L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Adman Adam

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 5 juillet 2010

Le learisme d'Adman Adam

AdmanAdam.jpg




Comme il se doit, le limerick est cette petite forme poétique à texture de comptine, bâtie comme cette dernière sur de 5 vers rimés (aabba), à tonalité acide, sautillante, grivoise, provocante et nonsensique.
Le limerick est donc naturellement indispensable.
Edward Lear en a fait autrefois la démonstration définitive.
On n'y reviendra donc pas.
Ce que l'on peut faire, en revanche, c'est signaler que M. Adman Adam, personnage calvitieux de provenance incertaine, donne une réédition de son recueil intitulé Notre nain quotidien où se sont enfilés comme des perles deux cent trente limericks dont voici un échantillon trié :


C'était un féroce soldat qui mugissait dans les campagnes
farouchement désireux d'égorger des fils et des compagnes;
mais femmes, enfants, maris, tous s'étaient cachés et
se roulaient par terre en entendant meugler ce militaire en campagne


C'était Corvol l'orgueilleux, fier comme un bar-tabac,
ingénieur à Grenoble, mec plus ultra,
qui riait à gorge d'employé
du "jambon Bayard" (sans beurre ni reproche)
qu'un client avait commandé, dans ce bar-tabac


C'était un poète rural, sur le plateau de Millevaches
comprenant que chez son amie comme chez les vaches
il aimait tout : la voir, la cresser, la sentir, la boire, la manger
Il le lui avait dit. Et s'étonnait qu'elle lui rie au nez
en meuglant comme un troupeau, sur le plateau des 1001 vaches


C'était un pélikangourou hésitant, à Pleumeur Bodou
Sauter ou voler ? Voler ou sauter ? pour ne pas tourner fou
Il plongea dans sa poche et n'en sortit plus
ce drôle d'hamlétique oiseau à Pleumeur Bodou.




M. Adman Adam Notre nain quotidien. 2e édition illustrée par Guillaume Dégé. - Châteauroux, Editions du Céphalophore entêté, 2010, cartonnage éditeur, pages, 12 €

Editions du Céphalophore entêté
84, rue Montaigne
36000 Châteauroux