L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Denis Lavant

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 15 juin 2017

Denis Lavant présente La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet

AAA738_martinet2017-couverture.jpg



On ne dira jamais assez quel grand écrivain fut Jean-Pierre Martinet.
L'Arbre vengeur se fait un devoir de la faire savoir depuis de nombreuses années.
A l'occasion de la réédition dans la collection "L'Alambic" de sa La Grande Vie, préfacée désormais par Denis Lavant, mais oui, ce texte magistral est destiné à faire des émules chez les lecteurs.
Ne dit pas autre chose François Angelier dans la magnifique chronique qu'il vient de consacrer à ce grand maudit sur France Culture. Il le place auprès d'Henri Calet, de Samuel Beckett, de Céline et de Raymond Guérin, parmi les astres noirs qui ont su au siècle dernier exprimer la tragédie de l'être humain avec brio, force, fantaisie et, dans le cas de martinet, une terrible ironie tournée contre lui-même.
Soigneusement calfeutré sous une nouvelle couverture conçue par Nicolas Etienne, La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet vous est promise... Ne ratez pas le coche.



Jean-Pierre Martinet La Grande Vie. Préface de Denis Lavant. Postface du Préfet maritime. - L'Arbre vengeur, 2017, 80 pages, 9€

jeudi 23 mars 2017

Nouvelle édition pour La Grande Vie !

MARTINET2017-COUVERTURE.jpg


Le billet d'hier l'annonçait et depuis les interrogations pleuvent...

La curiosité reste un vilain défaut mais le Préfet maritime ne peut que céder en montrant ce que Nicolas Etienne, graphiste émérite de l'Arbre vengeur a concocté pour mettre en valeur le texte formidable de Jean-Pierre Martinet.

Puisque, oui, sous une nouvelle couverture "explicite", La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet va reparaître !

Sous une nouvelle couverture donc et avec une nouvelle préface signée Denis Lavant, le comédien qui s'est merveilleusement saisi de ce texte, promenant le personnage d'Adolphe Marlaud jusqu'aux tréteaux d'Avignon.

Voici donc la nouvelle couverture du meilleur "feelgood book" de l'été.


Jean-Pierre Martinet La Grande Vie. Préface de Denis Lavant. - Talence, L'Arbre vengeur, 15 mai 2017.

lundi 4 avril 2016

Une bobine de célinolâtre

Eric_Mazet_catalogue.jpg


Tandis que Denis Lavant incarne Céline sur grand écran, la librairie Fosse innove dans son catalogue d'avril intitulé "D'un Céline l'autre, Eric Mazet une vie consacrée à Louis-Ferdinand Céline".
La nouveauté c'est ce portrait en couverture du dit Eric Mazet, né en 1944 à Fontainebleau, le collectionneur fils de magistrat collectionneur qui vend sa collection, ouvrages de travail ou familiaux, relatifs à Céline, Henri Mahé et autres personnages de l'orbe célinien, sujet qu'il a caressé toute sa vie, avec Jean-Pierre Dauphin ou Jean Paul Louis des éditions Du Lérot.
On trouve le catalogue à la Librairie Fosse, 12, rue Puvis de Chavannes dans le XVIIe à Paris, sur rendez-vous.


Librairie Fosse
0140547975
librairiefosse@orange.Fr


vendredi 10 janvier 2014

Lipski et Lavant sont sur une radio...

C




C'est aujourd'hui sur France Culture : Denis Lavant parle de Leo Lipski !

Leolipski2.jpg


Le lendemain, je suis réveillé par un fracas démentiel :
des bottes cloutées martèlent le carrelage.
- Il est six heures, je vous apporte votre petit déjeuner. Mais vous mangerez là-bas.
C'est ainsi qu'a débuté une bien étrange période de ma vie. (...)


Leo LIPSKI Piotrus, traduit du polonais par Allan Kosko. Illustrations de Joko. Préface de votre préfet préféré. - Talence, L'Arbre vengeur, 2008, 176 p., 12 euros. Collection "l'Alambic".

jeudi 12 décembre 2013

Une geste pour les fêtes

audouardAAGeste.jpg


Début novembre, Antoine Audouard publiait un livre qui, contre toute attente, dévore petit à petit l'attention que l'on consacre habituellement aux gros produits papetiers et aux lauréats des prix de l'automne. Il faut dire qu'il est délicieux, emballant, surprenant, épatant, jovial, triste, hilarant, humain et même tendre et qu'on voudrait ici en citer des pages entières.

Il faut dire aussi qu'il est d'une autre trempe que les lauréats passés de tout poil (on n'a pas lu le goncourt de cette année, mais il ne semble pas émouvoir les lettrés plus que ça), d'une audace autrement plus remarquable, formellement notamment, et, en même temps, d'une simplicité et d'une sensibilité que l'on peine à trouver chez nos jeunes auteurs pleins de morgue ou de froideur branchitudinesque.

La Geste des Jartés, puisque tel est son titre, narre à la mode médiévale, c'est à dire en vers (variés) dans un patchwork de langues colorées (Rabelais for ever), la déconfiture d'une maison d'édition parisienne, avec ses auteurs (vieilles stars boursouflées, ratés piteux, allumés merveilleux), ses salariés (toute la gamme depuis la mal-comprenante jusqu'au vieux correcteur alcoolique en passant par les éditeurs péteux et vains) et les "nettoyeurs" chargés par le "groupe" de mettre en place un plan social. Reste qu'un stagiaire... A toute geste son chevalier, ses morts. Évidemment, le hamster ne survit pas.

(...) Voici les descendants des grands fauves,
des bâtards magnifiques et sanglants,
de ceux qui passent à la broche les enfants
et violent dans l'alcôve -
voici les restes de la race des violents,
les fils des capitaines, des guerriers
nés de père inconnu qui traversaient les étendues glacées
et les déserts pour découvrir des paradis
où ils déchaînaient des feux d'enfer
sans humanitaire souci.
Voici les enfants des meurtriers,
fines lames, qui tuaient sous eux les destriers
à la poursuite de chimères,
ou bien mouraient, le ventre déchiré,
l'épée pour oreiller,
vers la terre de France les yeux tournés...
En Négroni, en Randal, en Zek
leur millénaire épopée s'achève. Le cœur sec,
ils n'ont plus ni rêves ni cauchemars,
mais des assurances-vie au fond des placards,
des thérapeutes, des coaches et un bavard.
Dans le hall de la Maison la toux rauque
d'Olivier Randal a caverné dans la lumière glauque.
(...)

Entre deux régals, la Bastard Battle de Céline Minard et L'Affreux Pastis de la rue des Merles de Carlo Emilio Gadda, Antoine Audouard force le français à lui obéir et attaque sur cinq jours, avec chœur antique s'il vous plaît, cette relation de la vie en entreprise aujourd'hui, comme il avait entrepris de remuer la langue et la xénophobie avec L'Arabe (L'Olivier, 2009 ; Folio, 2011).

En attendant de boucler l'entretien avec l'auteur qu'il a prévu de donner au Matricule des Anges, et en espérant une prochaine lecture de cette formidable et jouissive Geste par Denis Lavant, le Préfet maritime est affirmatif : La Geste des Jartés, c'est le cadeau valable pour toute la famille que vous cherchiez. Grouillez-vous tant qu'il en reste.



Antoine Audouard La Geste des Jartés. - Paris, Gallimard-Versilio, 2013, 22,50 €

lundi 14 octobre 2013

Nécrologie de Léon Deubel

DeubelValise1.jpg



D'aucuns considèrent Deubel comme le "dernier poète maudit", et s'il fut bel et bien de cette grande tribu il n'en était cependant pas l'ultime représentant. Sa poésie, héritée de Verlaine, de Laforgue un peu, n'allait pas passer la rampe du modernisme de ces dernières années 1910. Songez que Salmon, Jacob, Apollinaire, et même Varlet étaient ses contemporains et qu'ils produisaient déjà...
En attendant d'autres informations, et pour les amateurs, la première nécrologie du poète se trouve ci-dessous.

Par ailleurs, la ville de Belfort rendra hommage à son fils disparu il y a cent ans le samedi 9 novembre prochain, lors de manifestations qui verront, par exemple, le comédien Denis Lavant lire ses poèmes - dans une anthologie nouvellement produite par les Archives Karéline.




Léon Deubel Une arche de clarté. — Paris-Belfort, Archives Karéline-Bibliothèque de Belfort, 140 p. A paraître en octobre 2013.

Lire la suite...

jeudi 22 août 2013

Denis Lavant lutte contre la mélancolie sur France Inter

Denis_Lavant_et_le_mantra.jpg



C'était le lundi 19 dernier, à partir de 21 heures : Denis Lavant participait à l'émission estivale de France Inter animée par Eva Bester.


"On a voulu faire pour le mieux, et on a fait comme d'habitude"



Attribuée à l’homme politique russe Viktor Stepanovitch Tchernomyrdine (1938-2010), elle mérite de rejoindre le principe de Peter, et autres histoires de tartine.
On trouve aussi cette version :

« Quand on a été élus, on a fait de notre mieux mais malheureusement tout s’est passé comme d’habitude »




Pour réécouter l'émission (où il est question de Fernand Combet - que Denis Lavant qualifie finement de "Kafka forain" - et de Jean-Pierre Martinet, de Beckett, Topor, etc.) : c'est ici pendant quelques jours encore.


N'omettons pas de signaler que Denis Lavant est à l'affiche du film d'Arnaud des Pallières, Michael Kohlhaas, d'après le roman classique de Kleist.

Heinrich von Kleist Michael Kohlhaas. - Paris, Mille et une nuits, 2013, 208 p., 4,50 €

MiKol.jpg

jeudi 18 avril 2013

Soirée Jean-Pierre Martinet à Caen (Imec, Festival Passage de témoin)

Costume_Adolphe_Marlaud.jpg


C'est ce soir, ne ratez pas la soirée Jean-Pierre Martinet si vous fréquentez le festival Passage de Témoin à Caen.

L'abbaye d'Ardenne (IMEC) accueillera Jérôme Bauche avec ou sans le manteau d'Adolphe Marlaud en la personne de Denis Lavant, lauréat du Silver Hugo du Meilleur acteur, qui lira Jérôme ou La Grande Vie.

Un débat animé par Rémi David regroupera Alfred Eibel, Thierry Boizet, Julia Curiel et Éric Dussert, ainsi que Denis Lavant, artiste interprète et fameux "Silver Hugo du Meilleur acteur". Le tout en partenariat avec la librairie Eureka Street.



Jean-Pierre Martinet La Grande Vie. Préface du Préfet maritime. — Talence, L'Arbre vengeur, 64 p., 9 euros
CouvMartinet.jpg



Illustration du Billet : "Le Manteau d'Adolphe Marlaud selon Denis Lavant", Copyright Draco Semlich 2011.

dimanche 12 août 2012

Denis Lavant joue La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet sur France Culture

Costume_Adolphe_Marlaud.jpg

C'est ce soir, ne le ratez pas !

Adolphe Marlaud en son manteau, pour vous, sur France Culture !

La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet version Denis Lavant sera diffusée ce soir de 22 à 23h.




Jean-Pierre Martinet La Grande Vie. Préface du Préfet maritime. — Talence, L'Arbre vengeur, 64 p., 9 euros
CouvMartinet.jpg

vendredi 3 août 2012

La Grande Vie à la radio bientôt !

CouvMartinet.jpg


Notez le bien sur vos tablettes (d'argile, de sable, de bois) que La Grande Vie de Jean-Pierre Martinet version Denis Lavant sera diffusée sur France Culture le dimanche 12 août de 22 à 23h.

Aucune autorisation d'absence ne sera délivrée.




Costume_Adolphe_Marlaud.jpg


Jean-Pierre Martinet La Grande Vie. Préface du Préfet maritime. — Talence, L'Arbre vengeur, 64 p., 9 euros

- page 1 de 2