L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Le bus de Paul Kirchner

BusKi.jpg


C'est un voyage délicieux que d'emprunter Le bus de Paul Kirchner.
Aucune certitude sur l'heure de son passage, encore moins sur celle de son arrivée à destination, mais la rêverie, en revanche, est garantie. Sur les traces de Little Nemo, dans des strips sans dialogue, Paul Kirchner a décliné l'histoire de l'homme qui attend son bus et parfois le prend
Initialement publiés dans Heavy Metal, la version américaine de Métal Hurlant, les six ou huit images de Kirchner convoquaient un univers de papier - possiblement en accordéon - autorisant l'irruption de mondes étranges, parfois bien hypothétiques, comme des pastilles de quatrième dimension consommées aux heures de pointe.

Nulle surprise dès lors quand le bus prend la tangente, prend vie, devient pièce de musée ou élément constitutif unique de l'univers...

Les amateurs attendaient depuis vingt cinq ans que soient réunies ces pages. Elles le sont enfin, dans une version complète, enrichie de dessins originaux et d'une postface de l'auteur pour un prix bien minime. Un très beau travail d'édition.



BusKi2.jpg
Paul Kirchner Le bus. - Lyon, Tanibis, 96 pages noir & blanc, couverture cartonnée, 15 €

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet