L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Arthur Conan Doyle

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 25 mai 2011

A la recherche de Percy Harrison Fawcett

MalekAbbou.jpg



Membre fort discret de la rédaction de la Fabrique des Icebergs, Malek Abbou est un critique et écrivain lyonnais. Son premier livre largement diffusé Métanoïa (2002) avait été fort remarqué. En s'attaquant à un mythe, il est fort probable que fassent de même ses Vies de Percy Harrison Fawcett, superbement sous-titrées Du chien-tigre à double truffe aux lianes de l'illimité solaire.

Percy Harrison Fawcett, si l'on s'en souvient, est ce colonel-explorateur britannique qui disparut en 1925 lors de sa huitième expédition à la recherche d'une cité perdue d'Amazonie (Fawcett recherchait en réalité des traces de l'Atlantide, la grande passion du moment, cf. Roger Dévigne par exemple) au coeur de la jungle bolivienne...

Son instinct le portait, son goût de la forêt équatoriale l'a retenu... Ou bien autre chose encore qui pourrait à voir avec la colorimétrie...

Bien entendu, ses "mondes perdus" eurent une influence conséquente sur l'imaginaire de son temps. Arthur Conan Doyle lui-même, qui se trouvait en relation avec Fawcett, se basa sur ses récits pour imaginer son roman Le Monde perdu. En 1911, Fawcett avait publié en effet le compte-rendu de ses premières explorations (la traduction a été rééditée chez Pygmalion) et la version que donne aujourd'hui Malek Abbou est la substantifique moëlle de fascination que peut provoquer un tel destin.

A l'instar du commandant Charcot ou de Lawrence d'Arabie, Fawcett est une figure majeure des aspirants à l'aventure.

Le fait que ses restes ne furent jamais découverts, non plus que celui de son fils et de ses partenaires, suscita beaucoup de rumeurs, de racontars et d'espoirs insensés... Avait-il atteint la cité de l'Atlantide qu'il cherchait ? douze expéditions successives se succèderent...

Et Malek ABbou conclut son livre en publiant une brèves de l'AFP... que vous découvrirez vous-mêmes. Nous n'allons pas gâcher le suspens.

Ajoutons cependant que des illustrations trament le récit, lequel est délectable, vif et ne donne d'importance qu'à l'essentiel. Une réussite adoncque, qui n'oblitère aucun rêve...



Malek Abbou Vies de Percy Harrison Fawcett. Du chien-tigre à double truffe aux lianes de l'illimité solaire. - Perrières (Calvados), Impeccables, 2011, 40 pages, 12,50 €




Bibliographie de Malek Abbou

Métanoïa (Paris, Hachette littératures, 2002)
Dream-drame, Christian Lhopital. Traduit en anglais par John Doherty (Lyon : Fage, 2007)
Catalogue de l'exposition Alain Jouffroy, poésie vécue (Lyon, Musée de l'imprimerie, 29 avril-28 juin 1999)

Préface
Préface à Alain Jouffroy XXe siècle, essais sur l'art moderne et d'avant garde, suivi de Le fantôme de l'art (Lyon, Fage, 2008, coll. "Actifs")

Collectifs
Une petite cuiller dans le bol. Du surréalisme à l'Externet en passant par l'individualisme révolutionnaire, entretiens avec Gianfranco Baruchello, Renaud Ego, Malek Abbou (Grigny, Paroles d'aube, 1998)
Avant post, n °2, nouvelle série, 2001, Second pneumatique, O sole mio, L'indécision n'exclut pas l'action... / Malek Abbou, Laurent Perez, Christophe Béguin... (Paris, Avant post, 2001, 1 CD)
Jean Clair ou la misère intellectuelle française. Textes de Malek Abbou, Claude Courtout, Pablo Durán... et al.. Dessins de Jean-Claude Silbermann (Paris, Association des amis de Benjamin Péret, 2002)

jeudi 17 juin 2010

Sous peu sous presse

DoylesDesBarbares.jpg




Il sera loisible de se renseigner sur le stand Fornax-Des Barbares...-La Fabrique des icebergs lors du Marché de la poésie qui débute demain...

Et ce jusqu'à dimanche soir.