L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les loisirs d'Albert Robida

RobidaLoisirs.jpg



L'association des amis d'Albert Robida (1848-1926) poursuit la mise en valeur du travail de ce grand imaginatif d'avant Gaston de Pawlowski et Jacques Carelman. Ue récente livraison du Téléphonscope, leur organe donne dans une débauche de dessins et de couleurs.
La livraison de la fin de l'année 2016 est bien faite pour attirer le chaland : dans l'effervescence pleine de transports du Second Empire et de la Troisième République, et en attendant ce qui se profilait doucement, la guerre et la guerre (dont Robida fut aussi un impeccable illustrateur, en particulier lorsqu'il fallait inventer des appareils à militaires impossibles), l'esprit aussi satirique que perspicace de Robida fit des merveilles.
Loisirs, spectacles, sports émergents et information culturelle, sans oublier les nouvelles technologies de communication qu'edouard Estaunié nommera bientôt télécommunications, il y a là un univers de plaisirs à ne pas négliger...
Au sommaire :
Tourisme culturel chez Robida
Albert Robida et la Bretagne
Les Bords de Seine au temps de Robida
Robida critique de théâtre
Robida chroniqueur du Salon
Robida peintre de la convivialité : loisirs et plaisirs de la table
Les Loisirs du futur selon Robida
Voyages et distractions à l’Expo !
Et tout cela dans des articles signés Laurent Antoine, Jean-Louis Ayme, Philippe Brun, Philippe Burgaud, Marielle Gobé, Dominique Lacaze, Michel Thiébaut, Patrice Warin.

Le Téléphonoscope, novembre 2016, n° 23, et son blog.



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet