L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Le Préfet maritime publie un livre branché...

EDFC.jpg


C'est fait : les libraires ont ouvert les cartons, mis les livres en pile dans les boutiques, c'est réglé. Une forêt cachée a paru, on peut aller s'y promener.

Vingt ans après le premier portrait d’"Égaré" dans le Matricules des Anges, ce sont cent cinquante-six portraits d'écrivains oubliés, réédités dépuis et/ou à redécouvrir, qui sont réunis ici, avec un index pour s'y retrouver.

Des aventuriers, des fous parlants, des grandes âmes et des inspirés, une bas-bleu, quelques anarchistes, des poètes cosmiques, des modernistes, des Anciens, des bretteurs et des fortes têtes, des têtes en l'air, un précurseur du nudisme, des cinéphiles, des voyageurs, des coureurs de jupons, des incompris, des espoirs littéraires soufflés par les schrapnells de 1914 ou par les Nazis, des Beatniks et des traducteurs... Tout un monde se presse dans les six cent huit pages du volume, tout un monde qui espère en silence que l'on relise et que l'on apprécie l'un ou l'autre de ses livres.

"Un cas unique dans la littérature mondiale"
Jean-Louis Ezine (France Culture, 12 mars 2013)

"Un athlète complet du livre"
Jean-Claude Perrier (Livres-Hebdo, 8 mars 2013)

"Un livre fascinant, d'une érudition inouïe"
Christophe Bourseiller (France musique, La Matinale, 18 mars 2013, 7 h 22)



Éric Dussert Une forêt cachée. 156 portraits d'écrivains oubliés. Préface de Claire Paulhan. - Paris, La Table ronde, 2013, 608 pages, avec un index, 20,60 €



Commentaires

1. Le jeudi 14 mars 2013, 01:50 par alice

Et l'on y croisera, dans cette forêt caché, l'homme de la photo ?

2. Le jeudi 14 mars 2013, 12:18 par Les âmes

Trouvé mardi. Déjà dans le grand nord, malgré les intempéries. Doublement bravo !

3. Le jeudi 14 mars 2013, 19:56 par Le Forestier

Bravo préfet, ce premier tome est une vraie réussite. Dire qu'il faudra attendre vingt ans pour la suite...

4. Le samedi 16 mars 2013, 17:37 par JF Feuillette

Vive la Bretagne et ses forêts cachées ! Dans la bonne ville de Tréguier (joli port de mer mais dans les terres) une petite librairie (Le Bel Aujourd'hui) bien achalandée. Dès la semaine dernière ton livre y trônait en vitrine. Il n'y est pas resté bien longtemps. Bravo l'artiste, je me régale. Amitiès et à bientôt, pour une petite dédicace... JFF
P.S. Connais-tu Louis Liberge, libraire d'ancien rue Colvestre, à Tréguier également ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet