L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Maurice Dekobra

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 13 juillet 2015

Les tigres sont parfumés

tigresperfum.jpg



Publié initialement en 1929, Les Tigres parfumés composent l'un des bons et beaux livres de Maurice Dekobra (1885-1973), star du reportage d'avant-guerre, manitou du voyage documentaire, best-seller français absolu avec sa Madone des Sleepings, souvent copiée, jamais égalée.
Le récit de ses Aventures au pays des maharajahs, délectable opus où l'on traque le prédateur au fond d'une Rolls-Royce qui cahote elle-même à fond sur des terrains peu faits pour la conduite, valait d'être réédité depuis longtemps, et c'est chose faite.
Grâce à Raj de Condappa, libraire et éditeur indien de Pondichéry, ce classique de notre patrimoine revoit le jour. Ancien employé de la Bibliothèque nationale à Paris chargé de traiter un ensemble de documents vietnamiens ramenés d'Indochine par les autorités coloniales, Raj de Condappa a créé dans les années 1980 la première librairie française de Katmandou, Kailash avant de lancer en 1986 les éditions du même nom, afin de rendre aux lecteurs d'Asie et d'Ici des livres désormais classiques mais peu accessibles en dehors du marché du livre d'occasion ou d'ancien.
Les lecteurs de l'Alamblog se souviennent qu'il a été question récemment du Kilomètre 83 d'Henry Daguerches, ils se doutent que seront aussi captivantes les tribulations de Dekobra de Madras à Calcutta en passant par Bénarès, l'Afghanistan ou le Népal. Ils n'y trouveront pas de thug à proprement parler, mais des bandits de toutes sortes dont les plus industrieux fabriquent eux-mêmes leurs fusils.
Un document pour l'été.


Maurice Dekobra Les Tigres parfumés. Aventures aux pays des maharajahs. - Pondichéry-Paris, Kailash, 221 pages, 15 €

vendredi 20 juin 2014

Bibliographie lacunaire de la collection "Toute la terre"

TouteLaTerre.jpg



"Toute la terre" est une collection dirigée par Maurice Dekobra pour les éditions Baudinière dont il est l'auteur phare, de 1928 à 1930. Suite au succès international de La Madonne des sleepings (1925) qui pourrait bien être le best-seller français du siècle dernier, on confiait donc au chéri des dieux ce projet éditorial mêlant géopolitique et reportage, genre béni d'alors. Et pour aller aux îles, pas de tchou-tchou... Judicieux du reste puisque cette collection accompagnait la vogue de la croisière et du paquebot de luxe.
A noter : un soin particulier de la couverture dont le graphisme ne se déclina pas si longtemps que ça. D'ailleurs, les zones polaires, américaines et africaines ont été épargnées. Faute de succès ?


Catalogue
TLTBlanchard.jpg
Claude Blanchard Du Kremlin au Vatican. L'Europe en avion (1928, 241-2 p.).

Jean Bouruet Aubertot Fleurs et Dieux à Nossi-Bé (1928, 253 p.).

TLTFOrbin.jpg
Victor Forbin 17 000 kilomètres de film au Canada. Préface de M. Raymond Poincaré (1928, 316-4 p.).

TLTLEfevre.jpg
Georges Le Fèvre Monsieur Paquebot. Autour du monde (1928, 256 p.).

TLTMortane.jpg
Jacques Mortane Sous les tilleuls. La nouvelle Allemagne.‎ Avant-propos de M. Aristide Briand. (1928, 320 p.)

TLTRoubaud1.jpg
Louis Roubaud Le dragon s'éveille. Préface de J. et J. Tharaud (1928, 237-2 p.).

TLTTessan.jpg
François de Tessan Le Japon mort et vif. Lettre-préface de M. Paul Claudel. (1928, 254 p.).

ATLTtahiti.jpg
Jean Ably Tahiti, aller et retour (1929, 287 p.).

TLTChopin.jpg
Jules Chopin De l'Elbe aux Balkans : l'Europe centrale nouvelle (1929, 256 p.).

TLTCondoyer.jpg
Émile Condroyer Des fjords aux tulipes (1929, 222 p.).

TLTHardouin.jpg
Jacques Hardouin Au soleil de Perse (1929, 255 p.).

TLTOrliac.jpg
Jehanne d'Orliac Les îles au parfum de santal : Nouvelle-Calédonie, Nouvelles Hébrides (1929, 250 p.).

Demetre Nicolopoulos Lettres de la Fleur Nouvelle : Addis-Abéba (1930, 158 p.).

