L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Alfred Péreire

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 2 février 2016

Les XV lois du bibliophile (et leur Moïse)

Draco_Semlich_Roma_2015.jpg



Le dilettante Alfred Péreire (1879-1957), journaliste au Journal des débats et bibliographe érudit s'il en est, fut celui qui rappela à l'humanité les "Quinze lois du bibliophile" édictées au XVIIe par les Italiens Vargas père et fils. Il les apposèrent dans leurs livres sur étiquettes contrecollées. Il le grava dans un article. C'est donc en quelque sorte le Moïse de la bibliophilie.

I. Tu ne le considéreras pas comme un bien aliénable. C'est un livre ; ne le marque point d'une note, marque de l'esclavage.
II. Tu ne le frapperas ni d'estoc, ni de taille : ce n'est pas un ennemi.
III. Tu n'y traceras de petits traits, ni au dedans ni au dehors, ni d'aucun côté.
IV. Tu ne maltraiteras aucun feuillet, tu ne le plisseras pas, tu ne le corneras pas.
V. Tu ne maculeras pas les marges.
VI. Avant tout, pas de taches d'encre : plutôt la mort qu'une souillure.
VII. Tu interfolieras le Livre de feuillets blancs.
VIII. Tu ne le prêteras pas à un tiers, ni en cachette, ni ouvertement.
IX. Tu le tiendras à l'écart des rats, des vers, des mites ou mouches et des petits larrons.
X. Tu repousseras très loin l'eau, l'huile, le feu, la moisissure et les choses salissantes.
XI. Uses-en sans en abuser.
XII. Ty pourras y glaner et y faire des emprunts à ta guise.
XIII. Après l'avoir lu, tu ne te permettras pas de le garder éternellement chez toi.
XIV. Tu le rendras en bon état et couvert comme tu l'emportes.
XV. Quiconque agira ainsi, fût-il même un inconnu, sera inscrit au tableau des amis, quiconque ne le fera pas, même connu de moi, en sera rayé.

Telles sont les lois qu'à lui-même et aux autres a prescrit sur son bien le duc Thomas Vargas Macciucca, Chevalier de l'ordre de Jérusalem. Si cela t'agrée, approuve, sinon, à quoi bon toucher ce livre. Va-t-en.





Alfred Péreire Les Quinze lois de la Bibliothèque des Vargas Macciucca. - Paris, E. Rahir, 1913, 8 p. Tiré à part des Mélanges Picot.



Illustration du billet © Draco Semlich 2015