L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Petite Bibliographie lacunaire de la collection Floréal-roman

florealromanMerlet.jpg



Après une tentative curieuse datée de l'automne 1922 - nous en parlerons bientôt -, tentative orchestrée à propos d'un livre dont on n'a pas fini de multiplier les éditions, mais nous y reviendrons disais-je, le Floréal, journal illustré du monde ouvrier, hediomadaire et mensuel, auquel collaboraient quelques pointures comme Rosny, Descaves et des journalistes de bonne force comme Merlet, le Floréal disions-nous lança en 1923 la collection "Floréal-Roman".
Celle-ci, diffusée en supplément, proposa apparemment douze titres en 1923, des volumes de 112 pages puis de 64 pages (à partir du n° 3), imprimés par les Dernières nouvelles de Strasbourg. imprimerie des Dernières nouvelles de Strasbourg (gérant : Émile Henry). Il y a tout lieu de remarquer les couvertures d'un rare sens graphique de ces volumes.


Catalogue
Pierre Valdagne Le Meilleur des maris, 112 p. (n° 1).
FlorealGhilini.jpg Hector Ghilini Agapit Ladoucette, manchot. Histoire lamentable Illustrations de Raymond Pallier, 112 p. (n° 2). Réédition d'un roman des éditions Figuière, 1914.
Tchernichevsky Jalousie. Traduction de Vera Starkoff, 64 p. (n° 3, mars 1923). Extrait du roman "Que faire ?"
Edmond Rocher La Petite Cour (n° 4).
FLorealMeteor1.jpgPierre Guitet-Vauquelin Le Météore, 62 p. (n° 5).
FLorealMeteor2.jpg
FlorealLarguier.jpgLéo Larguier La Jambe de bois (n° 6).
J.-F. L. Merlet Samba, l'homme au doigt coupé (n° 7).
J. H. Rosny Mieux que l'amour (n° 8).
Jean Psichari L'Anneau de Gypès Trimythie (n° 9).
Jean Petithuguenin Gil et son modèle (n° 10).
Emile Magne Les Vaincus (n° 11).
FlorealBringer.jpgRodolphe Bringer Quand nous serons riches (n° 12).




Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet