L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Max Frisch

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 13 mai 2017

Petite bibliographie lacunaire de la collection "Jaune Soufre"

Chappazmaquereaux.jpg

Provoquée par la réédition à l'enseigne des éditions Héros-Limite du Livret de service de Max Frisch (1), la curiosité nous a poussé à jeter un oeil à la collection "Jaune Soufre" créée en 1976 par l'éditrice suisse Bertil Galland)

La collectionne Jaune soufre
a institué en Suisse
une tribune libre de langue française
où sont débattues
les affaires du temps.

C'est-à-dire qu'il y fut question d'y pamphléter tranquillement.
La maquette de couverture était due à Etienne Delessert.

Catalogue de la collection

Jean Dumur Salut journaliste. Lettre ouverte sur la presse en Suisse romande. — Vevey, B. Galland, 1976, 153 p. Collection jaune soufre (n° 1).

Maurice Chappaz Les Maquereaux des cimes blanches. — Vevey, B. Galland, 1976, 68 p. Collection jaune soufre (n° 2).

Alain Charpillon Le Jura irlandisé. Le drame du Jaru méridional. Traduction allemande par D. Balmer. — Vevey, B. Galland, collection Jaune Soufre (n° 3).

Jean-Pierre Vouga De la fosse aux ours à la fosse aux lions. — Vevey, B. Galland, 1976, 110 p. Collection jaune soufre (n° 4).

Max Frisch Livret de service, trad. de l'allemand par Alexandre Voisard. — Vevey, B. Galland, 1977, 115 p. Collection jaune soufre (n° 5).

Charles Bourgeois Maman, qu'est-ce qu'il a l e monsieur ? Un invalide rompt le silence. — Collection jaune soufre (n° 6).

Yves Velan Contre-pouvoir. Lettre au groupe d'Olten. — Vevey, B. Galland, 1978, 52 p. Collection jaune soufre (n°7).




Max Frisch Livret de service, trad. de l'allemand par Alexandre Voisard. — Héros-Limite, 2013, 128 pages, 10 €

samedi 10 décembre 2016

Rencontre avec Alain Berset des éditions Héros-Limite

15350450_379177212415361_4145108800373321894_n.jpg



Mercredi prochain, le Préfet maritime, qui a quitté un peu son île pour un périple hexagonal, aura le plaisir de présenter le travail des éditions Héros-limite au cours d'une discussion avec Alain Berset, leur fondateur, dans les locaux de la librairie de la BnF (Paris XIIIe).
Particulièrement soucieuse des qualités littéraires, intellectuelles, typographiques et graphiques de sa production, la maison a constitué sous l'égide de Ghérasim Luca et en très peu de temps un catalogue particulièrement appétissant.
S'y mêlent récits de géographes et poésie contemporaine, écrits prolétariens et romans traduits, chroniques et pavé révolutionnaire, revue mignonne et forte tout ensemble, audaces graphiques et élégance, papiers de bonne main et discrétion, une sorte de rêve pour le lecteur qui n'a qu'à se laisser aller...



Mercredi 14 décembre 18 h 30
Librairie de la BnF/Tschann 13
Bibliothèque nationale de France
Quai François Mauriac (à côté du MK2)
75013 Paris
Mo Quai de la Gare ou Bib. Fr. Mitterand


lundi 13 juin 2011

Les Questionnaires Frisch

Questionnaires.jpg



Les morceaux les plus célèbres de Max Frisch (1911-1991), auteur dramatique de premier plan, prosateur et architecte suisse (de Zürich) sont probablement Homo Faber (1961), Montauk (1979) et son formidable récit, L'Homme apparaît au Quaternaire (1982) que l'on recommande particulièrement.
Egalement diariste, Frisch a laissé deux volumes d'un journal dont le second (1966-1971) comporte des questions qu'un éditeur a extirpées et classées par sujet.
Le mariage, les femmes, l'espoir, l'humour, l'argent, la propriété sont les thèmes qui, placés en file indienne, révèlent des problématiques plus embarrassantes qu'il n'y paraît de prime abord. Celui qui prend vraiment le temps de répondre à certaines interrogations se trouvent assez vite en porte-à-faux, en situation incertaine, face à lui-même...
A titre d'échantillon, voici toujours une question abyssale :

Aimeriez-vous être votre femme ?

Apparemment anodine, elle ne laisse pas de bois, n'est-ce pas ? (les femmes peuvent remplacer "femme" par "homme").
Si ces questions, nous dit l'éditeur français Cent Pages, n'appellent aucune réponse... on ne peut s'empêcher de consacrer trois ou quatre heures à la résolution de ces petites énigmes du Soi, du Moi et du Nous tous.



Nota bene : l'illustration placée ci-dessus représente la version non brochée de l'ouvrage.



Max Frisch Questionnaires. Traduction de l’allemand Michèle et Jean Tailleur. Grenoble, Cent Pages, 304 pages, 15 €