L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Han Ryner

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 avril 2015

Petite bibliographie lacunaire des éditions du Fleuve

Fleuve_logo.jpg

Les Editions du Fleuve appartenaient à des imprimeurs, Bosc frères et Riou, installés 42 quai Gailleton à Lyon. Leur équipée éditoriale semble démarrer en 1913 avec l'édition de A l'ombre du clocher. Contes de mon village d'E.-J. Vernet à Avignon sous la marque Bosc et Riou. Ce volume de 168 pages est le seul à porter cette adresse qui n'apparaîtra plus lors du nouveau départ de la maison, en 1923, à Lyon. Si l'on peut reconnaître ici ou là un nom un peu notoire (Aurel, Sirieyx de Villers, Ryner, Francis Ambrière, etc.), la maison n'a pas bouleversé la vie éditoriale nationale malgré ses tentatives variées dans le domaine du roman noir, sentimental viore du livre pratique.
On pourra noter quelques préfaciers de renom, ainsi que le soutien et la participation régulière de l'écrivain Noré Brunel (1886-1954).


Catalogue

Noël de Guy La Lampe merveilleuse. Préface de Noré Brunel. - Lyon, les Éditions du Fleuve, 1923, 198 p.

Aurel et Han Ryner Le Drame d'être deux. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1924, 287 p., portr.

Sirieyx de Villers Les Grands mystiques de la peinture. Giotto. L'Angelico. Rembrandt. Burne Jones. Puvis de Chavannes. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1924, 146 p.,(voir aussi 1942).

Paul Munier Gaudius et Kholéas. Préface de Noré Brunel. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1925, 214 p.

Georges Miraillet Au gré des brises. - Lyon, Les Éditions du "Fleuve", 1925, 115 p..Collection "le Luth".

Paul Verdier Chiquito. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1925, 155 p.

E.-J. Vernet A l'ombre du clocher. Contes de mon village. - Lyon, Les Éditions du fleuve, 1925.

Antoine Vicard Mes Bâtards. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1925, 237 p.

Francis Ambrière Parmi les fleurs et la lumière. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 100 p. Coll. "Le Luth"

P. César Souvenirs d'un détective. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 132 p.

Paul Cuminal Loÿs de Saint-Sorlin, roman. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 211 p.

H. Dukers-Ward A l'abri des fiers cyprès. Deux renaissances : Pétrarque, Frédéric Mistral. Préface d'Émile Ripert. Illustré de dessins à la plume. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, XII-262 p.

Louis Estève La Nouvelle éducation amoureuse. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 195 p.

Charlotte Séverac La Page où l'on aime. Préface de Henry Mériot. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926. Collection "Le Luth" (n° 3).

Albert Brunerie Essai sur les troubles psychiques au cours de la tuberculose pulmonaire. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 211 p. Thèse de médecine (Lyon : 1926-1927) n ° 105.

FleuveJodelleRougis.jpgJodelle Pour vous faire rougir. Roman scabreux. (surtitre : Pour se distraire en voyage). - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 190 p.

Léo Gaubert Sainte Pauline. Bois original de Georges Demoulin. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 278 p.

Louis Hachet Le Franc dans la tourmente. Essai sur l'assainissement monétaire. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 80 p.

Charles Roussillon Le Village sans cloche. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 167 p.

Claude Winz Hé ! Hé ! Maluche. Amolou. Le Gueux. Noblesse et noblesse. - Lyon, Les Éditions du fleuve, 1927, 216 p., couv. ill. par Myel.

Annuaire de la Société des Ecrivains de province. - Lyon, Les Éditions du fleuve, (1926).

Eugène Labelle Les Bonnes et Honnêtes Pages de Paul-Louis Courier. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 139 p.

André de Labonne L’Épervier d'or. Contes et légendes de la régence de Tunisie. Préface de Paul Brulat. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 239 p.

Caroline Loewengard Aimer, c'est oublier. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 283 p.

Charlotte Séverac La Page où l'on aime. Préface de Henry Mériot. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1926, 118 p.

Rodolphe Bringer Le Pauvre de ces dames, roman gai. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 184 p.

Noré Brunel Les Constipées. - Lyon, Les Éditions du fleuve, 1927, 237 p.

André Gervais Ceux qui sont morts. Préface de Raymond Escholier. - Lyon, Les Éditions du fleuve, 1927, 201 p.

Maurice Laniel La Maison blanche. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927, 349 p. Dessin original de Myel

J.-A. Revol Douleurs et rêveries d'une âme. Lucie, amante. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1927. La couverture porte : "Julienne Revol".

Jean Pupier France d'hier, France de demain ? - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1941, 128 p.

Sirieyx de Villers Les Grands Mystiques de la peinture. Giotto. L'Angelico. Rembrandt. Burne Jones. Puvis de Chavannes. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1942, 146 p.

Dr Bernheim et Dr Jeune Le Nourrisson normal, éléments d'hygiène du premier âge, conseils pratiques aux jeunes mamans. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1947 (Givors, impr. de A. Martel), 213 p. Collection "L'Art d'être maman". On notera l'imprimeur, A. Martel, qui fera l'objet d'une prochaine bibliographie lacunaire à son tour.

Hippocrate Œuvres médicales, d'après l'édition de Foès. Accompagnées de Réflexions et commentaires de M. le Prof. (Paul) Savy. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1953. Autre éd. 1954, 392-LXI p.

Hubert Feuillet Tous les chiens. Illustrations d' André Lagarrigue. Nouvelle édition mise à jour par Joseph Froget. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1967, 514 p.

Robert Brun de La Valette Lyon et ses rues. Illustrations de Jean Couty. - Lyon, Les Éditions du Fleuve, 1969, 321 p.-14 f. de pl. ill



Nota bene : sans rapport apparent, une maison portant marque identique a existé à Nantes en 1946. Ont paru en particulier un Hommage à la poésie avec des textes de Paul Claudel, Pierre Reverdy, Max Jacob, Saint-Pol Roux, Paul Fort, Thérèse Aubray, etc., choisis et présentés par René-Guy Cadou et Paul Caillaud) et un ouvrage signé Saint-Pol-Roux (L'Ancienne à la coiffe innombrable).


mercredi 15 janvier 2014

Nouvelle année, nouvelle frondaison...

arbven.jpg



L'Arbre vengeur change d'aiguilles !


Un nouveau site à votre disposition. Et des nouveautés à foison...
Éric Chevillard L'Autofictif en vie sous les décombres
Thierry Laget Atlas des amours fugaces
Thierry Laget Provinces
Ange Bastiani Le Bréviaire du crime
Pierre Girard Monsieur Stark
Han Ryner Le Fourmicien
René Dalize Le Club des Neurasthéniques
Etc. La liste est longue des bons livres à paraître ou publiés il n'y a pas si longtemps.


vendredi 30 août 2013

Deux Ryner et trois Thévenin

hanriner1.jpg


On n'en finit pas de redécouvrir Han Ryner, le philosophe anarchiste à apparitions sporadiques.
Un coup il est là, et en nombre, un coup il a disparu des radars.
Il appartient avec Remy de Gourmont, même si l'on ne place personnellement pas son œuvre sur le même plan, à cette classe de penseurs qui semblent avoir philosophé autant que chroniqué, divagué parfois. Le temps passant, il faut admettre que, parfois, le déroulement de leur penser ne rencontre plus nos besoins métaphysiques et que, dans le cas d'Han Ryner, le cheminement d'une plume ne rencontre parfois plus toujours nos critères esthétiques - quoiqu'il fût élu prince des conteurs en 1912. Mais on pourrait dire la même chose du Tolstoï de la Sonate à Kreutzer... Reste que comme Gourmont, Ryner mérite parfois d'être lu, et en l’occurrence dans les deux opus qui reparaissent L'Homme-fourmi (1901) que nous évoquions naguère à propos de ses prédécesseur et collègues, et La Fille manquée (1903). Dans le premier, un homme est tranformé par une fée et redécouvre d'une antenne neuve le monde humain, quand, dans le second, ses années de collège offrent à Ryner l'occasion d'un roman "particulier". Deux pièces peu courantes de l’œuvre plus que généreuse du "socrate" de l'entre-deux-guerres

Han Ryner L'Homme-fourmi. - Talence, L'Arbre vengeur, 220 pages, 16 €. Parution le 22 octobre 2013.
-- La Fille manquée. - Gaykitschcamp, 180 p., 17 €


Les amateurs de récits de la science-fiction française d'autrefois, se réjouissent en outre de l'édition collective par Les Moutons électriques de trois romans de René Thévenin (1877-1967), journaliste qui tourna le dos à son oeuvre après-guerre. On en connait quelques autres, à commencer par Pierre des Ruynes...

René Thévenin Les Chasseurs d'hommes et autres récits conjecturaux. - Les Moutons électriques éditeurs, 2013, 184 pages, 17 €, coll. "Le Rayon vert". Contient Le Collier de l'idole de fer et Sur l'autre face du monde

mardi 20 août 2013

Soliloque du bohème qui s'est perdu (Pierre des Ruynes)

squel111.jpg


Soliloque du bohème qui s'est perdu

A mon fidèle ami Henri Jamet

V'la deux heures que je me ballade le long des berges
Je ne sais pas où je vais...
Autrefois, j'avais de bon(s) copains,
Aujourd'hui, ils se cavalent quand ils m'aperçoivent...
Dame, on n'aime guère les purotins !
C'est "très humain" disent les gens biens (sic) pensants.
- Oh ! la chanson des clapotis...
Qui sait... c'est peut-être mes rêves engloutis
qui font ce petit bruit-là !

Ah ! la vie... comme c'est bête !
DIre que moi j'ai été élevé par les curés...
et que j'ai si mal tourné.
Pourquoi donc que je suis né poète ?
Merde ! v'la encore ces cochons de souvenirs qui martèlent ma pauvre tête !
Et oui, les poules qui sont sur le tas,
pour sûr que j'étais un bath môme
avec mes cheveux blonds bouclés
et mes yeux bleus et doux de Celte
déjà malade d'idéal !

J'ai passé mon enfance à l'ombre des cathédrales...
Oh ! mes soirs de rêves extatiques à la pâle clarté des veilleuses...
les soirs où mon âme égrenait le rosaire de mes peines à Notre-Dame la Vierge !
J'étais alors touché par la grâce de Dieu... Bien sûr que j'aurais dû rester comme ça.

Ça me crève le cœur quand je repense à ce temps-là.

Maintenant je suis un type à la manque,
un mec qui ne sait pas y faire.
Si je piquais une tête dans cette eau-là ?
- Tiens, v'là une petite flamme qui dans là-bas.
C'est peut-être un macchabé qui revient...%% Bouh !...
C'est drôle comme ça vous chavire ces machins-là.

Je songe à toi, Léon Deubel (1).
Je songe à toi...
Sûrement que tu as bien fait, mon ami.
- Oh ! s'évader à jamais...
Et dire que moi je n'ai pas le courage de plaquer cette putain de vie !
.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. ..
(...)

Pierre des Ruynes


(1) Poète français qui, en 1913, se noya dans la Marne pour échapper à la misère. (NdA.)



Pierre des Ruynes Le Cravacheur de mufles. Préface de Han Ryner. - Paris, La Maison française d'art et d'édition, 1922, "Les Cahiers de la maison française", (imp. G. Boaniche), p. 14-17.

Pierre des Ruynes est le pseudonyme de Pierre Renaud (1894-1965), rédacteur en chef du périodique pour la jeunesse "Le Journal de l'Aventure " et directeur de "Structure, une aventure spirituelle". IL a publié dans les années 1930 plusieurs romans de la collection "Les Bons romans populaires" (Les Éditions Modernes) ou "Les chevaliers de l'aventure" (J. Tallandier).

Sur Pierre des Ruynes, Jean José Marchand donnait en 1993 un article dans la Quinzaine littéraire permettant de fixer certains points, Les recherches de J. J. Marchand apparaissent aussi dans Les ratés de la littérature. Colloque des Invalides (Tusson, Du Lérot, 1999).

jeudi 8 août 2013

Bibliographie fort lacunaire des éditions G. Boaniche

boaniche.jpg


En flânant parmi les livres, le nom de l'imprimeur G. Boaniche nous tomba sous l'oeil. Il nous évoquait quelque chose... Et pour cause...
De fait, la Gazette des sept arts, revue fondée par R. Canudo en 1922 et consacrée au cinéma naissant par la fine fleur de l'art moderne au goût du jour, se trouvait administrée par l'éditeur russe Jacques Povolozky...
rev.Povol.jpg et imprimée par G. Boaniche, installé au 48 de l'avenue de la République ou au 95, rue Oberkampf selon la période%..
gboa1.jpg
Ce dernier imprima beaucoup pour les autres, et fit paraître apparemment sous sa marque quelques titres dans les années 1920.

Imprimerie G. Boaniche

"Vers la Vérité". Revue mensuelle spéciale aux origines et responsabilités de la guerre publiée d'avril 1923 à mars 1924 sous la direction d'Ermenonville. (Avec un index bibliographique, une table générale des matières et une table analytique.). - Paris, impr. G. Boaniche ; Librairie du travail, 96, quai Jemmapes, 1924. (28 juin.) In-8, 146 p. 15 fr.

Paul Dermée Le Volant d'Artimon, poèmes. - Paris, J. Povolozky et Cie, 1922 (Paris, Impr. Boaniche et Cie). np 42 p. Collection "Z". Édition originale ill. de bois en noir et en couleurs de Louis Marcoussis, tirée à 216 ex. numérotés + quelques exemplaires d'auteurs numérotés.

