L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Alfred Vallette

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 31 août 2017

Congolie et Mercurie

Congolie.jpg



Les affaires reprennent, et les catalogues de libraire fleurissent.
Pour reprendre d'un bon pied, deux lots curieux issus d'un ensemble roboratif de la Librairie Chaptal : ici des souvenirs d'Afrique, là des documents intéressant l'histoire du Mercure de France et des rapports d'Alfred Vallette avec ses chroniqueurs.


10. Un témoignage sur le Congo des années 50 (avec un dossier sur le volume et la maquette originale de la couverture)
DAVISTER (Pierre), Ma Congolie en nœud papillon,
Luttre, Éditions des Artistes, 1954.
In-8, broché, 221 p.
Dessins et couverture de Serge Creuze. 1 des 40 exemplaires sur japon. Marges hors couverture salies.
On joint : la maquette de la couverture, des épreuves, un dossier préparatoire.
Pierre Davister, journaliste au Courrier d'Afrique, arrivé au Congo Belge en 1947, aborde dans cet ouvrage sa vie à Léopoldville (Brazzaville) à la fin des années 40 et dans les années 50. Ses récits nous montrent un Congo encore "insouciant" quelques années avant l'indépendance (1960) & l'avènement de Lumumba puis de Mobutu. L'auteur y livre une foule d'anecdotes sur le pays & ses modes de vie. Davister adopte un point de vue "colonialiste" & parle encore en 1954 de "nos indigènes" ou de "l'état d'esprit de nos noirs" (p. 88). Le "noeud papillon" du titre s'explique par une mode de la fin des années 40 au Congo : le port du noeud papillon. André Scohy dans sa préface, explique : "En rue huit noirs sur dix arboraient des noeuds papillons" ; "Une fabrique de mercerie en difficulté avait dû déverser ses stocks sur l'Afrique".
On joint un ensemble de documents autour de l'ouvrage comprenant :
- 1 belle maquette (peinte à la main) de la couverture définitive, par Serge Creuz.
- 1 calque préparatoire par Serge Creuz pour la couverture.
- 1 dossier préparatoire (44 feuillets divers). Ce dossier comprend des épreuves, un contrat d'édition, des lettres de l'imprimerie Dantinne (choix des papiers, composition, diverses étapes préparatoires) & divers documents sur le tirage. S'y trouvent également le texte du rabat avec correction, la biographie corrigée de Davister, les épreuves de la préface d'André Scohy avec des corrections.
- 2 jeux d'épreuves de la préface.
- Des essais pour la page de titre.
- 1 jeu d'épreuves des rabats & de la quatrième de couverture.
Fort bel ensemble autour de l'édition d'un ouvrage sur le Congo des années 50. 350 euros

Et puis...

