L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Art dépouillatoire

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 19 septembre 2011

De l'art dépouillatoire

Les_Ales.jpg


Laissez-la vous faire les poches de la tête !

Céline Minard crée l'événement de la rentrée littéraire 2011 avec deux nouveaux livres plébiscitées par les lecteurs, par les libraires et par la presse. Évidemment — et c'est une preuve complémentaire de qualité — le jury du Goncourt passe à côté, allègrement.

Avec Les Ales, cosigné avec l'artiste Scomparo (aux éditions Cambourakis) où folâtrent des fientes (sic) balancées comme des fées — modèle Robert Kirk — et So long, Luise (aux éditions Denoël), lettre d'amour testamentaire d'une vieille roublarde, Céline Minard renouvelle la démonstration de ses capacités à créer de la fiction de la manière la plus libre et la plus désinhibée.



Céline Minard et Scomparo Les Ales. - Paris, Cambourakis, 96 pages, 16 € Parution le 7 septembre.


Rappel
Céline Minard So long, Luise. - Paris, Denoël, 250 pages, 17 €


CM2011Al.jpg

minardsolong.jpg