L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les frégates de Cornuault

FregatesCornuault.jpg


Une plaquette poétique charmante de Joel Cornuault pour finir la semaine et annoncer la parution de ses chroniques parisiennes en volume (on va en reparler très bientôt).
Ici, à l'enseigne du Phare du Cousseix, des malices, des délices peuplés et pétillants sur les choses, sur l'amour, sur la vie, dans le plaisir, dans la tendresse et dans le jeu.
Un fragment à peine indicatif pour vous rendre curieux :

Laisse tomber ces fauves
qui te tournaient vautour
comme seules puissances
d'avenir effectif.
Découper, fouailler, lacérer
quel idiome
— mâcher, déchirer !
S'ils voulaient masser
leurs crocs ou poudrer
je ne sais quels défoliants
dans tes gazons
quelle faillit, gazelle



Joël Cornuault Des Frégates merveilleuses. — Le Phare du Cousseix, 16 pages, 7 €

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet