L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Cécile Brunschvicg

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 octobre 2014

Cécile Brunschvicg, la féministe "d'abord"

cebrun.jpg



Membre du gouvernement sous le Front Populaire, Cécile Brunschvicg a milité durant près de quarante ans au sein du mouvement féministe réformiste. Affiliée au Parti radical à partir de 1924, directrice du journal La Française à partir de 1926, pacifiste, elle a lutté tout au long de sa vie pour les droits sociaux et politiques des femmes.

Presque inconnue du grand public, elle demeure dans les manuels d’histoire une des trois premières femmes françaises à avoir fait partie d’un gouvernement sous le Front Populaire, comme sous secrétaire d’État à l’Éducation nationale. Pourtant c’est au sein du mouvement féministe réformiste où elle a milité près de quarante ans de 1908 à sa mort que Cécile Brunschvicg a acquis son statut et ses compétences de femme politique. Au sein des deux principales associations de son époque, la section Travail du Conseil national des femmes françaises et l’Union française pour le suffrage des femmes, qu’elle a présidées toutes deux, elle a milité sans relâche pour l’égalité des sexes. Directrice du journal La Française, membre du Parti radical, pacifiste, mais aussi engagée dans les questions sociales, elle n’a eu de cesse d’agir sur tous les fronts pour la promotion des idées féministes et l’amélioration de la condition féminine. C’est par l’angle du féminisme que nous avons choisi d’aborder la vie et les nombreux engagements de cette femme qui se définissait elle-même comme « Féministe d’abord ». Sans être une biographie traditionnelle au déroulé chronologique, cette étude permet d’appréhender les combats et les idées de Cécile Brunschvicg, sa conception de l’égalité des sexes, mais aussi sa lutte pour les droits sociaux et les droits politiques.




Cécile Formaglio Féministe d'abord : Cécile Brunschvicg (1877-1946). - Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, 334 p.-10 pl. 22 €