L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Auguste Forel

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 23 février 2011

L'animal littéraire : la fourmi

RienziFourmi.jpg



Très longtemps avant Bernard Werber, ce Christian Jacq de l'insecte, il y eut Raymond de Rienzi (1890-1971), avocat romancier journaliste bien oublié — l'Alamblog donnera bientôt quelques bonnes choses à son sujet — et ses Formiciens, roman de l'ère secondaire (Tallandier, 1932).

Et vingt-cinq ans plus tôt, c'est André Laurie qui défrayait la chronique de l'imaginaire avec son fameux Spiridon le muet (Le Globe-Trotter, 1906-1907), rare opus d'André Laurie dont la réédition à l'enseigne Des Barbares... a rendu un fier service à la communauté.

Et puis il y eut Auguste Forel (1848-1931), entomologiste et psychiatre qui s'attacha à la fourmi de Suisse, et d'autres sans doute encore, dont Han Ryner et son Homme-Fourmi (1901).

spiridon.jpg

A suivre...

Demain, le Caméléon.