans le numéro de la Revue de la BnF consacré aux mystifications.

Parmi ses nombreux collaborateurs, Jacques Yonnet, dont nous proposons ci-dessous un fragment programmatique qui en dit long sur le caractère général de l'entreprise.



Lire la suite...

jeudi 21 avril 2011

OuTypoPoterie chez Des Barbares...

alphabetises.jpg



Des Barbares... reprennent de la hure et du sabot !

Trois nouvelles publications sont annoncées avec le Pohol de Marc Michel et deux opus du typopote Christian Soulignac, dont le site vous dira quelques chose — et vous montrera en outre le Préfet maritime déguisé en tournesol enquêtant sur une rare usine de nuages (à l'arrêt)... Christian Laucou dit Soulignac est, à notre connaissance, le seul outypopote de l'Oulipo. Il est bel et bien le créateur et seul membre de l'OutyPoPo, l'ouvroir de typographie potentielle et promet quelque travail d'importance sur la question. Pour l'heure, ce sont ces loisirs d'artiste qu'il affiche dans deux petits livres diablement bien illustrés (et couverts). Rappel des faits :

L'OuTypoPo a été créé en 2000 par Christian Laucou et authentifié dans sa création par Noël Arnaud, qui était alors le plus ancien membre des Ou-quelque-chose-po et de ce fait chargé de cette mission initialement dévolue à François Le Lionnais. Deux directions sont prévues dans les travaux de l'OuTypoPo. La création de fontes potentielles (et à contraintes) de caractères et la création potentielles (et à contraintes) de maquettes de livres. Cette potentialité pouvant in fine se matérialiser dans la réalité. Il en est ainsi pour Alphabêtises qui est une création de la deuxième catégorie.

Alphabêtises est donc un court ouvrage constitué d'un recueil de 26 courts textes illustrés d'un photographie, ayant chacun pour sujet une lettre de l'alphabet considérée comme un personnage. La contrainte consiste à mettre en page de la façon la plus variée et la plus lisible possible à raison d'un duo texte-image par page en utilisant pour chaque texte un caractère dont l'initiale du nom correspond à la lettre qu'il décrit. Les couleurs des textes et des titres sont prélevées sur les photographies associées.

Presqu'îles, 32 pages également, est nullement un ouvrage à contrainte comme son compère ci-dessus, si ce n'est qu'il n'utilise qu'un seul caractère dans divers corps, ce qui représenterait plutôt une simplification dans le travail d'élaboration de la mise en page. C'est un recueil d'aphorismes entre sourire et aigre-douceur.

Les deux titres sont proposés en souscription jusqu'à la fin mai 2011 à 16 euros les deux. A l'issue de cette souscription, ils passeront au prix de 12 euros pour Alphabêtises et 8 euros pour Presqu'îles soit (ne nous trompons pas) 20 euros les deux. On peut souscrire par mail en écrivant au Préfet maritime qui transmettra ou au webmestre du sites fornax.fr
Qu'on se le dise.





presquiles.jpg

lundi 1 septembre 2008

Jacques Yonnet (un autre portrait)

yomilitaire.jpg



Nous vous l'avions promis, le voici : un autre portrait de Jacques Yonnet pour que, enfin, on n'oublie plus sa figure.
Et quelle ! Vêtu d'une hure apparemment réglementaire, n'est-ce pas qu'il a belle allure, Jacques Yonnet ?
Il n'est bien évidemment pas nécessaire de faire l'article aux plus aguerris d'entre vous qui ont lu, c'est sûr, sa fameuse Rue des maléfices de 1954 (d'abord intitulée Enchantements sur Paris par Denoël contre sa volonté).
C'est avec Le Vin des rues de Robert Giraud (Denoël, 1955) ou le Paris insolite de Jean-Paul Clébert (1953) l'un des grands bouquins sur le Paris du mi-siècle. Où l'on constate donc qu'entre 1953 et 1955 la maison Denoël a publié trois livres importants, sans cesse réédités, et goûtés par les amateurs de bonnes choses.

