L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Collection

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 13 mai 2017

Petite bibliographie lacunaire de la collection "Jaune Soufre"

Chappazmaquereaux.jpg

Provoquée par la réédition à l'enseigne des éditions Héros-Limite du Livret de service de Max Frisch (1), la curiosité nous a poussé à jeter un oeil à la collection "Jaune Soufre" créée en 1976 par l'éditrice suisse Bertil Galland)

La collectionne Jaune soufre
a institué en Suisse
une tribune libre de langue française
où sont débattues
les affaires du temps.

C'est-à-dire qu'il y fut question d'y pamphléter tranquillement.
La maquette de couverture était due à Etienne Delessert.

Catalogue de la collection

Jean Dumur Salut journaliste. Lettre ouverte sur la presse en Suisse romande. — Vevey, B. Galland, 1976, 153 p. Collection jaune soufre (n° 1).

Maurice Chappaz Les Maquereaux des cimes blanches. — Vevey, B. Galland, 1976, 68 p. Collection jaune soufre (n° 2).

Alain Charpillon Le Jura irlandisé. Le drame du Jaru méridional. Traduction allemande par D. Balmer. — Vevey, B. Galland, collection Jaune Soufre (n° 3).

Jean-Pierre Vouga De la fosse aux ours à la fosse aux lions. — Vevey, B. Galland, 1976, 110 p. Collection jaune soufre (n° 4).

Max Frisch Livret de service, trad. de l'allemand par Alexandre Voisard. — Vevey, B. Galland, 1977, 115 p. Collection jaune soufre (n° 5).

Charles Bourgeois Maman, qu'est-ce qu'il a l e monsieur ? Un invalide rompt le silence. — Collection jaune soufre (n° 6).

Yves Velan Contre-pouvoir. Lettre au groupe d'Olten. — Vevey, B. Galland, 1978, 52 p. Collection jaune soufre (n°7).




Max Frisch Livret de service, trad. de l'allemand par Alexandre Voisard. — Héros-Limite, 2013, 128 pages, 10 €

lundi 14 décembre 2015

L'âme étrange des collectionneurs

russianavgar1.jpg



Pour préparer le billet d'Alamblog qui sera consacré prochainement aux Gardiens de Bibliopolis (L'Hexaèdre, 2015), cette page d'autrefois consacrée aux collectionneurs...


Lire la suite...

mercredi 22 avril 2015

D'étonnantes idées parfois...

revalsevrr.jpg



Les classiques Garnier, maison productive s'il en est, spécialisée dans l'édition académique en impression numérique à destination des bibliothèques universitaires, lancent sous la houlette de Sandra Boehringer et Eric Bordas, parce qu'on ne peut guère user d'une autre formule, une collection destinée à recueillir des ouvrages littéraires libres de droits dont le sujet est l'homosexualité (nous allons vous donner la liste, ne pleurnichez pas).
L'initiative est belle, très utile, on applaudit des deux mains car il y a en effet corpus à monter comme l'a démontré Patrick Cardon depuis 1987 avec ses éditions GayKitschCamp où de nombreux textes de très bonnes factures ont d'ores et déjà parus.
L'ensemble annoncé par Garnier est significatif et profus, les huit premiers titres très appétissants et assez variés pour démontrer que le champ est vaste des possibles en la matière. Cependant l'enthousiasme décroît forcément lorsqu'on découvre le titre de la collection : "Sodome et Gomorrhe"... Si ne nous échappe pas certaine référence (apparemment obligée), ce choix a un fumet bien particulier qui, nous semble-t-il, ne coïncide pas du tout avec cet affiché souci de la "contextualisation historique des discours de la fiction". Et pourquoi pas "La porte étroite" tant qu'on y est ?

Pour autant, voici la liste des titres prévus :
Adolphe Belot (1829-1890) Mademoiselle Giraud, Ma femme
Armand Dubarry (1836-1910) Les Invertis. Le Vice allemand
Joseph Méry (1797-1866) Monsieur Auguste
Henri D'Argis Sodome, préface de Verlaine
Jean Binet-Valmer (1875-1940) Lucien (Flammarion, 1929)
Marcel Guersant Jean-Paul (éditions de Minuit, 1953)
René Maizeroy (1856-1918) Deux amies (V. Havard, 1885)
Gabrielle Réval (1869-1938) Les Sévriennes (P. Ollendorff, 1900)


jeudi 28 août 2014

Petite bibliographie lacunaire de la collection Les Jeunes Russes (1926-1938)

JRusses2.jpg



Entre 1926 et 1938, les éditions Gallimard ont publié la collection "Les Jeunes Russes", où fut mis en évidence la fine fleur de la littérature de l'Outre-Dniepr d'après 1917, soit 15 volumes de fiction.
Dirigée par Boris de Schoelzer, elle se présentait ainsi :

La révolution russe, quel que soit le jugement qu'on porte sur elle, a provoqué l'éclosion d'une nouvelle génération d'écrivains. Leur art se rattache assurément aux maîtres du siècle précédent : Gogol, Tolstoï, Dostoievski, mais il présente un caractère propre, une pensée originale, une forme renouvelée. C'est donc un aspect inconnu de la Russie contemporaine que cette collection, conçue en dehors de tout parti-pris politique, va révéler au public français.




Boris Pilniak (1894-1938) L'Année nue, traduit du russe par L. Bernstein et L. Desormonts. - Paris, Gallimard, 1926, 224 p. Edition originale numérotée, tirage à cent exemplaire destiné aux bibliophiles de la Nouvelle revue française (5e éd. 1930).

JRusses3.jpg
Vsévolod Ivanov (1895-1963) Le Train blindé numéro 1469, traduit du russe par Sidersky. - Paris, Gallimard-Editions de la "Nouvelle Revue française", 1927, 218 p.

JRusses4.jpg
Lydia Seifoulina (1889-1954) Virineya, suivi de La Vieille et de Enfance dorée, traduit du russe par Hélène Iswolsky. - Paris, Gallimard, 1927, 249 p. (6e éd. 1930).

Alexandre Néviérov (pseud. de A. S. Skobelev) Tachkent, ville d'abondance, traduit du russe par Brice Parain. - Paris, Gallimard-Editions de la "Nouvelle Revue française", 1928, 285 p.

Valentin Kataev (1897-1986) Rastratchiki, traduit du russe, par André Beucler. - Paris, librairie Gallimard-éditions de la Nouvelle Revue française, 1928, 226 p.

E. Zamiatine (1884-1937) Nous autres, traduit du russe par B. Cauvet-Duhamel. - Paris, Gallimard, 1929, 237 p.

Ilya Ehrenbourg Rapace, traduit du russe par G. Aucouturier. - Paris, librairie Gallimard, 1930, 519 p.)

Constantin Fédine Les Cités et les années, traduit du russe par Mme Ergaz.. - Paris, Gallimard, 1930, 387 p.

Michel Zochtchenko La Vie joyeuse, traduit du russe par Siderski. - 2e éd.. - Paris, Gallimard, 1931. - 235 p.

Alexandre Sytine Le Pasteur des tribus, traduit du russe par Mme D. Ergaz. - Paris, Gallimard, 1932, 271 p.

Vladimir Lidine (1894-1979) Le Renégat. - Paris, Gallimard, 1933, 269 p.

Mihail Cholokhov (1905-1984) Les Défricheurs, traduit du russe par D. Ergaz. - Paris, Gallimard, 1933, 350 p.

JRusses1.jpg
Nicolas Tikhonov (1896-1979) Tête brûlée (suivi de) Camouflage, Le Calife, Les Six tomans, suivie d'une note, traduit du russe par V. Pozner. - Paris, Gallimard, 1936, 253 p.

Léo Cassil (1905-1970) Le Voyage imaginaire, traduit du russe par Vera Ravikovitch et Henriette Nizan. - Paris, Gallimard, 1937, 255 p. ; in-16.

Vacesklas A. Chichkoff (1873-1945) La Horde, traduit du russe par André Beucler. - Paris, Gallimard, 1938, 253 p.

