L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Reclus président !


1111FrontHommeTerre1905.jpg

Il faut s'y faire : tant qu'on n'aura pas compris qu'il nous faut un président comme Élisée Reclus, on se tapera des soirées électorales de zombies.
Mais un Reclus, ça ne se trouve pas sous le sabot du petit cheval.
D'ailleurs, il faudrait commencer par dégotter le cheval.
Et à moins d'être châtelain ou bourgeois enrichi dans la grande distribution (Plastiques et Malbouffes Réunis), le cheval...
Ce que l'on trouve aisément grâce à plusieurs éditeurs aussi convaincus qu'admirables, grâce aussi à Joël Cornuault, Federico Ferretti et Alexandre Chollier, ce sont les écrits d'Élisée Reclus (1830-1905), le penseur français le plus courtois, le plus humain et le plus pertinent de la seconde moitié du XIXe siècle.
Anarchiste convaincu, militant et théoricien, géographe et précurseur de l'écologie, réformateur de la pédagogie (sa nièce n'est autre que Pauline Kergomard; 1838-1925), il en faudrait beaucoup des comme lui. On a fini par s'en apercevoir. La preuve : la librairie française est en mesure d'étaler une trentaine de références sur ses tables. Et une trentaine d'ouvrages à condition de se limiter aux seuls opus signés d'Élisée, car si l'on compte gloses et biographies, c'est beaucoup plus. C'en est presque terrible : chacun veut avoir sa version de l'Histoire d'une montagne, et de l'Histoire d'un ruisseau et, ce mois-ci, c'est Arthaud qui en sort un nouveau tirage...
Mais tant mieux. Lire du Reclus ou à propos de Reclus, Élisée ou son frère Élie d'ailleurs, c'est toujours ne pas perdre son temps. A la seule enseigne des éditions Héros-limites, ce sont quatre volumes importants, et tout récemment encore dans la famille Benet, ce sont des lettres de Reclus, de Léon Benet, le dessinateur de certains de ses livres, et de leur éditeur commun Hetzel.

Mon cher ami,
Allez de l'avant : imprimez, je ne veux point gâter un livre jeune en le vieillissant un peu pour le mettre à l'âge de l'auteur.
Je comptais un peu sur la visite de M. Bennet et je l'aurais reçu avec joie.
Je recevrai aussi avec bonheur le livre que vous m'envoyez, puisque ce livre c'est vous.
Je vous serre bien cordialement et vigoureusement la main gauche, et la main droite avec caresse.
Votre dévoué
Élisée Reclus



11111ReclusFerretti.jpg

Élisée Reclus Lettres de prison et d'exil, précédées de "La Rivière et La Montagne", par Federico Ferretti. - A la frontière, 2012, 160 pages, 12 €
- Écrits cartographiques. Avec des textes de Franz Schrader, Charles Perron et Paul Reclus. Édition établie par Alexandre Chollier et Federico Ferretti. - Héros-limite, 205 pages, 12 €
- Les Alpes. Avec des textes de James Guillaume et Charles Perron. Édition établie par Alexandre Chollier et Federico Ferretti. - Héros-limite, 152 pages, 10 €
- Écrits sociaux. Édition établie par Alexandre Chollier et Federico Ferretti. - Héros-limite, 251 pages, 11 €
- L'Homme des bois. Les populations indiennes de l'Amérique du Nord. Édition établie par Alexandre Chollier et Federico Ferretti. - Héros-limite, 218 pages, 10 €
- Histoire d'une montagne. Préface de Joël Cornuault. - Arles, Actes Sud, "Babel", 2006, 226 pages, 7,70 €
- A propos du végétarisme. - Paris, Mazeto square, 2016, 17 p., 4,90 €
- Pourquoi sommes-nous anarchistes ? (1889). Avant-propos François L'Yvonnet. Paris, L'Herne, 2016, 95 pages, 7,50 € Etc.


Commentaires

1. Le lundi 24 avril 2017, 19:49 par Moriel

Bonjour,
comme vous y allez cher Préfet! Reclus anarchiste et communard, auteur de cette célèbre maxime: "l'anarchie est la plus haute expression de l'ordre", n'aurait certainement jamais souhaité être président. Mais la lecture de ses œuvres est toute indiquée par ces temps de confusion, et merci de nous le rappeler. Bien libertairement.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet