L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Henri Roorda

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 7 octobre 2011

Le pédagogue n'aime pas les enfants (Henri Roorda)

pedag.jpg



Bientôt sous presse !



RoordaPedagpub.jpg


Source : Choix de livres publiés par la librairie Payot & Cie, Paris, 106, boulevard Saint-Germain, 106, p. 32.

Illustration : détail de "L'école de village" d'Ildefonse Rousset, in Etudes photographiques (Paris, Maison A. Giroux, 1865) accessible sur Gallica.

samedi 30 juillet 2011

A paraître dès septembre

roordaroseau.jpg



Après Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide, la réédition des chefs-d’œuvres d'Henri Roorda se poursuit.

Avec Le Roseau pensotant, voici le recueil de ses chroniques où figure, en très bonne place une excellente "Réhabilitation de la femme", mais oui, ainsi qu'une analyse bienvenue du Poulos grec.

Paraîtront ensuite Le Pédagogue n'aime pas les enfants, puis A prendre ou à laisser, autre recueil de chroniques poilamment profondes.

On ne le répètera jamais assez, Roorda était un génie (cf. l'article d'Alfred Eibel sur cette mémorable question).

Tristes sires s'abstenir.



A paraître ensuite : A prendre ou à laisser, Le Pédagogue n'aime pas les enfants et Le débourrage de crâne est-il possible ? (et autres textes).


Et toujours...
Henri Roorda Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide. — Paris, Mille et une nuits, 108 pages, 3,50 €

mardi 28 juin 2011

Des jambes contre la vanité

fleur.jpg




"Pour faire déraisonner les hommes, l'Eternel Féminin leur sourit et il leur montre ses jambes. Et, ainsi, il leur fait oublier la déprimante vanité des Pontifes du Sérieux."





Henri Roorda Le Roseau pensotant (à paraître en septembre aux éditions Mille et une nuits).



Photo de Robert Frank

mercredi 11 mai 2011

Roorda rit... puis se suicide

RoordaCouvRire.jpg

Henri Roorda

Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide
Mille et une nuits (écrits fondamentaux, prix dérisoire)

Mise en vente ce jour

vendredi 29 avril 2011

Les Dernières productions du Préfet maritime

RoordaCouvRire.jpg
Henri Roorda Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide, présenté par le Préfet maritime. — Paris, Mille et une nuits, en librairie le 11 mai prochain.

Pohol-CouvAlamblog.jpg Marc Michel Pohol et autres textes terribles (inédits). Préface du Préfet maritime. Couverture illustrée de deux photographies de Christèle Jacob. — Paris, Des Barbares..., 1er juin 2011, 112 pages, 16 € (franco de port jusqu'au 1er juin 2011). Les chèques sont à libeller à l'ordre d'Eric Dussert 29, rue du Borrégo 75020 Paris.


HctFrance.jpg
Hector France Sous le burnous. Préface du Préfet maritime. - Anarchasis, 208 pages, 17 €


Queue.achard.jpg
Paul Achard La Queue. Postface du Préfet maritime. — Paris, Mille et une nuit, 152 pages, 4,50 €


couMeister2.jpg
Albert Meister La Soi-disant Utopie du Centre Beaubourg. Postface du Préfet maritime. - Montreuil, Burozoïque, 2010, coll. "Le répertoire des îles", 256 p., 14 €



MarronsHouat.jpg
Louis-Timagène Houat Les Marrons. Préface du Préfet maritime. - Talence, L'Arbre vengeur, coll. "L'Alambic".

DuperrayWeil.jpg
Jean Duperray Quand Simone Weil passa chez nous. Témoignage d'un syndicaliste, suivi de textes inédits. Édition présentée par le Préfet maritime. - Paris, Mille et une nuits, 175 pages, 12,00 €

Couv.Duperrat.jpg Jean Duperray Harengs frits au sang. Préface du Préfet maritime. - Talence, L'Arbre vengeur, "L'Alambic", 320 pages, 15,00 €


BarrucandVictor.jpg Victor Barrucand Avec le feu. Préface du Préfet maritime. - Paris, Phébus, 208 pages, 11 €

vendredi 22 avril 2011

Ne ratez pas Henri Roorda !

RoordaCouvRire.jpg



Intégralement édité par l'Âge d'homme en 1970, Henri Roorda n'a pas eu jusqu'à présent le lectorat qu'il méritait d'atteindre. Si on connaît parfois son nom, si les experts ès-pédagogie ou ès-humour connaissent très bien l'importance de son apport, on n'a jamais eu, jusqu'à présent, la chance de découvrir ses livres sans avoir été au préalable affranchi.

C'est pour cette raison (de salut public) que les éditions Mille et une nuits ont entrepris la réédition de ses grands textes en commençant par Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide, deux écrits de portées bien différentes.

Le premier, Le Rire et les rieurs est une synthèse enjouée sur la question de l'humour. Elle permet de se familiariser avec l'esprit primesautier de Roorda, avec son sérieux intrinsèque et son goût de la joie.
Le second, Mon suicide — qui n'a rien à voir avec les Lettres sur la douleur et le suicide de Théo Varlet dont nous préparons activement l'édition — est à proprement parler une inestimable leçon de vie que tous les parents feraient bien d'assimiler avant de la communinquer à leurs enfants.

Plus grand humoriste suisse de langue française, mais aussi philosophe proche d'Elisée Reclus et chroniqueur de bel esprit, Henri Roorda avait le génie de la vie.



Henri Roorda Le Rire et les rieurs, suivi de Mon suicide, présenté par le Préfet maritime. — Paris, Mille et une nuits, en librairie le 11 mai prochain.

page 2 de 2 -