TLTRoubaud2.jpg
Couverture de l'édition de 1931.

lundi 15 octobre 2012

Résultat du nouveau jeu de l'Alamblog !

jeu27.jpg




Vous l'attendiez avec impatience, n'est-ce pas ? Et avec une pointe d'agacement peut-être, car rien sur gougle ni sur ninternette ne vous a permis de retrouver la trace de cet écrit curieux.

A l'énoncé du nom de Maurice Dekobra, vous reconnaîtrez bien là une synthèse d'homme pressé, en matière de femmes comme en matière de révolution bolchevique ou de transport ferré.

La page ci-dessus se trouve donc extraite de la préface de Maurice Dekobra au récit de voyage aux USA de la poétesse Marie-Thérèse Gadala (1881-1970), Nouveau Monde, publié en 1934.


Seul Maurice (dit aussi Dadazof) a découvert le pot aux rosses. Il gagne le tout nouveau volume des œuvres complètes d'Henri Roorda, offert par l'Alamblog : A prendre ou à laisser * !

Marie-Thérèse Gadala Nouveau Monde. Impressions d'Amérique. Préface de Maurice Dekobra. - Paris, Société française de librairie et d'éditions, 151 bis, rue Saint-Jacques, 1934 (a. i. 17 mai, Impr. des sourds-muets, 31, villa d'Alésia). In-16, 239 p.

Henri Roorda A prendre ou à laisser. Postface du Préfet maritime. - Paris, Mille et une nuits, 248 p., 5 €

HRoordaPrenI.jpg


  • S'il a la présence d'esprit de nous confier son adresse postale...

mardi 22 novembre 2011

Petite bibliographie lacunaire de la collection "Manuels pour adultes"

Randexpl.jpg



Manuels pour adultes

« * Instruire en amusant, railler en les caricaturant les défauts et les ridicules de ce temps, c’est en somme ce qu’on souhaité les éditions du Siècle en créant cette collection dont la série complète constituera un véritable tableau des mœurs actuelles. Les œuvres qui la composent sont dues à des écrivains dont le talent est reconnu d’un chacun. On y voudra voir un gage de la haute tenue littéraire de nos « Manuels », en même temps qu’une justification de leur ton. La hardiesse dans la critique, la vivacité dans la raillerie, de vrais écrivains se le peuvent permettre quand ils pratiquent ce genre que le XVIIe appelait la satire.
« ** Nous avons l’assurance que, élégamment présentées, et à bon marché, spirituelles, courageuses et documentées, ces études de mœurs ou de caractères feront la joie et l’édification du grand public à qui elles s’adressent.
« *** Les ouvrages de cette collection paraîtront à raison d’un par mois et au prix de 3 francs le volume. On peut souscrire dès maintenant pour six volumes, au prix de faveur de 15 francs (franco). Les souscripteurs recevront l’édition originale. (Chèque postal : 606-03 Paris).

Aux alentours de 1924, la maison Baudinière ("Littérature et art français") reprend la collection "Manuels pour adultes" créée par les Éditions du siècle en 1923 (le troisième titre est imprimé le 15 novembre 1923 pour la maison sise au 16 de la rue l'Abbé-de-l'Épée). Et c'est sous l'intitulé de "Galerie du rire" que la série se poursuit jusqu'aux alentours de 1927, soit approximativement dans le même temps que l'autre collection fameuse de la maison : "Les Maîtres de la plume" (1923-1932). La librairie Baudinière sera dès 1924 à l'adresse du 23 rue du Caire.

Imprimés par A. et F. Debeauve, au format 12/19 cm, certains volumes auront droit à un tirage de tête à 200 exemplaires sur papier pur lin Outhenin Chalandre, paraphés par l'auteur, auxquels viennent s'ajouter 30 exemplaires hors commerce.

La maquette de la couverture de la collection est d'abord pour les "éditions du Siècle la même que celle de la collection des "Pamphlets du Siècle" (les bandeaux verts des "Pamphlets" sont ici rouges). Lors du passage chez Baudinière, les couvertures sont enrichies d'une illustration en couleurs sur papier couché dans le goût de Joseph Hémard...

Bibliographie très lacunaire de la collection "Manuels pour adultes/Galerie du rire"

Georges-Armand Masson Soliveau ou le parfait parlementaire. — Paris, Éditions du Siècle, 1924, 126 p. "Galerie du rire" (n° 1).

Georges de la Fourchardière Petit Guide du parfait parieur aux courses. — Paris, Éditions du SIècle, 1923, 126 p. "Galerie du rire" (n° 2).

Chopard.jpg Wilfred Chopard Manuels pour adultes. La Gloire en cinq sec. — Paris, Éditions du SIècle, 1923 (a. i. 15 novembre 1923), 91 p. "Galerie du rire" (n° 1).

