L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Le verbe poissard de Marc Stéphane (à la main lourde)

big-trimardII.jpg




Aphorismes, boutades et propos subversifs d'un ennemi du peuple et des lois, cinquième série, par Marc Stéphane (Paris, cabinet du "Pamphlétaire"). - M. Marc Stéphane fouaille avec conviction les petits et grands hommes de la politique française et, s'il a le verbe poissard et la main lourde, il n'est pas pour nous déplaire qu'il mette, comme on l'a dit, "les pieds dans le plat social".
Léon Legavre



La Société nouvelle, printemps 1910, pp. 210-211.



Marc Stéphane Ceux du trimard, illustrations d'Alain Verdier. - Talence, l'Arbre vengeur, 2012, 15 €


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet