L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Gaston Gérardot de Sermoise

Gerardot_de_Sermoise.jpg


Gaston Gérardot de Sermoise (1894-1932)

Disciple préféré de Fernand Mazade, il était l'organisateur des soirées poétiques lancée à la Maison de Balzac par André Chancerel.
Ami de Théo Varlet, Marcel Batilliat, Pierre Ladoué et Xavier de Magallon.
Engagé volontaire en 1914 à dix-sept ans, blessé quatre fois au feu, il est chevalier de la Légion d'honneur à vingt-et-un ans, officier à trente-trois, devient capitaine des troupes africaines et participe à de dures expéditions en Sibérie et au Niger.
Il a publié Béhidjadh la Morte (1925), Le Lys Noir, La Chevauchée, Le Cœur (Librairie de France, 1929), La Voile errante.


A son sujet, voir les articles de Théo Varlet dans la Chronique des lettres (n° 37, janvier-février 1929) et d'André Payer dans La Grive (octobre 1932, pp. 30-31).

Commentaires

1. Le samedi 11 juin 2011, 07:31 par Bourlet

Bonjour,
Très intéressant votre papier sur Gaston Gerardot de Sermoise. Le parcours militaire de ce personnage m’intéresse beaucoup. Je souhaitais connaître, notamment, l'origine du document iconographique qui accompagne le texte. Avez-vous d'autres informations concernant la vie "civile" de Gaston Gerardot de Sermoise ? Connaissez-vous son oeuvre ? En espérant vous lire bientôt, M.B

2. Le mardi 28 juin 2011, 12:09 par Bourlet

Bonjour,
Je me permets à nouveau de vous écrire pour vous demander l'origine de la photo jointe au texte ci-dessus ? Est-il possible de l'utiliser pour une publication ? Bien à vous
M.B.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet