L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Botanique imaginaire

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 26 novembre 2012

La flore parallèle

botapara.jpg



Les éditions des Grands Champs annoncent la publication prochaine (d'ici le printemps) de "La Botanique parallèle" de Leo Lionni (1910-1999), écrivain, illustrateur, designer, sculpteur italien naturalisé américain, qui est fort notoire pour ses très nombreux ouvrages pour la jeunesse, dont le premier, Petit-Bleu et Petit-Jaune (1962), est devenu un classique.

Livre à part dans son œuvre, La Botanique parallèle, publiée pour la première fois en Italie en 1976 (Adelphi) et traduite en français par Philippe Guilhon (Pandora, 1981), est rédigée comme un véritable traité. Cette entreprise de mystification fabulante soutenue par une véritable science de l'imaginaire ouvre sur une réalité magique telle qu'on sait les apprécier : après la zoologie fantastique de Borges, le monde minéral de Caillois, le jardin statutaire de Jacques Abeille et les fantasmagories variées des uns et des autres, voici La Botanique parallèle de Lionni.

Douze plantes "parallèles" sont recensées et étudiées dans cet ouvrage : tirelle, pince des bois, tubulaire, camporana, protorbis, labyrinthienne, artisie, bourgeonnante, étrangleuse, tournelune, solée, sigurya. L'étude de leur origine et de leur morphologie est encore l'occasion pour le lecteur de découvrir les rituels auxquels elles participent chez des peuples tels que les Indiens Macholes (Mexique), les Indiens Aymaras (Pérou) ou les Kaori australiens, et de se familiariser avec les croyances indigènes observées dans les temples du Talestan, dans les forêts tropicales d'Afrique centrale ou encore dans les steppes de Jagurie...



A paraître aux alentours de la fin mars, environ 300 pages, format 175/135 mm
éditions des Grands Champs
107, rue des Grands-Champs
75020 Paris
09 81 68 73 27
editionsgrandschamps@gmail.com