38 lettres autographes d'Alfred Vallette à Philippe Nel
VALLETTE, (Alfred) 38 Lettres autographes signées,
Paris, 1900-1927, environ 95 pp. autographes.
Ces lettres sont adressées à Philippe Nel, qui tenait sous le pseudonyme de « Jean Norel » la rubrique "Questions militaires & maritimes" au Mercure de France.
Le Commandant Philippe Nel (1866-1942) traitait pour le Mercure des publications militaires, de la guerre, & des questions coloniales. Les lettres que lui adresse Alfred Vallette, directeur du Mercure de France, permettent d'approcher de près le mode de fonctionnement d'une rubrique de la fameuse revue qui publia – entre bien d'autres – Remy de Gourmont, Paul Léautaud, Alfred Jarry ou Guillaume Apollinaire.
Vallette traitent dans ces lettres d'une part de questions militaires et d'autre part de questions éditoriales. Les lettres des années 1905, 1906, assez nombreuses, permettent de voir s'installer Nel dans son rôle de chroniqueur. Vallette lui écrit ainsi le 23 mars 1906 : "Il faut autant que possible parler des ouvrages qui nous sont envoyés pour la Bibliographie. Mais nous ne sommes pas tenus d'être tendres pour les auteurs, quels qu'ils soient. Si vous jugez un livre franchement mauvais ou incompétent, ou imbécile pourquoi ne pas le dire ? Ma préoccupation croissante a été de sauvegarder l'indépendance du Mercure. Profitons-en". Ou encore, le 5 novembre 1905 : « Les rédacteurs du Mercure sont absolument libres de leurs opinions » ; « Je tiens beaucoup à ce principe. Je ne sais ce qu'on en fera plus tard, mais on l'observera tant que je dirigerai la maison ».
Vallette commente par ailleurs à de nombreuses reprises des questions militaires. Il évoque par exemple avec Nel le général Mangin, qu'il juge : « homme réfléchi, avisé, conscient des nécessités de la guerre, mais prudent, doux à ses troupes. Qui nous débarrassera des politiciens ! » ; ou encore « Avez-vous remarqué la campagne des députés de Paris à propos de "Bertha" Flaubert lui-même n'a pas soupçonné de tels abîmes de bêtises . Ce n'est que ça ; que ça ! » (23 juillet 1918). La censure pointe parfois son nez : le 7 juin 1918 Vallette évoque le « compte rendu des volumes sur la guerre » par Nel, et lui signale que l'une de ses chroniques fut "échoppée par la censure".
Les échanges entre les deux hommes sont par ailleurs cordiaux & Vallette n'hésite pas à solliciter l'aide de Nel : "Je m'associe tout à fait à Léautaud pour la demande qu'il vous adresse au sujet de notre commis Paulo ; et je vous recommande très particulièrement ce jeune homme" (19 novembre 1924).
Ces lettres permettent enfin d'entrevoir le fonctionnement « technique » de la revue. En mars 1927, Vallette explique à Nel les problématiques causées par la hausse du prix du papier. Le journal réduit sa taille et la périodicité des rubriques en conséquence… Vallette évoque également à de nombreuses reprises la question du règlement des chroniques ; l'envoi de lettres ; d'épreuves ; de corrections ; le retour des articles trop longs ; ou encore des questions de composition et d'imprimerie.
Important témoignage sur le fonctionnement "interne" du Mercure de France. 1400 euros




Cabinet Chaptal
1 rue de Fleurus
75006 Paris
Du mardi au samedi, 14h-18h.
librairiemalais@yahoo.fr
tél. 0664270559

dimanche 17 avril 2016

Bibliographie lacunaire de la revue Au Balcon

AuBaconGolberg.jpg


Au Balcon, Revue mensuelle de littérature, d’art & d’expressions diverses. 1871-1914.
Paris, 1995 (Éditions du Fourneau), in-12, nombreuses illustrations, environ 224 pages en tout.
Du n°1 au n°7 (janvier juillet 1995), 32 p. par fascicule. Chaque livraison de 32 pages comportait un Lexique Rimbaud et un Dictionnaire des noms propres imprimés sur papier rouge et des textes critiques ou des présentations de Cathé, Chaléat, Coquio, Dommartin, Giocanti, M. & S. Laurent, Le Couëdic, Lefrère, Philippe Oriol et Christian Soulignac.
Ce dernier a doté d'une mise en pages singulière les sept brochures agrafées sous couverture crème imprimée et illustrée en noir, in-8, 21x14,5 cm, double feuillet central imprimé sur papier rouge.
Les numéros 4 et 5 d'avril et mai 1995 sont sortis fin octobre 1995, et le dernier numéro de Juillet 1995 est sorti fin février 1996.

Autour du directeur de la rédaction Stéphane Le Couëdic s’étaient regroupés des collaborateurs d’horizons très divers, tant politique que culturels mais dont le but commun était l’étude de cette période charnière entre le XIXe et le XXe siècle, 1871-1914.
La revue, initialement, ne devait pas s’intituler ainsi mais Au Balcon de l’Avant-Siècle, titre beaucoup plus explicite. La maquette du numéro 1 fut entièrement réalisée avec ce titre et quelques exemplaires spécimen imprimés pour faire connaître la revue.
Mais un éditeur parisien ayant transformé l’expression Avant-Siècle en marque commerciale, décision fut prise de faire tomber cette dernière du titre (afin d’éviter toute assignation) et il ne resta plus aux collaborateurs que le balcon pour s’accouder et regarder passer les gens.
L’organisation du contenu de chaque revue fut immuable pour tous les numéros : une première partie publiant des textes ou des documents d’époque et une seconde partie consacrée aux études. Au centre, pour les séparer, les pages rouges contenant le lexique Rimbaud et le dictionnaire des noms propres. La mise en page, furieusement « fin-de-siècle », offrait un contrepoint voulu au contenu. (C.L.S.).


n° 1, janvier 1995
Éditorial, Stéphane Le Couëdic.
Quatre lettre de P. Verlaine à M. Barrès, Christian Soulignac et Stéphane Le Couëdic.
Le quartier Latin, Maurice Barrès.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : G. Samazeuilh, Stéphane Giocanti.
Lettre de P. Gauguin à H. Nocq, Stéphane Laurent.
Villiers de l’Isle-Adam musicien, Stéphane Le Couëdic.
L’Avenir littéraire : les Hommes d’aujourd’hui - Léon Vanier, Georges Brandimbourg, note de Philippe Oriol.
Bibliographie des revues : Les Taches d’encre, Christian Soulignac.
Vie associative, Stéphane Giocanti, Stéphane Le Couëdic.
Actualités, Stéphane Giocanti, Stéphane Le Couëdic.

n° 2, février 1995
Éditorial, la Rédaction.
Lettre de Mécislas Golberg à Karl Boès, Catherine Coquio.
Feuilles volantes sur le symbolisme, M. Golberg, Catherine Coquio.
Le fantôme de l’Art nouveau, Stéphane Laurent.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : M. Golberg, Catherine Coquio.
Villiers de l’Isle-Adam musicien II, Stéphane Le Couëdic.
Pensées sur l’art, M. N. Whistler, traduction de S. Mallarmé, note de Stéphane Le Couëdic.
Bibliographie des revues : Cahiers Mécislas Golberg, Catherine Coquio.
Vie associative, Stéphane Laurent.
Actualités, Christophe Chaléat.

n° 3, mars 1995
Éditorial, la Rédaction.
Villiers de l’Isle-Adam musicien III - partitions, Stéphane Le Couëdic.
Je m’accuse par Jean Charles-Brun, Maurice Laurent, note de Stéphane Giocanti.
Lettre de Léon Bloy à Jean Charles-Brun, Stéphane Giocanti.
Variétés (divertissement), note de Christian Soulignac
. Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : Christian Beck, Berthe de Courrière, Christian Soulignac.
Léon Bloy et Alfred Jarry devant les cochons, Christophe Chaléat.
Enterrements, Jehan Rictus, note de Philippe Oriol.
Bibliographie des revues : Perhindérion, Christian Soulignac.
Vie associative, Stéphane Laurent, Stéphane Giocanti, Stéphane Le Couëdic.
Actualités, Christophe Chaléat, Stéphane Le Couëdic.

n° 4, avril 1995
Éditorial, la Rédaction.
Correspondance Bernard Lazare - Francis Vielé-Griffin, Philippe Oriol.
La création de l’école Romane, Jean Moréas, note de Stéphane Giocanti.
Barbares et Romans, Charles Maurras, note de Stéphane Giocanti.
La renaissance Romane, Pierre Quillard, note de Christophe Chaléat.
Dictionnaire : Marius André, Catherine Coquio ; Minerve casquée, Stéphane Le Couëdic.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Autour de l’école Romane, Stéphane Giocanti.
L’Avenir littéraire : Entretiens politiques et littéraires - Bernard Lazare, Georges Brandimbourg, texte établi par Philippe Oriol.
Bibliographie des revues : Minerva, Stéphane Le Couëdic.
Vie associative, Stéphane Laurent.
Actualités, Stéphane Le Couëdic.

