L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Arnaud Bédat

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 25 novembre 2010

Robert Caze (Requiem pour un scan)

RobertCaze.jpg



C'en est (enfin) fini des images moches de l'Alamblog ! le scanner (pourri) responsable de ces couleurs dégoulinantes vient de finir ses jours dans un dernier éclaboussement de bouts de plastiques de diverses natures. Il a choisi de se suicider (nous l'avons aidé à prendre cette sage décision) après avoir vu ce qu'il était parvenu à faire de la belle couverture du livre de Robert Caze ci-dessus), et s'est violemment projeté sur le sol.
Paix à ses puces.
Actis morbu, comme disaient les anciens.
Nul besoin de commenter ni de citer la marque (pourrite) du défunt matériel (pourri) pas plus capable d'avaler une feuille de papier photographique pour remplir son office d'imprimante que de scanner proprement. Bref, un être technologique a disparu et nous ne le pleurerons pas. Même si son suicide nous touche, c'est certain.
Cette image désolante est donc l'une des dernières dont vous aurez tout loisir d'apprécier la qualité (pourrie) sur ce blog. Une dizaine d'autres patiente encore, mais celle-ci atteint décidément la palme. Faut-il imaginer qu'il y a un rapport entre la prose de Caze et le flou de cette image ? Que non, certes pas, comment donc !
Ce livre qui ressuscite le naturaliste Robert Caze est bien au contraire un livre précis et éclairant. Doté d'une préface très riche des deux éditeurs, René-Pierre Colin et Arnaud Bédat, il remet au goût du jour l'œuvre d'un naturaliste discret, mort des suites malheureuses d'un duel idiot. Il est à peu près certain que nous reparlerons ici de Caze et de son œuvre mais pour l'heure, il y a lieu de souligner Angèle et Annil, deux figures de femmes chères aux disciples de Zola. L'une épouse bourgeoise, l'autre... beaucoup moins, toutes deux immergées dans une existence désolée, et désolante.
Deux très beaux textes qui ne méritaient certes pas d'être défigurés par un scan pourri...


Robert Caze Le martyre d'Annil, roman suivi de La sortie d'Angèle. Edition établie, préfacée et annotée par René-Pierre Colin et Arnaud Bédat. - Tusson, Société jurassienne d'émulation & du Lérot, coll. "D'après nature", 2010, 270 p. 16 p. de pl. 30 €