L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

mercredi 28 mai 2014

Une police de proximité chez Boll

BoolInjurial.jpg


Au prétexte d'un crime dans le XVIe arrondissement de Paris, le livre-pochade de Boll — pas Heinrich, Boll tout court, le dessinateur connu des lecteurs de Livres Hebdo — est l'occasion d'un grand déballage d'insultes dans une ambiance qui rappelle fort celle des Monty Python. Syndics de copropiété (ce fléau) et concierges (ces autres fléaux) en sus.
Pour l'occasion, la jeune graphiste Sandrine Nugue a inventé une police que l'on pourra qualifier de proximité : il s'agit de l'Injurial, destinée à exprimer nettement, clairement et fortement des choses qui méritent d'être dites même s'ils n'ont guère été pensées. C'est tout leur charme : le jaillissement, que maintient dans la page avec élégance, le néoclassicisme souple et délicat de la police.



Boll L'Affaire est dans le sac à papier. — Tripode, sciemment non paginé (environ 280 pages), 19,90 €