La nouvelle vient de me parvenir : le livre-culte de Bienvenu Merino, Diarrhée au Mexique devrait reparaître dans les mois qui viennent. Trimardeur d'origine espagnole, Merino aura été le Beatnik français le plus discret du monde : il n'a jusqu'à présent publié qu'une infime poignée de textes en trente ans. Son récit le plus fameux - nous n'écrirons pas goûteux - avait été imprimé en 1976 à cent exemplaires chez un imprimeur du Sud dont le nom reste secret. Il faut dire que ce rare opuscule avait de quoi faire scandale. De Bataille à Klossowski en passant par Genet et Augiéras pour rejoindre Dominique Laporte. Voyez un peu... Bref, on se réjouit d'avance.