SMahieu.jpg



Stéphane Mahieu, le meneur de la revue De rien, vient de publier un fictionnant numéro intitulé Musidora et la neige, enrichi de très belles illustrations en couleurs du Capitaine Lonchamps.



Musidora se glisse dans les pages de l’Epatant, les fanzines, les affiches publicitaires ou les revues pornographiques. Elle remplace au pied levé n’importe quel personnage : voleur de silhouettes comme le docteur Cornelius était voleur de visages…
(…) Seules traces de ses passages : les empreintes de neige qui fondent dans la main de l’enquêteur. La policie scientifique est sur les dents.



Un régal de livraison poético-admirative

Le Préfet maritime en profite pour annoncer la prochaine mise en ligne d’un billet consacré au nouveau livre de Didier Blonde et, peut-être, à quelques poèmes de ladite Musidora… Mais chut !



De rien (n° 55, novembre 2009)