Maurice Dekobra Tu seras courtisane. Précis d'amour vénal, à l'usage des petites Dames aux Camélias ; suivi de Vingt et une histoires de femme. — Paris, Éditions du SIècle, s. d., 286 p. "Galerie du rire" (n° 4). (repris en 1927 par La Baudinière)

Gaston Picard & Jean Braud Lecrevé ou le Parfait Rond-de-Cuir. — Paris, Éditions du Siècle, 1924, 94 p. "Galerie du rire" (n° 5).

Robert Randau Le Parfait explorateur (colonial). — Paris, Baudinière, 1924, 123 p. "Galerie du rire" (n° 6).

Robert Dieudonné Le Manuel du parfait sportif. — Paris, libr. Baudinière, 1924 (a. i. 11 novembre 1925.) In-16, 111 p. 3 fr. 96 110 p. : ill., couv. ill. "Galerie du rire" (n° 7)

Paul Poulgy Tu seras joueur. Suivi d'un expose sur les tricheries pratiquees dans les maisons de jeux par H. X. Directeur de Casino. — Paris, Baudinière, s.d., 127 p. "Galerie du rire" (n° 8).

Rodolphe Bringer Bréviaire du Nouveau Riche. — Paris, Baudinière, s.d., 95 p. "Galerie du rire" (n° 9).

Gabriel de Lautrec Manuel du parfait concierge. — Paris, Baudinière, 1925, 127 p. "Galerie du rire" (n° 10)

Marcel Rouff Pussyfoot ou le Parfait Ivrogne. — Paris, Baudinière, "Galerie du rire" (n° 11).

Curnonsky Précis de la Galanterie française. — Paris, Baudinière, "Galerie du rire" (n° 12).

René Maran Le Parfait Fonctionnaire colonial. — Paris, Baudinière, "Galerie du rire" (n° 13).

Georges Oltramare Manuel du Parfait Don Juan. — Paris, Baudinière, "Galerie du rire" (n° 14).

Willy Les Messieurs de ces dames. Petit manuel d'ichtyologie passionnelle. — Paris, Baudinière, 1924, 91 p., "Galerie du rire" (n° ?).

mardi 26 septembre 2006

Elles sont belles, nos étrangères (nouvelles en vrac)

C’est la Nouvelle-Zélande qui sera à l’honneur cette année : avec Jenny Bornholdt, Geoff Cush, Alan Duff, Sia Figiel, James George, Dylan Horrocks, Fiona Kidman, Elisabeth Knox, Owen Marshall, Vincent O’Sullivan, Chad Taylor et Albert Wendt. Autant dire de quasi inconnus que les éditeurs vont nous faire avaler à toute force (pour l’heure, les “gros éditeurs” ne se sont pas trop bousculés au portillon : Le Décaèdre, Vents des îles, L’Inventaire et Le Fil invisible ont fait une bonne part du travail, ainsi que L’Association (bandes dessinées) mais aussi, notons-le tout de même, Joëlle Losfeld, Actes Sud et Christian Bourgois). De bonnes choses à venir, soyez-en sûrs.
Pour commencer, une livraison de la revue Europe contiendra dans son numéro 931 de novembre-décembre prochain un lot de très bonnes choses avec, en prime, un dossier François Augiéras. Franchement, on a été plus malheureux. Plus de détail dès que possible.

Pas besoin de donner trop de détails en ce qui concerne l’inénarrable Maurice Dekobra dont reparaît l’inénarrable Madone des sleepings (Zulma, 312 p., 18,50 €). C’est LE best-seller des roaring twenties, et l’on sait pourquoi : révolution soviétique, trains modernes, champs de pétrole, femmes libérées et tutti quanti. On peut, ou prou, trouver un équivalent dans Le Roc d’or de Théo Varlet, malheureusement pilonné par Le Rocher il y a deux ans. Ce qu’on ne trouvera pas, en revanche, chez Théo Varlet, c’est ce portrait de Sigmund Freud sous les traits du docteur Siefried Traurig. Voici toujours la binette de l’auteur de cette fameuse Madone libérée, de quelques récits d’excellente facture à redécouvrir, en poussant outre la curieuse réputation qu’on a fait au bonhomme :

Enfin, annonçons derechef l’exposition des éditions de la Goulotte. J.-M. Queneau, mais oui, le fils de R., et C. Stassart-Springer présenterons leurs superbes livres d’artistes à la Halle Saint-Pierre à partir du 5 octobre prochain. Oui, c’est à Paris. En même temps, on peut les découvrir à Vézelay, si l’on n’aime pas Paris.