Annoncés mais non parus :
Léonide Léonov Nouvelles
Alexis Tolstoï Un roman
A. Zamiatine Récits



Une occasion, aussi, de se procurer le numéro de la revue Europe consacré au début de l'année à Vladimir Pozner (1905-1992) :
PoznEurop.jpg
Revue Europe
"Vladimir Pozner / Danièle Sallenave"
Janvier-février 2014, n° 1017-1018
ISBN: 9782351500613
20,00 €

Au sommaire du dossier Pozner, des écrits tels que
Vladimir Pozner : À l’ombre des grands hommes
- La lettre de Gorki.
- Chacun son tambour.
- Charlie Chaplin entre « malins » et « fortiches ».
- Les mots ne peuvent.
et... Valérie Pozner : Entre l’ombre et la lumière.
Jean-Baptiste Para : Volodia.
Jorge Semprun : Inventaire du monde, inventaire du roman.
Henri Godard : Vladimir Pozner et la question du roman.
Claude Leroy : Depuis le temps, depuis le temps..
. Michel Aucouturier : Vladimir Pozner, passeur de la « littérature soviétique » en France.
Wolfgang Klein : Vladimir Pozner et les intellectuels antifascistes allemands.
Bernard Eisenschitz : « Je suis tombé dans le cinéma par hasard ». Vladimir Pozner scénariste américain.
Olivier Apert : Résurrection soignée de Vladimir Pozner.
Sandrine Samson : Les archives Pozner.
André Pozner : Repères chronologiques.
Blaise Cendrars, Philippe Soupault, Isaac Babel, Heinrich Mann et alii : Lettres à Vladimir Pozner.

lundi 21 novembre 2011

Petite bibliographie lacunaire de la collection Les Pamphlets du Siècle

BeraudCroisade.jpg



Les Pamphlets du Siècle

« Il semble — peut-être à tort — que jamais les passions politiques n’aient été déchaînées comme aujourd’hui. La violence des écrivains politiques des partis extrêmes, les outrances de leur vocabulaire, le donneraient du moins à croire. Or, peu d’époques ont été aussi pauvres que la nôtre de pamphlétaires. Une telle constatation est bien fait pour montre que le mot Pamphlet n’est pas synonyme de violence arbitraire, ni l’épithète pamphétaire appliquée à un écrivain une injure. Le pamphlétaire serait ainsi une sorte de dogmatique, un écrivain qui attaque ou défend une cause, mais toujours au nom d’une autre cause, d’une idée générale ou de principes qu’il croit bien assurés, et surtout quand il s’en prend à des personnes. L’un des plus brillants pamphlétaires de ce temps, Julien Benda, a expliqué tous ceux de sa race intellectuelle en écrivant : “Il n’est pas donné à tout le monde d’être violent par sensibilité aux idées”.

« Nous nous emploierons à publier, dans cette collection, les meilleurs écrits de ce genre et ceux qui intéressent le plus la sensibilité de notre temps dans tous les ordres où elle se manifeste.

« ** Nous publierons 5 ou 6 volumes par an dans cette collection, approximativement à raison d’un tous les deux mois. Le prix du volume est de 3 fr. 50. »



Parmi les nombreuses collections (1) des "Éditions du siècle", voici la bibliographie de la collection "Les Pamphlets du Siècle" qui semble n'avoir accueilli que peu d'opus.


Henri Béraud La Croisade des longues figures. - Paris, Éditions du siècle, x-159 p.

Henriette Charasson M. de Porto-Riche ou le "Racine Juif. - Paris, Éditions du siècle, 1925, 126 p.

Pierre Dominique Deux jours chez Ludendorff. - Paris, Éditions du Siècle, 1924, 155 p. "Les Pamphlets du Siècle" (n° 3).

Jacob-Nathan Hourwitz Lettre au "cher Blum". - Paris, Éditions du siècle, 1925, 125 p.

Docteur François Nazier L'Anti-Corydon. Essai sur l'inversion sexuelle. - Paris, Éditions du siècle, 1924, 126 p.

RebPamphl.jpg
Jacques Reboul M. Bainville contre l’Histoire de France. - Paris, Éditions du siècle, 1925, 124 pp.




(1) Ces collections sont les suivantes :
Idées et sentiments du siècle, collection d'essais sous la direction de Jean de Gourmont.
Cahiers de la Quinzaine, sous la direction de Marcel Péguy
Collection de philosophie intellectualiste, sous la direction de Jules de Gaultier
Les Romans du siècle
Maîtres étrangers
Les Cahiers d'Occident
Manuels pour adultes
Les romans gais
Les Affaires, collection économique et financière, sous la direction de Louis Thomas