L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Bérénice Constans

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 3 février 2018

Les yeux de la tête

BConstansYeux.jpg


La parution d'un livre de Bérénice Constans conduit à un plaisir rare et subtil.
S'il est équipé d'une préface de Claude Louis-Combet et enrichi de dessins, c'est un moment que l'on déguste dans la plus grande tranquillité et avec mille précautions. Après avoir découronné les pages, on ne néglige pas un bon verre de vin non plus qu'un fauteuil trop confortable. On s'installe. On occupe la latence à se remémorer ce que Bérénice Constans traçait pour les Cahiers du Schibboleth et pour ses éditions Galimart et on s'immerge dans la préface... Elle est intitulée "Bérénice, l'obscur et sa transparence". Claude Louis-Combet s'y lance comme dans une fable...

A l'artiste qui oeuvrait, à la recherche de son âme, à sa figuration inachevée, inachevable, dans une profusion de couleurs célestes et de formes viscérales, il advint que tout se brouilla, que l'acuité de la perception visuelle, dissimulée sous l'évidente passion de douceur et de tendresse, s'émoussa, chancela, se délita. Des éléments obscurs, filaments, vibrions, essaims, surgis de profondeurs sans nom, brouillèrent cette limpidité étale qui avait, jusqu'à présent répondu à la quête, quasi tique, de la lumière et du vide.

A l'instar d'Edward Munch relatant par le dessin ce que sa vision devenait peu à peu, les écrits et dessins de Bérénice Constant racontent une sienne histoire de l'oeil que des macules et des taches noires envahissent. C'est aussi un récit de la création et de la pensée d'icelle.

Elle observait la tache sur le mur, en se mordant nerveusement la lèvre. Plusieurs fois de suite, elle ouvrit et ferma les yeux, en essayant de s'arracher à sa vision, mais il eut en elle comme une cassure. La tache s'accrochait. Une secousse épouvantable l'envahit. Elle n'osait plus disposer de son corps.
L'obscurité allait s'abattre sur elle en une pluie de cendres noires.


On n'hésitera pas à dire ici que Bérénice Constans dévoile beaucoup d'elle dans ce livre composé de fragments et de moments. C'est un retour sur sa création, sur la création en général, et un dévoilement intime plus général encore. Elle signe avec cet Oeil sont oeuvre la plus urgente et celle qu'il convient de voir. Avec tous les yeux de la tête.


Trouve la forme. Saisir la forme.
Arrête le mouvement. Arrêt de bouger.
Tiens ta tête.
Droit,
Le regard droit.

(...)

Ceux que l'oeil sent,
Ne le ferme pas.
Ouvre.

C'est ainsi que tu défends ton secret.



Sans conteste, l'un des plus beaux livres de ces temps.


Bérénice Constans L'Oeil de tous les yeux. - Fata Morgana, 96 pages, Exemplaires de tête : 13 ex. numérotés accompagnés d'un dessin original de Bérénice Constans, 120 €. 787 exemplaires sur vélin du Grand Maurian : 17 €

vendredi 22 décembre 2017

En plein travail

femmeRoseSofaCigarette.jpg


En plein travail, le Préfet maritime, qui, sur son île, attend la neige de pied ferme, vous offre une image.


Il vous donnera bientôt des nouvelles des éditions Le Miel des Anges, des limericks de Jacques Barbaut, d'une anthologie des dédicaces, du Journal de mon jardin de Vita Sackville-West traduit par Patrick Reumaux le turbulent, des forêts et d'un très riche volume dû à la police des livres.
Sans oublier quelques romans, des poèmes et dessins de Bérénice Constans (ah oui !) et beaucoup d'autres choses délectables.

Au boulot, nous disions.



Illustration du billet : Raymond Pallier (1888-1943) pour Roger Régis, La Femme des mes vingt ans. — Paris, L'Edition moderne-Librairie Ambert, 47, rue de Berri, 47,

samedi 22 novembre 2014

Claude Louis-Combet chez les Amazones

shirleysah.jpg


Catalogue appétissant chez Les Amazones en ce mois de novembre. En particulier, des morceaux de la bibliothèque de Gaspard Olgiati, fondateur des éditions Babel-Editeur (Mazamet) mort en 2012.
Et par exemple :
19 - LOUIS-COMBET (Claude). Du sens de l'absence. Lettres vives, 1985. In 8°, broché, envoi. 61 pp.-(1)f. ÉDITION ORIGINALE. Envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
20 - LOUIS-COMBET (Claude). Ouverture du cri. S.l., Cadex, 1992. In 12, broché, taches sur la couverture, envoi. 28 pp.-(2)ff., dessins à l'encre de Mechtilt. ÉDITION ORIGINALE. Envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
21 - LOUIS-COMBET (Claude). Augias et autres infamies. José Corti, 1993. Petit in 8°, broché, envoi. 148 pp.-(2)ff. EDITION ORIGINALE. Envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
22 - LOUIS-COMBET (Claude). Blesse, ronce noire. José Corti, 1995. Petit in 8°, broché, envoi. 141 pp.-(1)f. EDITION ORIGINALE. Cordial envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
23 - LOUIS-COMBET (Claude). L'Âge de rose. Corti, 1997. In 8°, broché, envoi. 282 pp.-(2)ff. ÉDITION ORIGINALE. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
24 - LOUIS-COMBET (Claude). Ascétisme et eudoménisme chez Platon. Besançon, Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, 1997. In 8°, broché, envoi. 192 pp.-(1)f. EDITION ORIGINALE. Un écrit de jeunesse. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
25 - LOUIS-COMBET (Claude). Passions apocryphes. Éditions Lettres Vives, 1997. In 8°, broché, couverture à rabats, envoi. 57 pp.-(2)ff., frontispice de Hélène Csech. EDITION ORIGINALE. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
26 - LOUIS-COMBET (Claude). Larves et Lémures. Bédée, Folle avoine, 1997. In 8°, broché, envoi. (10)ff. ÉDITION ORIGINALE. Envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
27 - LOUIS-COMBET (Claude). Le Petit Oeuvre poétique. Corti, 1998. In 8°, broché, envoi. 124 pp.-(3)ff. Edition en partie originale. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
28 - LOUIS-COMBET (Claude). Proses pour saluer l'absence. José Corti, 1999. Petit in 8°, broché, envoi. 164 pp.-(2)ff. Edition en partie originale. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
29 - LOUIS-COMBET (Claude). Iris. Montigny-les-Metz, Voix, 1999. Plaquette in 8° oblong, brochée, envoi. 19 pp.-(1)f., gravures de Bérénice Constans. ÉDITION ORIGINALE. Tirage hors commerce. Envoi à Gaspard Olgiati. Claude Louis-Combet a ajouté une note indiquant que cette plaquette avait été réalisée par une oeuvre hospitalière qui l'offrait à de grands malades. Elle devait donner lieu à un livre d'artiste au cours de l'année 2000. 120 €
30 - LOUIS-COMBET (Claude). L’Heure creuse. Mazamet, Babel Editeur, 2001. In 12, en feuilles, chemise. 16 pp., 2 illustrations de Marie-Thérèse Herbin. EDITION ORIGINALE. 1/20 exemplaires numérotés sur vélin d’Arches (tirage de tête). Ce texte a d'abord paru dans la revue L'Instant d'après en juin 2000. 65 €
31 - LOUIS-COMBET (Claude). L'Homme du texte. En lisant en écrivant. Corti, 2002. In 8°, broché, envoi. 304 pp.-(1)f. Bel envoi à Gaspard Olgiati. Réunion de textes sur « l'entreprise d'écriture » parus dans différentes revues. 65 €
32 - LOUIS-COMBET (Claude). . Bordeaux, Shushumna, 2002. In 16, broché, envoi. 44 pp.-(2)ff. ÉDITION ORIGINALE. Tirage limité à 320 exemplaires, celui-ci 1/300 sur vergé. Envoi à Gaspard Olgiati. 75 €
33 - LOUIS-COMBET (Claude). D'Île et de mémoire. José Corti, 2004. Petit in 8°, broché, envoi. 82 pp.-(2)ff. EDITION ORIGINALE. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
34 - LOUIS-COMBET (Claude). Les Errances Druon. José Corti, 2005. In 8°, broché, envoi. 288 pp.-(1)f. EDITION ORIGINALE. Bel envoi à Gaspard Olgiati. 65 €
35 - LOUIS-COMBET (Claude). Cantilène et Fable pour les yeux ronds. José Corti, 2006. In 8°, broché, envoi. 82 pp.-(2)ff., illustrations de Bérénice Constans. Edition en partie originale pour Io et Bethsabée, les autres textes avaient été publiés en livres d'artistes à des tirages confidentiels. Amical envoi à Gaspard Olgiati. 70 €
36 - LOUIS-COMBET (Claude). Gorgô. Récit. Galilée, 2011. In 8° oblong, broché, couverture à rabats, prière d'insérer. 56 pp.-(7)ff. EDITION ORIGINALE. Bel envoi. 65 €

(...)
43 - NELLI (René). Sonnets monosyllabiques. Note de Gaspard. (Mazamet), Babel Editeur, Cognac, le temps qu’il fait, 1985. In 12 oblong, broché, couverture à rabats. 56 pp., portrait de René Nelli et 4 illustrations-flammes de Lyne Limouse. Edition en partie originale (pour 13 sonnets). Tirage limité à 600 exemplaires sur vergé blanc. On joint : Le temps qu'il fait, cinq ans d'édition. 1981/1985. Catalogue général. 1986. In 8°. (p. 55, présentation du livre) 20 €
44 - NELLI (René). Sonnets monosyllabiques occitans. Mazamet, Babel, Accroc, 1990. In 16, broché. 14 pp. Tirage limité à 200 exemplaires, celui-ci 1/35 numérotés sur couché mat ivoire (tirage de tête). ÉDITION ORIGINALE. « Une fantaisie (qui va plus loin que la fantaisie) » du spécialiste ami des troubadours, du Catharisme et de Joë Bousquet, avec une traduction indicative en français et une notice. 60 €

(...)
62 - POLITE (Carlene). Les Flagellants. Traduit de l'américain par Pierre Alien. Christian Bourgois, 1966. Petit in 8° oblong, broché, exemplaire du Service de Presse. 268 pp.-(2)ff. EDITION ORIGINALE. Le roman qui se déroule à Greenwich Village fut écrit à Paris ou Carlene Polite, jeune romancière afro-américaine, fut encouragée par Dominique de Roux. (Le roman ne parut en américain qu'après cette traduction française) 60 €

(...)
65 - (REVUE) — EXIL. 1973-1978. 9 numéros en 6 volumes in 8°, brochés. Collection complète de cette revue créée par Dominique de Roux. 120 €
66 - (REVUE) — LA TREIZIÈME. 1985-2008. 10 volumes in 8°, brochés. Collection complète de cette revue littéraire à parution intermittente. Le directeur de la publication en était Max de Carvalho. Parmi les auteurs : Bernard Noël, Henri Renoux, François Cheng, Pierre Oster, André du Bouchet, Antonio Ramos Rosa, Pierre Betencou, Gaspard Olgiati.
67 - (REVUE) — QUATRE. Mazamet, Babel Editeur, 2008-2009. 3 volumes in 8°, brochés. 46 pp.-(1)f., 51 pp.-(1)f., 40 pp.-(2)ff. sur vergé de Rives. 3 seuls numéros parus de cette revue interrompue par la maladie puis le décès de Gaspard Olgiati. « QUATRE, est-ce une revue ? : pas de parution régulière, pas de chroniques, pas d’abonnements… QUATRE est un simple lieu d’accueil, chaque fois consacré à une forme d’écriture (fragments, poèmes, rêves, écrits intimes ) ou à telle obsession de l’éditeur. Mais pourquoi donc quatre ? pourquoi pas cinq ou sept ? Remarquons que d’une publication riche de vingt ou trente textes, le lecteur n’en lit souvent que trois ou quatre, puis remise l’ouvrage dans ses rayons. » Quatre textes donc dans chaque volume, le premier d'un « aîné » : Jean Paulhan et Félix Fénéon, Antonio Porchia, Saint-John-Perse. Les autres auteurs étaient des habitués de la maison d'édition : Sylvie Azéma-Prolonge, Margo Ohayon, Bernadette Engel-Roux, Ysabel Lorans, Pierre Oster, Bernard Lévy, Max de Carvalho, Henri Renoux et Gaspard Olgiati.
68 - (REVUE) — POSSIBLE IMAGINAIRE. Auch, L'Arrière-Pays, n° 1-3, 1997-2001. 3 volumes in 8°, brochés. Collection complète (?). Sans doute. La Bibliothèque nationale de France ne possède que les deux premiers numéros. Rédigée par Eric Dazzan, on trouve parmi les contributeurs : Bernadette Engel-Roux, Gérard Bocholier, Gaston Puel, Judith Chavannes, Pierre Garrigues…

(...)
90 - WITTIG (Monique). L’Opoponax. Les Éditions de Minuit, 1964. in 12, broché, non coupé. 281 pp. ÉDITION ORIGINALE. 1/112 exemplaires numérotés sur bouffant select. L'histoire d'une petite fille de la maternelle à sa dernière année scolaire. « Mon Opoponax, c'est peut-être, c'est même à peu près sûrement le premier livre moderne qui ait été fait sur l'enfance. Mon Opoponax, c'est l'exécution capitale de quatre-vingt-dix pour cent des livres qui ont été faits sur l'enfance. C'est la fin d'une certaine littérature et j'en remercie le ciel. Mon Opoponax est un chef d’oeuvre d'écriture parce qu'il est écrit dans la langue exacte de l'Opoponax. » (Marguerite Duras). Ce roman obtint le prix Fémina. 100 €


Les Amazones
Tél. : 01 40 46 08 37
lib.lesamazones@wanadoo.fr
68, rue Bonaparte 75006 Paris


Ilustration du billet : Shirley Sharoff