n° 5, mai 1995
Éditorial, la Rédaction.
L’enfant qui revient, nouvelle, Élémir Bourges, texte établi et présenté par Stéphane Le Couëdic.
Deux lettres d’Élémir Bourges à Émile Bernard, notes de Stéphane Le Couëdic.
Iconographie bourgienne, Stéphane Le Couëdic.
Printemps, poème, Élémir Bourges, texte établi par Stéphane Le Couëdic.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : Élémir Bourges, Stéphane Le Couëdic.
André Suarès critique, Henry Dommartin.
A propos de Pelléas et Mélisande, Vincent d’Indy, notes de Stéphane Giocanti.
Le centenaire oublié : Berthe Morizot, Stéphane Le Couëdic.
Bibliographie des revues : Le Symboliste, Christian Soulignac.
Vie associative, Stéphane Laurent.
Actualités, Stéphane Le Couëdic.

n° 6, juin 1995
Éditorial, Philippe Oriol et Christian Soulignac.
Couverture du n° 1 du Mercure de France, note de Philippe Oriol et Christian Soulignac.
L’Avenir littéraire : Les Hommes d’aujourd’hui - Alfred Vallette, Georges Brandimbourg, texte établi par Philippe Oriol.
Le Symbolisme, Remy de Gourmont, note de Christian Soulignac.
Lettre de Rachilde à Pierre Quillard et A.-F. Herold, notes de Christian Soulignac.
Carte de visites d’Ephraïm Mikhaël à Alfred Vallette, note de Philippe Oriol.
Quasi, Remy de Gourmont, notes de Philippe Oriol et Christian Soulignac.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : Louis-Pilate de Brinn’gaubast, Philippe Oriol ; Rodolphe Darzens, Jean-Jacques Lefrère.
Claude Terrasse et le Mercure de France, Philippe Cathé.
La fondation du Mercure de France, Philippe Oriol.
Bibliographie des revues : La Pléiade, Christophe Chaléat.
Vie associative, Stéphane Laurent.
Actualités, Christian Soulignac.

n° 7, juillet 1995
Éditorial, Stéphane Laurent.
Hugues Rebell et son maître Stéphane Mallarmé, documents sur leurs relations littéraires (1886-1892), Stéphane Le Couëdic.
Lexique Rimbaud, Stéphane Le Couëdic.
Dictionnaire : Hugues Rebell, Stéphane Le Couëdic.
Le corps de la peinture, Françoise Lucbert.
Le Grenier des Goncourt, Stéphane Laurent.
Bibliographie des revues : La Décadence, Christian Soulignac.
Pierre Saunier, marsien de l’Avant-siècle, Christian Soulignac.
Vie associative, Françoise Lucbert.
Actualités, Stéphane Laurent.

vendredi 1 avril 2011

Crocodile pliant (Jarry écrit)

JarryCroco.jpg



C'est un événement tout de même, des lettres inédites d'Alfred Jarry viennent de paraître. Et pas quelques brimborions réunis de ci de là, non, un ensemble conséquent au coeur duquel figurent 30 (trente) lettres adressées à Rachilde et Alfred Vallette, ses deux éditeurs, entre 1902 et 1907.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, il en restait donc des lettres de Jarry et notamment sa toute dernière lettre connue datée du 31 octobre 1907. Conservées dans une bibliothèque américaine, elles ont été dénichées par Alastair Brotchie qui prépare une biographie de Jarry (2011).
Des cadeaux insolites offerts à Rachilde (éventails, haltères plumitives et mauves, crocodile pliant...) aux notes préparatoires pour une adaptation du Monsieur Jabot du Suisse Rodolphe Töpffer, il est plaisant d'avoir des nouvelles fraîches du père d'Ubu.


Alfred Jarry Crocodile pliant et noix phourrées Textes réunis et annotés par Alastrait Brotchie, Paul Edwards, Barbara Pascarel et Eric Walbecq. - Paris, Bouche-Trou, 2010, 101 pages, 20 € plus 2 € de frais de port. Un tirage de tête de 20 exemplaires numérotés sur papier vert sont vendus 120 €.