L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Manuel Orazi

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 11 février 2018

Manuel Orazi perdu chez les dingues (une erreur tragique)

OraziAustin.jpg


L'exposition La Folie en tête consacrée à plusieurs collections historiques d'art brut, présentée à la maison de Victor Hugo (Paris) nous donne l'occasion de saluer le célèbre Calendrier magique du Lyonnais Austin de Croze illustré par Manuel Orazi (L'Art nouveau, 1896). Rappelez-vous, L'Alamblog vous le présentait en 2008 déjà.
Par une bizarrerie inexplicable, malencontre, bête concours de circonstance, méprise idiote, bref, un truc de cet acabit, une copie non signalée de trois des dessins d'Orazi, reproduits en asile (?) et en grand format (??), figurent par erreur dans cette exposition qui perd du coup un peu de sa superbe. Et c'est dommage parce que des pièces formidables y sont présentées qui méritent bigrement le déplacement. Les découvertes y sont nombreuses, foi de curieux, cousues, ficelées, peintes à l'aiguille, ou tout comme, dans un déluge de figures délirantes et obsessionnelles. Le "Voyageur français", grand adepte du papier peint psychédélique, ne vaut-il pas le coup d 'oeil ?
Mais que viennent y faire ces dessins d'Orazi ? Esquisses d'Orazi ? Copies par un curiste ? Ou bien acquisitions du psychiatre ? mystère et boule de boulette. Et, naturellement, les commissaires nous laissent dans la plus noire purée car ils n'ont pas fait le rapprochement avec l'imprimé commandé par Mister Bing. Bref, la nature des pièces présentées devient malheureusement un peu flottantes malgré le travail de résurrection effectué sur des pièces jusqu'ici enterrées dans les archives.
On espère toutefois des explications dans le catalogue. Bernique ! Le catalogue — vraiment trop cher (1) — n'indique rien d'autre sur cette question Orazi qu'un "anonyme" de mauvais aloi. Pour que les commissaires de l'exposition puissent vérifier nos dires, signalons que le Calendrier d'Austin et d'Orazi est en ligne, lui, gratuitement sur Gallica.
Merci Gallica.


PS on attend toujours un bon fac-similé de ce chef-d'oeuvre fin-de-siècle...

(1) Les amateurs d'art brut ne sont pas forcément de richissimes enfants au panier percé. Tout le monde sait que ce catalogue va être soldé dans quelques mois parce qu'invendu. Forcément invendu, dirait la vieille. Il a le prix d'un grand album relié mais le format d'un ouvrage standard, et ça n'est pas sa toile de couvrure en polyamide imitation soie qui nous trompe, ô éditeurs dédaigneux.

mercredi 11 février 2015

Les couvertures du siècle dernier (LIII)

berteroyorazi.jpg





Jean Bertheroy Les Vierges de Syracuse. Illustrations de Manuel Orazi. - Paris, Ollendorff, 1902

jeudi 13 mars 2008

Le Calendrier magique de Manuel Orazi (1896)

CalendrierD.jpg

Le Calendrier magique de Manuel Orazi (1860-1934) est une curiosité qui ne se rencontre pas souvent. Et encore moins que ça sans doute.

Un amateur sympathique, qui peut être fier de sa trouvaille, a mis en ligne l'objet conçu par le peintre italien et équipé d'un texte du Lyonnais Austin de Croze (1866-1937), écrivain et gastronome, probablement versé dans les choses... qui nous échappent.
Tout juste sait-on encore, ignorant que nous sommes, que le désormais discret Orazi illustra une nouvelle de Maurice Leblanc, Edith au cou de cygne (Je Sais Tout, 1905)...

Le lithographique Calendrier magique fut imprimé au format 508/155 mm en 1896 par l'imprimerie L'Art nouveau, installée au 22 de la rue de Provence (Paris). Il en a été imprimé 777 exemplaires numérotés dont 27 sur papier impérial du japon et le reste sur papier et paille (sic).

Voilà qui mériterait un reprint, n'est-ce pas ?