L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Bertrand Beyern

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 25 juillet 2010

On rigole au Père Lachaise !

HelasPereLachaise.jpg



Excellente matinée au Père Lachaise, sur les pas de Bertrand Beyern, conférencier expert en cimetières et en... humour noir.
Il est, on s'en souvient, le président du jury du Prix de l'Humour noir.
Sourire aux lèvres — on rit discrètement dans les nécropoles — nous avons pu constater lors de son "safari nécropolitain" du jour à quel point le public était pendu à ses mots, ses savoirs et ses anecdotes.
Comme le montre le document ci-dessous, les statues elles-mêmes l'écoutent avant attention...

BertrandBeyern.jpg


Un vrai bon moment.
Hélas, hélas, la visite a un terme — ce qui vaut mieux, peut-être...
Pour connaître l'agenda des prochaines visites, piquez des dix doigts vers son site. Une prochaine visite sera "nécropolissonne"...


Illustrations © Draco Semlich 2010.

jeudi 27 novembre 2008

Une victoire écrasante !

jjjj.jpg photo FB, 2008



Victoire ! Un gagnant au grand Jeu-Concours de l'Alamblog

A la question "Qui sont-ils ?" Christian Garcin a répondu en livrant huit des dix noms des membres du jury des trois Prix de l'Humour noir, réunis au Procope (c'est la faute à Voltaire).
Il recevra donc sous peu un exemplaire des Ruines de Paris en 4908, par Alfred Franklin publiées à l'enseigne de l'Arbre vengeur dont la parution en librairie est prévue pour demain.

Dans l'ordre, de gauche à droite, nous avions donc Dominique Noguez, Patrice Delbourg, Jacques Vallet, Bertrand Beyern, Bernard Haller, Franz Bartelt, Eric Dussert, Christian Zeimert, Yves Frémion et Patrick Rambaud.

Bravo.

jeudi 30 octobre 2008

Des promenades de saison

DiaghilevTombe.jpg La trouverait-on au Père-Lachaise ?



Bertrand Beyern est un joyeux compagnon. Outre qu'il préside le jury des Prix de l'Humour noir (1), ses habitudes le poussent inlassablement à arpenter le cimetière du Père-Lachaise, tel le loufiat Mouron qui, naguère en poste dans une brasserie de la place d'Alésia collectionne depuis des années tout ce qui concerne ce cimetière notable, jusqu'aux moules de bas-relief !
Bertrand Beyern le "nécrosophe" ne se contente pas d'arpenter. Il commente et a fait savoir pourquoi et comment dans ses Mémoires d'entre-tombes. Journal d'un enfant de la dalle (Le Cherche-Midi, 1997).
Son savoir a été maintes fois compilé dans des guides où se joue la dernière scène de la comédie des Hommes (morts) et la suite des aventures des Hommes (survivants).
Un joyeux compagnon, comme je vous le disais.
Son réputé Guide des tombes d'hommes célèbres (recensées par commune !) devrait reparaître sous peu.
Et pour peu que l'on aime se laisse raconter des histoires, il fait visiter les lieux chaque dimanche dans le cadre de visites thématiques. En voici l'édifiant programme.
Tremblez, frères humains, car s'ouvre ici le béant Inconnu...


Bertrand BEYERN Mémoires d'entre-tombes. Journal d'un enfant de la dalle. — Paris, Le Cherche-Midi, 1997, 187 p., 15 euros.
Guide des tombes d'hommes célèbres. — Paris, Le Cherche-Midi, 320 p. 19, 50 euros.


(1) On s'en souvient, ils sont trois en un : littérature, dessin, spectacle vivant.