L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les incipits du siècle dernier

1111aaaaanudeUkran.jpg


La première fois que je me suis montrée nue à un homme, il a clamé partout que ma poitrine tombait : il ne connaissait pas les seins américains.





Jocelyne d'Agostino L'Enfant-dos. - Paris, Éditions Libres Hallier, 1978.



Illustration du billet : Pokulity Konstantin Ivanovich (Dnepropetrovsk, 1934-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet