L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Mot-clé - Achmed Abdullah

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 24 mai 2012

Résultat du grand jeu de l'Alamblog

AchmAbduI.jpg



Patatras !
L'auteur du fragment qu'il s'agissait de retrouver n'était ni Céline, ni Boudard, ni Léo Malet, ni Hubert Juin (non plus qu'Hubert Juillet), ni Jean Ray, ni Loys Masson (belle tentative !), ni Jean-Pierre Martinet, ni Burroughs, ni Kerouac, et j'en passe...
Il n'y aura donc point de vainqueur cette fois au Grand Jeu de l'Alamblog !

Car l'auteur n'était autre que l'extraordinaire Achmed Abdullah, l'auteur du Voleur de Bagdad.
Le fragment que nous citions apparaît dès les premières pages d'Un parfait gentleman (Toulouse, Ombres, 2010, "Petite Bibliothèque Ombres", n° 176), singulier recueil de nouvelles criminelles de Chinatown.
Par un hasard plein de coïncidence, ou réciproquement, le volume paraissait quatre mois après la parution du portrait de la rubrique "Les Egarés, les Oubliés" du Matricule des Anges (n° 109, janvier 2010). Preuve qu'on ne vous y compte pas des fadaises. Preuve aussi que cette Petite Collection Ombres comporte des merveilles, nous en reparlerons.

Rien à voir avec André de Richaud, quoique certains textes rassemblés dans ce volume d'inédits aurait de quoi surprendre. Cette "Lettre à ceux qui me connaissent", par exemple, toute empreinte de la verve de Richaud, d'un peu de mauvaise humeur, et de drôlerie, au fond.



André de Richaud Échec à la concierge, et autres nouvelles. Préface du Préfet maritime. - Talence, L'Arbre Vengeur, 160 pages, 13 €
Richaud_Concierge.jpg