PIerre des Ruynes (i. e. Pierre Renaud) Le Cravacheur de mufles. Préface de Han Ryner. - Paris, la Maison française d'art et d'édition, (1922) (Paris, Imp. Boaniche). - 21p. (Les cahiers de la Maison française).

Louise Bodin Au pays des repopulateurs, une campagne pour l’adoption des enfants assistés. — Paris, Société mutuelle d'édition, 1922, 1922, 220 p. Bibliogr. (Impr. Boaniche (Paris).

G. Dugaston (i. e. Gaston Dugarric) Tous les moyens de faire fortune. - Paris, Albin Michel (impr. G. Boaniche ) 1923, 191 p.


Editions G. Boaniche (liste non exhaustive)

Théodore-Valensi Délires. Nadine Belmont. Préface de Paul Brulat. - Paris, G. Boaniche, éditeur, 48, avenue de la République (impr. F. Bouchy), 1930. (18 décembre) In-16, 160 p. 12 fr.

Henry de Forge La Couronne d'épines, douze souvenirs. Préface de Roland Dorgelès. Ill Félix Del Marle. - Paris, G. Boaniche, s. d. (circa 1925 d'après le texte), "Collection du Diable". in-fol. (32 cm), 28 p., ill., couv. ill.

Sans date
Paris. A book of pictures. John B. Hall and Son. Imprimerie typographique G. Boaniche, 95, rue Oberkampf, 32 images.
Paul Verdier ''La Passion de Naïa
Ramée Yane Hangebong
Pierre Millon La Genèse de la Guerre
Daniel Lasochi Eroneïa
Armand Richier Cincinnatus

mercredi 23 février 2011

L'animal littéraire : la fourmi

RienziFourmi.jpg



Très longtemps avant Bernard Werber, ce Christian Jacq de l'insecte, il y eut Raymond de Rienzi (1890-1971), avocat romancier journaliste bien oublié — l'Alamblog donnera bientôt quelques bonnes choses à son sujet — et ses Formiciens, roman de l'ère secondaire (Tallandier, 1932).

Et vingt-cinq ans plus tôt, c'est André Laurie qui défrayait la chronique de l'imaginaire avec son fameux Spiridon le muet (Le Globe-Trotter, 1906-1907), rare opus d'André Laurie dont la réédition à l'enseigne Des Barbares... a rendu un fier service à la communauté.

Et puis il y eut Auguste Forel (1848-1931), entomologiste et psychiatre qui s'attacha à la fourmi de Suisse, et d'autres sans doute encore, dont Han Ryner et son Homme-Fourmi (1901).

spiridon.jpg

A suivre...

Demain, le Caméléon.

mardi 2 décembre 2008

Caroline Granier enfin en volume

CarolineGranier.jpg



Caroline Granier s’est consacrée à l’étude des écrivains anarchistes. Précisions : aux fictionneurs anarchistes, ou aux anarchistes usant de la fiction pour diffuser leurs thèses. On les connaît plus ou moins, mais on réclamait une synthèse, et la voici qui nous taxinomise intelligemment Jules Vallès, Louise Michel, Georges Darien, Charles Malato, Emile Pouget, Bernard Lazare, Mécislas Golberg, Séverine, André Léo, Octave Mirbeau, Jean Grave et ses Aventures de Nono, Sébastien Faure, Georges Eekhoud, Zo d’Axa, Han Ryner, Victor Barrucand… Leur appétance pour la prose et ses effets secondaires est désormais traitée, de même que leurs origines, leurs thématiques de prédilection, leurs effets sur les artistes à venir (les avant-gardes…), le tout sous la forme d’une chronique mêlée d’analyse bigrement bien ficelée.
D’abord diffusé généreusement sur internet, le travail de Caroline Granier a connu naguère une illustration dans la revue Brèves Les Retourneurs d’idées et voit enfin le jour en volume.
Les amateurs sauront que l’opus sera présenté le samedi 13 décembre à partir de 18 heures à l’Espace Louise Michel (42ter rue des Cascades, Paris XXe, mo Pyrénées).


Caroline GRANIER Les Briseurs de formules. Les Ecrivains anarchistes en France à la fin du XIXe siècle. — Coeuvres-et-Valsery, Ressouvenances, 2008, 469 p., 35 euros.

Ressouvenances
3, rue de la Cidrerie
02600 Coeuvres-et-Valsery
03 23 55 36 97