L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Carlo Maria Cipolla

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 août 2014

Lire en vacances (V) : chez les crétins

pontiCipolla.jpg


Désormais classique !
Après avoir fait un tabac autrement satisfaisant que l'appel mollasson à "l'indignation" d'un ancien-haut fonctionnaire à côté de ses Weston, l'historien italien de Berkeley Carlo Maria Cipolla (1922-2000) est de nouveau sur la pile des nouveautés avec une édition illustrée de ses 96 pages synthétiques sur Les Lois fondamentales de la stupidité humaine, qui, comme la tartine choit inexorablement côté confiote, s'envole toujours mieux. C'est en 1976 et pour se délasser de ses travaux revêches d'histoire économique, que Cipolla a rédigé pour le plaisir de ses amis The Basic Laws of Human Stupidity, une brochure diffusée à quelques exemplaires numérotés particulièrement appréciés. Edité en Italie en 1988, le livre connaît un succès énorme - le sujet concerne tout le monde, forcément - et reparaît en anglais en 2011 puis, l'année suivante, en France où cette opération de "funambulisme intellectuel" remporte une fois encore un succès majeur. Tout à la fois pastiche des publications scientifiques, exercice jubilatoire de maniement du paradoxe et joyeuse farce de vieil étudiant faisant mine "d'évaluer l’impact de la stupidité humaine sur nos destins personnels et sur l’ensemble de la société", ce texte ne pouvait rêver meilleur illustrateur que Claude Ponti, père de Blaise, le poussin masqué.
Inattendu dans cet exercice d'illustration d'un faux texte scientifique, nul doute qu'il nous offrira avec la complicité de feu Cipolla une idée de cadeau imparable dès le 24 septembre !


Carlo Maria Cipolla Les Lois fondamentales de la stupidité humaine. Ouvrage illustré par Claude Ponti. Traduit de l’anglais par Laurent Bury. - Presses universitaires de France, à paraître le 24 septembre 2014, 96 p., 16 €