L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Petite bibliographie lacunaire de la collection D'Etranges pays

aaaaaKoutchak.jpg

Entre 1976 et 1989, les Presses orientalistes de France ont publié l'une des collections de littérature étrangère les plus captivantes qui soit.
Y apparaissait des chefs-d'oeuvres géorgiens, kirghiz, arméniens, japonais, slovènes, russes, turcs, chinois, khmers, etc. dans une jaillissante variété. Un catalogue où désormais pioche allègrement la nouvelle génération d'éditeurs, qui donnent parfois l'impression d'avoir fait eux-mêmes la découverte du plat qu'ils nous servent.
Saluons comme il le mérite le travail qu'ont effectué les éditeurs brillants et discrets d'alors dont la bibliographie qui suit dit bien les mérites. Quant aux textes magnifiques qui figurent à ce catalogue, ils sont de nature à nous réjouir plus encore.



Catalogue lacunaire

Vladimir Bouritch ''Poèmes, traduit par Léon Robel 1976.

Ivan Vazov ''Sous le joug, traduit du bulgare par Roger Bernard et Nadia Christophorov, 1976.

Collectif ''Chants de palefreniers, traduit du japonais par René Sieffert, 1976.

Oljas Souleimenov ''Le livre de glaise, traduit du russe par Léon Robel, 1977.

Collectif ''Soleil noir. La poésie macédonienne d'aujourd'hui, traduit du macédonien, introduction de Milan Djurcinov. 1977.

Ciril Kosmač ''La Ballade de la trompette et du nuage, traduit du slovène par Jean Durand-Monti, 1977.

Yehuda Amichai ''Poèmes, traduit de l'hébreu de Liliane Touboul, 1977.

Tanizaki Junichirô ''Éloge de l'ombre, traduit du japonais par René Sieffert, 1977

Collectif ''La nouvelle poésie de l'Arménie soviétique. Poèmes traduits et présentés par Vahé Godel, 1977.

Ivo Andritch ''L'éléphant du vizir. Récits de Bosnie et d'ailleurs, traduits du serbo-croate par Janine Matillon. Préface de Predrag Matvejevitch, 1977.

Sabahattin Ali ''Youssouf le Taciturne, roman traduit du turc par Paul Dumont, 1977.

Gyula Illyés ''Poèmes, adaptés du hongrois, 1978.

Juhani Aho ''L'écume des rapides, roman, traduit du finnois par Lucie Thomas, 1978.

Ping-Sin ''Eaux printanières, traduit du chinois par Anne Cheng, 1979.

Ai Ts’ing ''Poèmes, traduit du chinois et présentés par Catherine Vignal, 1979.

Mihaly Vörösmarty ''Histoire du prince Tchongor et de la fée Tündè, pièce en 5 actes, traduit du hongrois par Roger Richard. Préface de Jean Gergely, 1980.

Babur ''Le livre de Babur. Mémoires de Zahiruddin Muhammad Babur de 1494 à 1529, traduit du turc tchaghatay par Jean-Louis Bacqué-Grammont, annoté par J.-L. Bacqué-Grammont et Mohibbul Hasan. Préface de Sabakhat Azimdjanova, Abd-al-Hayy Habibi et Mohibbul Hasan, 1980.

Lao She ''La Cité des chats, traduit du chinois par Geneviève François-Poncet, 1981.

Ciril Kosmač ''Une journée de printemps, traduit du slovène par Jean Durand-Monti, 1982.

Ioury Rytkheou ''Quand partent les baleines, traduit du russe par Monique Salzmann, 1983.

Zakarīyā Tamer ''Printemps de cendre, nouvelles choisies, présentées et trad. de l'arabe par Claude Krul-Attinger, 1983.

Tanizaki Junichirô ''Éloge de l'ombre, traduit du japonais par René Sieffert, 1983.

István Örkény ''Soeur Gloria, traduit du hongrois par Jean-Michel Kalmbach, 1983.

Yuan Hongdao ''Nuages et pierres, traduit du chinois par Martine Vallette-Hémery, 1983.

Yanagita Kunio ''Contes du Japon d'autrefois, traduit du japonais par Geneviève Sieffert, 1983.

Collectif ''Contes kirghiz de la steppe et de la montagne, trad. et présentés par Rémy Dor, 1983.

Mór Jókai Les trois fils de Coeur-de-Pierre, traduit du hongrois par Aurélien Sauvageot, 1983.

Shimazaki Tōson Une famille, roman traduit du japonais par Suzanne Rosset, 1984.

István Örkény Floralies, traduit du hongrois par Jean-Michel Kalmbach. Présentation de Lajos Nyéki, 1984.

Inoué Yasushi La Geste des Sanada, nouvelles traduites du japonais par René Sieffert, 1984.

Miklós Hubay Néronissime ou L'Empereur s'amuse, suivi de l'École des génies, traduit du hongrois et adapté par Jean-Luc Moreau, 1984.

Soulkhan-Saba Orbeliani La vérité du mensonge, traduit du géorgien et préfacé par Gaston Bouatchidzé. Illustrations de Lado Goudiachvili, 1984.

Inoué Yasushi Une Voix dans la nuit, roman, traduit du japonais par Catherine Ancelot, 1985.

Kaikō Takeshi L'Opéra des gueux, traduit du japonais par Jacques Lalloz, 1985.

Bankim Chandra Chatterji Le Monastère de la Félicité, traduit du bengali et présenté par France Bhattacharya, 1985

Frigyes Karinthy Danse sur la corde, traduit du hongrois par Françoise Jarcsek-Gál, 1985.

Conjeevaram Nataraja Annaduraï Râdâ de Rangoon, traduit du tamoul par Léonce Cadelis, 1985.

Collectif Anthologie hussite. Choix de textes traduit et commenté par Jan Lavička, 1985.

Ismail Kadare La Ville du Sud et douze autres, nouvelles, 1985.

Tayama Katai Futon, nouvelles, traduit du japonais par Amina Okada, 1986.

Inoue Yasushi La Tuile de Tenpyô, 1986.

Nagai Kafū Voitures de nuit, nouvelles, traduit du japonais par Roger Brylinski, 1986.

Dezső Kosztolányi L'oeil-de-mer. Dangers et destins, nouvelles traduites du hongrois sous la direction de Jean-Luc Moreau, 1986.

Mori Ōgai L'Oie sauvage, traduit du japonais par Reiko Vergnerie, 1987.

Dezső Kosztolányi L'Oeil-de-mer. 2, Dessins à la plume, nouvelles traduites du hongrois sous la direction de Jean-Luc Moreau, 1987.

Bashô et alii Jours d'hiver, présenté et traduit du japonais par René Sieffert, 1987.

Tadeusz Konwicki Chronique des événements amoureux, traduit du polonais par Hélène Włodarczyk, 1987.

Aleksis Kivi Les Cordonniers de la lande, comédie en cinq actes, traduit du finnois par Lucie Thomas et Aimo Sakari, 1988.

Vaja Pchavéla Le Mangeur de serpent et autres poèmes, traduit du géorgien et préfacé par Gaston Bouatchidzé, 1989.

Tanizaki Junichirô Éloge de l'ombre, traduit du japonais par René Sieffert, 1989.

KostoPof.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet