L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Bistrologie

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 8 janvier 2013

Caféologie ou Bistrologie ?

TrebCaff.jpg


Après enquête, il apparaît que le mot "Caféologie" apparaît sous la plume de Paul Budry dans Ces messieurs au café, un livret de Géa Augsbourg publié à Lausanne, à l'enseigne du Grand Saint-Jean en 1947.
La brochure était imprimée deux cents cinquante exemplaires pour le restaurant de Lausanne Aux Trois tonneaux.

mercredi 8 décembre 2010

L'Argot du bistrot

GiraudArgot.jpg



Robert Giraud (1921-1997), chroniqueur de L'Auvergnat de Paris dans les pas de Jacques Yonnet qui y avait entamé une topographie des débits de loufiats parisiens, avait produit chez Marval en 1989 son Argot du bistrot. Ce dictionnaire - où l'on découvre; émerveillé, les mille et un vocable pour dire "s'enivrer" - montre que le peuple français peut manifester énormément d'imagination lorsqu'il s'agit de boire. Et ça n'est pas chose nouvelle...
Bien entendu, l'expression la plus farce reste ce "der des der" qui n'est jamais le dernier, puisque fort souvent seule la "démarrante", tournée offerte par le patron afin de disperser les mouches encore accrochées au comptoir, peut conduire à le boire, cet ultime.
Qui pourra éventuellement précéder le prochain, descendu à un zinc voisin...
Il est si difficile de "s'accrocher un bidon", n'est-ce pas.
Illustré d'exemples tirés d'une foule d'ouvrages de première bourre (ceux du trimard de Marc Stéphane, Choses et gens des Halles de Charles Fegdal, mais aussi Maurice Fombeure, Jean Lorrain, Alphonse Boudard, Jehan Rictus, etc.), ce petit livre est une partie de plaisir (les citations n'y sont pas pour rien), un moment d'insouciance. Adire vrai, il provoque un laisser-aller tout à fait salutaire et bien décomplexant. Sa lecture devrait être rendue obligatoire avant les fêtes.



Robert Giraud L'Argot du bistrot. Préface de Sébastien Lapaque. - Paris, La Table ronde, 2010, "La petite vermillon", 8,50 €

A noter également, la parution au format poche du livre de Sébastien Lapaque sur le viticulteur Marcel Lapierre, le promoteur du vin naturel disparu le 11 octobre dernier.
SLapaque.jpg

samedi 14 novembre 2009

Un Alambic pour l'Alamblog

DumayAlambic.jpg



Le Préfet maritime ne pourra pas vous cacher plus longtemps son actuel livre de chevet : la réédition d’un guide de 1973 rédigé par Raymond Dumay. Débarrassé de désuètes adresses de producteurs, la Célébration des alcools constitue une somme encyclopédique sur l’eau-de-feu et les autres produits euphorisants liquides.
C’est d’ailleurs pour fêter cette lecture opportune et gouleyante, croyez-nous, que nous venons de déboucher une bouteille de Côte-rôtie conservée jusqu’ici (par miracle) pour une grande occasion. Et cette parution en est une.
C’est donc le doigt alerte, et comment, que nous avons entrepris de vous signaler ce que l’on peut trouver — pour peu qu’on le souhaite — sous la simple mais terriblement attirante couverture d’Anne-Marie Adda. Des boissons cro-magnonnes au ratafia en passant par la vodka, l’aquavit et autres liqueurs contondantes, cette Célébration des alcools est le livre qu’il vous faut pour tout savoir de ce que vous avalez.
Ou de ce que vous n’avez pas encore goûté…


Raymond Dumay Célébration des alcools. Edition établie et présentée par Jean-Claude Pirotte. — Paris, La Table ronde, 501 pages, 14 euros.

dimanche 20 septembre 2009

La Brucellôse, Le Grognard et puis une Dame avec sa faulx

brucellose.jpg



Quelques nouveautés du pays des revues :

Le numéro 7 de La Brucellôse, revue des urréalistes belges (sic), annonce la création de son prix littéraire.
Au sommaire : de la poésie, des brèves de comptoir potentielles (avec ouverture de L’OuBrecPo).
Le tout est naturellement folâtre.

derienrevue(at)hotmail.com



Le Grognard, n° 11, de septembre 2009, contient les écrits suivants :
Henri Viltard / C. Arnoult : Entretien sur Jossot
Gustave-Henri Jossot, dit Abdul Karim Jossot (1866-1951) : En dehors du troupeau
Matthieu Conzales : L’Ampoule (poème)
Stéphane Beau : Contingences 12
Fabrice Petit : Dessus, dessous
Mitcheil Abidor : American rebels : Lucy Parsons
Guy Seika : Vive la mort !
Olivier Deroche : Parce que se nourrir est important (poème)
Jules Huret (1863-1915) : L’ortografe
Patrice Locmant : Rubens et la peinture du Nord (chronique d’art)
Gaston Vieujeux : Géométrie de l’absence (extrait)
Stéphane Prat, Goulven Le Brech, Stéphane Beau : Du côté des livres.
La revue dispose d’un blog.
revue.le.grognard(at)gmail.com
- 7 €, 36 pages


Le Bulletin des Amis de Saint-Pol Roux (n° 4) donne La Dame à la faulx ou l’impossible représentation, une livraison enrichit d’illustrations originales, spécialement réalisées par le peintre Tristan Bastit. Documents d’André Antoine, Jacques des Barreaux, Jules Claretie, Claude Debussy, Dorsennus, Édouard Dujardin, Régis Gignoux, Carlos Larronde, Paul Léautaud, Louis Mandin, Camille Mauclair, Louis Peltier, Gaston Picard, Georges Pioch, Auguste Rodin, Jean Royère, Guillot de Saix, Édouard Schneider, Victor Segalen, François Signerin, H. de Sombreuil, A. de Talmours, Léon Treich, etc., avec des chroniques de M. Lugan et E. Vauthier.

88 pages, 111 exemplaires numérotés et signés, ainsi que : 10 exemplaires sur papier de Rives, numérotés de 1 à 10 à l’encre rouge, constituant le tirage de tête et 101 exemplaires sur papier offset extra-blanc, numérotés de 11 à 111 à l’encre noire. 11 € franco de port pour la France et l’Europe.
harcoland(at)gmail.com.

samedi 24 janvier 2009

Zinc éditions (des livres nouveaux)

zinceditions.jpg


L’Alamblog vous encourage à découvrir les éditions Zinc.

Elles produisent du roman sous-bock, du sea movie sur carte maritime et du road movie sur carte routière, ainsi que du polar postal (sept chapitres, sept cartes)…
Elles ont également donné un Planète alphabet terriblement charmant. C’est un livre destiné aux plus jeunes illustré par Céline Azorin sur un texte d’Annick Béchet.
Il est nanti de grosses pages bien épaisses, de couleurs alléchantes et d’une couverture diablement attirante. Un cadeau que l’on a envie de se faire…

L’Alamblog tient donc à encourager les éditions Zinc.

dimanche 9 décembre 2007

Un souvenir du Néant




cabaretduneantII.jpg Sous-bock du Cabaret du Néant