Nous n'allons pas faire aujourd'hui le portrait en pied et en mots de Jacques Yonnet. Un article paraîtra dans les jours qui viennent dans le Matricule des Anges et, surtout, nous vous promettons de vous en dire plus dans les temps qui viennent sur ce personnage de prime malice, poète d'abord, puis chroniqueur, marionnettiste et dessinateur - j'ai le souvenir d'une superbe petite huile inachevée de Jacques Yonnet au mur du domicile de Pierre Béarn qui m'avait drôlement fait baver, qu'est-elle devenue ? -, et parce que grand mystificateur : collaborateur de l'Encyclopédie des Farces et Attrapes de Noël Arnaud et François Caradec.
Nous allons faire le nécessaire pour éclairer autant que possible ce personnage qui fusa beaucoup, fréquenta davantage (Doisneau, Romi, etc.), bourlingua dans la capitale au point d'en connaître les recoins les plus miteux et les plus magiques et reste malgré tout une figure notoire mais mal connue.
Savait-on qu'il avait, par exemple, publié une bande dessinée ?
Et se doutait-on que des historiens de la résistance se penchent sur Rue des maléfices pour tenter d'y voir un peu plus clair sur les V-men et les W-men ? Pauvres chercheurs, nous les plaignons, qui doivent démêler chez Jacques Yonnet la part du faux, de la fiction, du vrai et du plus ou moins vrai. De quoi s'offrir un accident vasculaire cérébral...

A suivre donc, et comment !

lundi 10 décembre 2007

Bibliographie exhaustive de la revue Bizarre

Bizarre39.jpg
BIZARRE (nouvelle série, n° 39-40, février 1966)

Les Vies parallèles de Boris Vian, textes et documents inédits, études et témoignages recueillis et mis en ordre par Noël Arnaud
Rédaction : Michel Laclos
Direction : J.-P. Castelnau
Administration : 8, rue de Nesle
Directeur-gérant : J.-J. Pauvert

2 Les vies parallèles de Boris Vian
5 L'enfance
9 L'adolescence
13 L'Ecole Centrale
15 Capbreton
17 Le major
23 Les divertissements de Ville-d'Avray
29 L'ingénieur
35 Le musicien
43 Le figurant
45 Les casseurs de Colombes
51 Saint-Germain-des-Près
57 J'irai cracher sur vos tombes
67 Les variétés amusantes
79 Le romancier
82 Le double et ses métamorphoses dans les romans de Boris Vian (H. Baudin)
85 Le traducteur
87 Le chroniqueur
93 Le conférencier
95 Le problème du style
97 Le pédagogue
103 L'homme du monde
107 Les vacances
109 Le cinéma
121 Le poète
127 Le pataphysicien (Jean Ferry)
135 Le théâtre
145 Le traité de civisme
153 Les chansons
167 Les ballets
169 L'opéra
173 Le Directeur artistique (N. A. avec Denis Bourgeois et Jacques Canetti)
185 La maladie et la mort
187 Bibliographie (François Caradec)

mercredi 11 octobre 2006

Noël Arnaud et le charabia (de Papillon de Lasphrise aux poètes branchés d'aujourd'hui)


Nous vous en parlions le 26 juillet dernier : Noël arnaud est l’auteur d’une Anthologie du charabia dont Patrick Fréchet prépare actuellement l’édition.
Ce dernier nous informe — notez bien cette date — que France Culture proposera le 31 octobre prochain, à 21 heures, la conférence préambulique de Noël Arnaud, suivie d’extraits représentatifs de l’anthologie, lus par des comédiens.
On se réjouit, vous pensez, d’entendre si prochainement des jargons, des langues hybrides, telles que la macaronée, le pédantesque, des langues de convention comme le Mignard ou le muscadin, des glossolalies, des boniments, des entraves et bagatelles, et même des incohérences. Mais, au sujet de ces dernières, nous sommes beaucoup plus aguerris.
De la Passion de Semur, jusqu’à François Dufresne, Henri Chopin et autres fameux “poètes de la modernité”, en passant par Rabelais, Tabarin, Raymond Poisson, André Martel, Gil J. Wolman, Jean-Louis Brau et al., l’audition promet d’être constructive et hilarante.
Retenez votre soirée.

mercredi 14 juin 2006

Jean Dubuffet, Noël Arnaud, Pascal Pia et... Patrick Fréchet

Bibliopole des plus opiniâtres, Patrick Fréchet poursuit son aventure éditoriale depuis 1985 – date de parution, sous la marque Grande Nature, de son mirobolant reprint sous luxueux emboîtage de la revue d’art Les Trois Roses (Justin-Franz Simon dir., 1918-1919). Il y eut ensuite la revue Limon (1987-1991), puis des plaquettes, des livres, d’inaperçues publications sous le manteau et, récemment, Entre la poire et le fromage, un texte formidable de Noël Arnaud sur Jean Dubuffet.

Outre qu’il prépare une bibliographie encore secrète – annonçons tout de même qu’elle passionnera tous les amateurs de littérature fin-de-siècle (1890 et sq.), il annonce pour bientôt de Psalmanaazaar, le Menteur de Formose et autres textes de Pascal Pia. Autant vous dire qu’on attend l’opus de rétine ferme, la main sur le carnet de chèque et le cerveau sur les dents. Ou presque.

Patrick Fréchet éd. – Le Pradel – 12270 Saint-André-de-Narjac.