L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Charles Péguy

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 15 septembre 2016

La littérature au marteau

HenriDUvarbgbve.jpg


Entre autres notices commentées cum grano salis par le maître de maison, le nouveau catalogue à prix marqués du Dilettante, vieux livres et romans nouveaux, nous propose plusieurs objets d'attention qui méritent d'être relayés. Le premier, délicieux, est relatif à Ludovic Janvier (1934-2016) à propos de ses Apparitions (Gallimard, 2016) dont est proposé à la vente un exemplaire numéroté sur vélin rivoli d'Arjowiggins (120 €). Citation du livre :

"On ne connaît chez nous qu'un seul exemple de littérature au marteau, mais alors sévère, Péguy. Et que je tape, et que j'enfonce, et que je répète. Fascinant jusqu'à l'incantatation, ennuyeux jusqu'à l'épuisement".



Remis en valeur aussi Henri Duvernois (1875-1937), réédité il n'y a pas si longtemps par L'Arbre vengeur, et finalement René Béhaine (1880-1966) dont la série de "L'Histoire d'une société" en seize romans n'est pas resté dans les annales. Témoigne assez l'excipit très étrange de son ultime volume, Le Seul Amour (Milieu du monde, 1959).

Sans certains échos souvent très lointains qui en sont venus jusqu'à moi, et le souvenir de celui qui m'attend au but qu'il me désigne, je n'aurais, à ce jour où mon oeuvre se termine, que le regret de l'avoir commencée.




Le Dilettante, catalogue n° 181, automne 2016.



vendredi 8 mars 2013

Les couvertures du siècle dernier (XXVII)

cahierPeguy.jpg




Charles Péguy (dir.) Cahiers de la Quinzaine, troisième cahier de la deuxième série, paraissant pendant l'année scolaire, Paris, 16, rue de la Sorbonne, au second, (bat 21 décembre 1900).