L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Bouffe et amarante

jesuscohon.jpg


Après le fesse-libris pour le moins... curieux de cette semaine, il nous a paru, depuis notre île, et l'on nous excusera cette courte vue, qu'une affiche publicitaire pour un magazine un peu grotesque, si ce n'est tout à fait con, ferait assez bien l'affaire.
En contre-point, et parce qu'on ne peut se laisser aller à la bêtise satisfaite sans manquer à notre dignité d'être humain, nous livrons le cadeau de saison que Christophe Macquet nous envoie d'Asie.
C'est "une petite strophe énigmatique du poète cambodgien krâm Ngoy pour passer Noël".


20. Ne foulez pas aux pieds
L'amarante « fiente de poulet »
Dans leurs paraboles, nos Aînés
Appelaient amarante
Deux, trois espèces de plantes
N'allez pas chier
Où vous avez mangé




Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet