L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les inventions foutraques de Gaston de Pawlowski

Pawlo.jpg



Gaston de Pawlowski (1874-1933) fait parler de lui. Ca n’est pas la première fois puisque, depuis 1962, ses deux ouvrages majeurs reparaissent de temps en temps, pour le plaisir des lecteurs avisés et soucieux de se colorier les idées grises.
En 1962 d’abord, la collection Présence du futur avait rendu vie à son ouvrage majeur, le Voyage au pays de la quatrième dimension (1912 ; 1923) qui influença tant Marcel Duchamp, donc l’art du siècle dernier, en mettant en fiction la relativité mathématique, avant Einstein, dans la continuation du Grec Zénon d’Elée (1).
Puis, en 1973, vint feu François Caradec, qui dépoussiéra judicieusement les inventions nouvelles les plus fameuses du chroniqueur humoristique (Balland, 1973 ; rééd. 1977). Enfin, ses Paysages animés (La Bibliothèque, 2003), d’autres chroniques préfacées par Eric Walbecq qui revivifièrent le destin posthume du fameux Gaston.
La parution d’une nouvelle sélection d‘“inventions nouvelles” jovialement foutraques - mais parfois aussi très politiquement incorrectes (les femmes, les Allemands et les Provençaux en font les frais) -, éclaire ce que fut l’esprit joyeux des années 1910. Fruits généreux d’une rubrique où le rédacteur en chef de Comoedia, personnalité pipole de son temps, fourbissait ses papiers les plus dépeignés pour amuser le lecteur, les Inventions nouvelles et dernières nouveautés (E. Fasquelle, 1916) préfiguraient l‘Encyclopédie des Farces et Attrapes et des mystifications” que Noël Arnaud et François Caradec publieront un demi-siècle plus tard.
Etonnant chroniqueur, Pawlowski savait être un auteur délicieux, comme les lecteurs de Bizarre purent s’en apercevoir avec La Faillite de la science, ou bien ses contemporains tête-en-l’air, qui tentèrent de se procurer sa fameuse baignoire à entrée latérale, qui vaut bien les rails en mou de veau de Raymond Roussel ou le mètre élastique de Gabriel de Lautrec. Témoin des bizarreries de son temps ainsi que de ses vanités, Pawlo semble avoir digéré et l’influence de ses amis Allais et Willy, et celle d’un célèbre Irlandais, comme on le verra, même si en cette année 1916, l’humour et l’esprit ne vont pas plus loin que le bord oriental des tranchées… C’est que la guerre contre les “Boches” est à son comble : les inventions guerrières de Pawlowski sont nettement patriotiques… En général, Pawlowski savait prendre des accents burlesques et swiftiens. Et s’il n’est plus question de manger les enfants, vous verrez que l’on se trouve, par extraordinaire, fort près parfois de notre réalité d’aujourd’hui. Une dégustation n’ayant jamais fait de mal à personne, en voici donc quelques morceaux :


Le Vampire vinivore est un petit appareil fort simple, inspiré du « vacuum cleaner » et qui permet de récolter, par succion, le jus d’une vigne sans prendre la peine inutile de cueillir les grappes. C’est un procédé rapide, économique, et qui enchante nos vignerons.

Nous sommes heureux de signaler aux personnes peu fortunées le nouveau dentier élastique pour familles pauvres. Ce dentier, composé de rente-deux dents artificielles, est monté sur de fausses gencives en caoutchouc rouge. Il peut être utilisé alternativement par les membres d’une même famille ayant des bouches de grandeurs différentes. Suivant les nécessités du jour, les visites à faire, les démarches à entreprendre, le dentier passe de bouche en bouche et s’adapte exactement aux besoins de chacun.

Devant l’encombrement toujours plus grand des statues érigées dans Paris, le Conseil municipal à décidé de faire élever quelques statues-types en redingote, à cheval ou dans un fauteuil, avec tête et inscription mobiles. Suivant le goût du jour, le grand homme sera changé et la concession du monument ne sera accordée que pour dix ans. Ajoutons enfin que les souscripteurs n’auront à payer que les frais de la tête et la location du corps.

A signaler, dans les jolies créations qui peuvent constituer un gracieux cadeau d’étrennes, le nouveau silencieux pour dames, en soie rose chatertonnée, qui s’adapte exactement sur la bouche et est vendu, prêt à être posé, dans un élégant emballage. Ce silencieux est analogue à celui que l’on emploie pour les voitures automobiles. Il évite tout bruit, toute discussion, toute conversation fatigante, sans empêcher pour cela la dame qui le porte de dire tout ce qui lui plaît. Le silence le plus absolu est obtenu, et c’est là l’essentiel. Le silencieux pour dames préserve, l’hiver, des grippes, des maux de gorge. Il se rejette élégamment sur l’épaule, comme un boa, et son élégance séduira toutes les femmes. Ajoutons, à titre documentaire, qu’il existe une variante du silencieux pour dames : le rustre silencieux pour hommes. Mais on nous dispensera d’en parler dans ce recueil entièrement consacré à la science, aux élégances et au bon goût.

On s’est étonné, récemment, de voir la préfecture de police repousser les nouveaux revolvers à viseur lumineux, cependant si pratiques, puisque le rayon électrique indique exactement sur la cible l’endroit où la balle va frapper. Cet ajournement fut le résultat d’une regrettable erreur. On ne sait pourquoi les expériences ont été faites, en effet, par des agents, non pas sur des cibles ordinaires, mais sur des poissons, que le rapport ne désigne pas d’une façon plus explicite. En raison sans doute de la réfraction de l’eau, les résultats ont dû être négatifs. Espérons que de nouvelles expériences viendront remettre au point ces premiers essais défectueux que l’on avait confiés par erreur au service des moeurs.

Signalons avec plaisir la nouvelle robe secrète à double agrafage pour dames du monde, que lance un grand couturier parisien, pour sa seule clientèle. Cette nouvelle robe s’agrafe normalement dans le dos, comme la plupart des autres robes, mais elle possède sur le côté un second système d’agrafes, entièrement dissimulé sous un minuscule galon. Cette robe est destinée à donner toute satisfaction à certains maris soupçonneux qui désirent, le matin, agrafer eux-mêmes la robe de leur femme, pour la dégrafer eux-mêmes le soir et constater ainsi que rien n’a été modifié dans la journée aux petites combinaisons fantaisistes qu’ils ont cru devoir apporter personnellement dans l’agrafage. La nouvelle robe permet, grâce au second agrafage, de ne rien changer aux dispositions prises et donne ainsi satisfaction à tout le monde. C’est là un innocent subterfuge, analogue au double allumage si apprécié des automobilistes, et qui sera bien accueilli de tous. Il mettra quelque union, cette année, nous en sommes convaincu, dans la plu- part de nos ménages parisiens.

Une des reines de l’élégance londonienne a bien voulu m’écrire pour me signaler une nouvelle mode qui sera lancée cette année par les clubmen anglais. il s’agit du tuyau de poêle à clé. Ce chapeau est exactement construit comme les tuyaux de poêle ordinaires mais il est muni d’une clé modératrice. La clé, dont la poignée est placée sur le côté, permet à volonté d’aérer l’intérieur du chapeau a haute forme, en faisant simplement tourner le fond sur son axe. Gela permettra à nos élégants de conserver cette coiffure un peu lourde par les temps les plus chauds sans en être incommodés.




Gaston de Pawlowski Inventions nouvelles et dernières nouveautés. Choix et présentation d’Eric Walbecq. - Bordeaux, Finitude, 128 p., 13,50 euros.


(1) Deux rééditions ont paru en 2002 et 2004, la première aux éditions de L’Autruche guatémaltèque, succursale d’une petite maison bien connue (dans une édition d’E. Walbceq qui joint au volume un dossier de correspondance), la seconde présentée par Jean Clair aux éditions Images modernes. Voir les superbes illustrations de ce livre par Léonard Sarluis sur Livrenblog.



Pour mémoire, vous trouverez ci-dessous le sommaire des Inventions nouvelles d’origine.

Sommaire des Inventions nouvelles et dernières nouveautés (E. Fasquelle, 1916)


I. - Hygiène, Esthétique, Soins de beauté p. 1
Le savon antidérapant. - Le réticule adultérin. - Le crachoir-torpille. - Le ratelier-piège. - L’ovimelle muscacide. - L’escarfigaro. - Pour conserver ses dents. - Mouches vivantes. - Machine à écrire les bâtons. - Filtre touriste. - Méphistophone bas parleur. - Hâle artificiel. - - Ongles noirs pour cabarets. - Embrasses pour joues tombantes. - L’éclairage des yeux et du nez. - La baignoire à entrée latérale. - Burettes à huile pour Esquimaux. - Vacuum nasal. - L’électrocuferropaillasse. - Le mammifère natatoire gonflant. - Boucles d’oreilles réveille-matin. - Le crachoir central récupérateur. - Le calorifère à miasmes. - Les peignes pleins pour personnes pelées. - La chenille brosse à dents. - Coton noir pour deuil. - Le genuflectol. - Accroche-coeur tressé pour monocle. - Pâte d’aimant pour cheveux métalliques. - Les cheveux-barbe. - Le ciment ombilical. - Le savon à poils. - Cirage à la graisse de lapin. - L’extenseur sénile. - Le schampooing scolaire. - Criquets tondeurs. - Le cri-cri pinçon. - L’ibis ouvre-gants. - Le crocodile conformateur pour bottes. - La dynamo-pipe et le bouton de gilet électrique pour conversation.

II. - Horticulture, Aviculture, Pisciculture, Elevage p. 33
Le niveau à bulle d’air des poissons. - Le peigne des raies. - Bancs Touring-Club pour sardines. - Le vampire vinivore. - Le maquillage des pommes ridées. - La serviette-éponge sauvage. - L’Ichtyocinéma. - Les vaches à lait sucré. - Jambes de bois pour moutons. - Le martyr des moules. - Béquilles pour cigales. - Rouleaux pour escargots. - Wagons-restaurants pour moineaux. - Puces caramel pour chiens. - Moutons cotonniers. - Grain de beauté pour poules. - Vaches à café et vaches à bière. - Bassets à boggies. - Raboteuse automobile pour têtes de morues. - Chevaux de course à turbine. - Cochons autruchiens. - Coqs de combats chromés. - Chapeau Saint-François. - Moules perlières. - Poules merlières. - Poules perlières. - Moules merlières. - Perles pour lièvres. - Perles moulières. - Poules moulières. - Merles pour lierres. - Explosions d’oiseaux. - Cigognes pour friser la chicorée. - Monocles pour chevaux. - La santé du veau froid. - L’ovicul de poule enregistreur. - Le travail intensif des poules. - Les fruits-grelots. - Conformateurs pour oeufs carrés. - Le nid gobeur. - Charnières pour bouledogues. - Oeufs de poule d’eau pour tirs forains. - L’élimacié. - Le Marathon limace.

III. - Administration, Bureaux, Finances, Economie politique et sociale p. 65
Le contrôle ombilical. - Mauvais traitements infligés à un ballon captif. - Les uhlans du Mont-de-Piété. - Les billets de banque ingnifugés. - La plume-doigt-réservoir. - Travaux à rides. - Les affiches horizontales pour ivrognes. - Le S. M. C. - La prise de la Santé. - Machine à couper les dentelures des timbres-poste. - Les petits chiens lécheurs. - Erreurs administratives. - Les inondations et les moulins à eau. - Le scandale des vaches bitumineuses. - Le sulfatage des feuilles de vigne dans les musées. - Affiches grasses pour élections. - Le mont Saint-Michel. - Les téléphones transatlantiques. - Roues à date pour autobus. - Le contrôle des dents d’or. - L’utilisation de la monnaie et des billets de banque.

IV. - Alimentation, Cuisine, Fraudes p. 87
L’olimacia. - L’escroquerie au téléphone. - Psychiâtrie alimentaire. - Réglisse de lapin. - Huîtres inusables. - Pièces de démonstration. - Les nouveaux moineaux gras. - Evacuations boches. - Choucroute capillaire. - Les juges de Berlin. - La grève des secoueurs de salade. - Chemises pour gruyère. - Boucheries autophagiques de New-York. - Chemins de fer potagers. - Le phonovague. - Cartouches à grains de genièvre. - Haricots sans fils. - Bananes artificielles. - La hausse des viandes. - La porte moulin à café. - Le fusil à broche. - Choucroute zeppelin. - Le chien Touring-Club. - Pains boches au raisin. - Le truffage artificiel. - Cuisine viennoise. - Voitures de crémier empêchant le lait de tourner.

V. - Armement, Marine, Ruses de guerre p. 109
L’anitra di guerra. - Eperons briquets. - Pigeons biplans. - Les idées de l’aumônier de l’Ernest-Renan. - Singes turcs aviateurs. - Le boomerang français. - Le compas volatile. - Jumelles optimistes. - Viseurs lumineux. - La cartouche chenille. - Les perroquets instructeurs. - Obus allant à 900 kilomètres. - Pièges pour aéroplanes. - Obus planètes. - Le suicide de l’électroaimant. - L’huître électrique. - Colle pour chauffeur. - Gaz asphyxiants. - Bicanons. - Singes pour poux. - Torpilleur haricot turbine. - La suppression des douanes par l’Allemagne. - Bismarck. - L’aéro coupe-cigares. - Les soldats de François-Joseph. - La voix de son maître. - Saucisses pour attacher les mitrailleurs. - La dernière maladie de von Bulow. - Le képi courant d’air. - Les couronnes de François-Joseph. - Le singe dans l’armée. - Economies de bouts de cigares. - Talons tournants pour boches. - Cols et faux-cols autrichiens. - Dans les sous-pirates. - L’arrestation de la Grande-Ourse.

VI. - Chemins de fer, Transports maritimes et urbains p. 133
Le linocalcium. - Wagons mugisseurs et lampes Apis pour bestiaux. - Tunnels dans la glace. - Le télégraphe musical. - La double ceinture. - Les brûle-parfums du métro. - L’utilisation des émigrants contre les tempêtes. - La voiture à bras Edison. - Le télescope-luxe. - Les rapides à bouillon surchauffé. - Direction automatique des navires. - Panthéon-Courcelles. - La botte de foin dans une aiguille. - L’autotacotvelo local. - Les isolateurs gommés. - Limousines pour culs-de-jatte. - Le basset nettoyeur de rails. - Le hérisson pour trolley. - Soutiens-ventre pour wagons. Caractère(s) non reproduit(s)

VII. - Modes, Elégances, Vêtements, Ingéniosités somptuaires p. 151
La robe secrète à double agrafage. - Tuyau de poêle à clef. - Skating à mouches vitré. - Postiches pour chiens. - Valise diplomatique pour chiens. - La glace vergognosa. - Mouchoirs aimantés. - Moeurs et vêtements tyroliens. - La bague byzantine. - Chaussette entonnoir pour écoliers. - Feutre artificiel. - Le vestiaire des petits cabots. - Les piquepockets. - Fermé. - Le silencieux pour dames. - La cape gorgone viperine. - Oiseaux vivants pour modes. - Pigeons pour chapeaux de courses. - Le dogcar Westinghouse. - Chaussures à écoulement d’eau. - Brodequins-requins. - Vêtement thermocapte à circulation d’eau. - Le kanguroo réticule. - La fraude sur les cols. - Jupe balai-mécanique pour vieilles dames obèses. - Le rat d’égout zibeline. - Le bouton de col Le Présent.

VIII. - La Maison, l’Ameublement, les Ustensiles de ménage p. 171
La machine à compter le linge. - Recettes pour enlever le vert-de-gris et les taches de soleil. - Chaînes pour chiens de garde. - Le Xavier de Maistre électrique. - Serrure entonnoir pour ivrognes. - Passoire à un seul trou. - Moustiquaires. - Le dog cleanser. - Le voltaire à minuterie. - Ressorts à pompe pour sommiers. - L’utilisation des marées. - Le plafond damier. - La Louis XVI. - Le drap store. - Le train domestique. - Le fer à repasser électrique. - Le pétard mignon réveille-matin. - Le piano pour débutants. - Dallage en caoutchouc. - Cuiller à niveau constant. - Lit anti-procuste. - Biscuits de cire pour chiens. - Le Redoutable. - Fabrication ingénieuse de passoires dans la zone.

IX. - Automobilisme, Aviation, Alpinisme, Sports cynégétiques p. 191
L’écureuil pour le montage des pneus de 135. - Le projet Vag. - Plaques indicatrices. - Le phare-cinéma pour agents. - L’auto alibi à pannes commandées. - L’eau peut remplacer l’essence. - Carnier grossissant pour chasseurs. - Le mont Eiffel. - Les 24/30. - Balle cri-cri de tennis. - Voile rigide pour petites voitures. - Le percement des aiguilles alpestres. - L’hélicominet à bouchons. - La lutte contre le clou. - Arbres caoutchouc. - La peur des chevaux entiers. - Breloques américaines pour chaînes d’auto. - Collier-montre pour chiens. - Pédales automobiles pour pianos. - Le faucon réclame pour aviateurs. - Vers luisants pour l’éclairage des bestiaux. - La vaccination des châssis de course. - Le fromage automobile. - Le petit nécessaire de réparation pour toutes les pannes.

X. - Architecture civile et religieuse p. 211
Les colonnes des temples antiques. - Le moteur à gaz privé. - Chauffage terrestre central. - La transformation de la Madeleine. - Le chantier pousse-pousse. - Les maisons-ascenseurs. - Le fil à plomb rigide. - Ailes pour villas. - L’Excelsior Phénix. - La cure d’altitude du Faubourg Montmartre. - Clôtures musicales. - La concierge-grue centrale. - Le water-gamme. - Les vaches à ciel de Broadway.

XI. - Police, Tribunaux, Voie publique p. 223
Empreintes digitales moulées. - Cul-de-jatte balai mécanique. - Les agents fillettes. - Les Cerbérines. - Ruse de contrebandiers. - Réverbères en caoutchouc. - Les taxipalfrois. - Contrefaçon d’asphalte. - Postes d’aimantation. - Mendiants artistiques. - Alignements artificiels. - Trottoirs roulants. - Agents flottants. - La petite houille blanche. - Chiens camouflés. - Chaises Janus. - Cyroscope Paoli. - Paons balayeurs. - Escroquerie de charbon. - L’extincteur souricier. - Le blessé artificiel pour pharmaciens. - Le singe à queue prenante. - L’oeil de verre détective.

XII. - Beaux-Arts, Théâtre, Presse p. 243
Tableaux vivants. - Fauteuils pneumatiques pour cinéma. - Un nouveau quotidien: La Conscience. - Les modèles de la place Pigalle. - Cadre pour peintures cubistes. - Nouveau contenancier. - Société du Cinéma-Métro. - Couronnes d’immortels. - Un scandale cubiste. - Plantes grimpantes pour monter les lettres. - Protection des paysages. - Le miroir orthoptique. - Le salon du daltonisme. - Fers à cheval réclame. - Location de statues. - Résumés cinématographiques. - La maison du Vase Brisé. - Le thémisophone. - L’école trépidante. - L’hermaphrodite au théâtre. - Fatigué d’être Boche. - Le revolver musicographe pour casino.

XIII. - Anthropologie, Ethnographie, Occultisme, Voyages p. 263
Le voyage du conquérant. - Le bal des scaphandriers. - Le soldat de Marathon. - Le bénédisiphon. - La boucherie humaine. - Fontaines Wallace lumineuses. - Noël ? - Bons conseils. - Le nouveau tatouage blanc. - Les plongeurs. - Procédés d’orientation dans le Far West. - Verres en tôle. - Plages de sable artificielles. - Le Paterpolitain. - L’élargissement des prisonniers. - Statues utiles. - Plaques tournantes pour prussiens. - Coloration des fantômes. - Le crabe précurseur. - L’Ange Gabriel a dix-huit places. - Matérialisation de beefsteacks.

XIV. - Science pure et appliquée p. 279
Le cadran lunaire. - Pulsomontre de voyage. - Les cirons industriels. - Parapluie pour cigare. - Muscasonne antivibrateur. - La lumière noire. - Photographies sans retouches. - Colonnes monocylindriques. - Le pas de vis pour monocles. - Réforme musicale des pendules. - Poucettes rotatives. - Nouveau mètre court. - Gants à écrire. - Parapluie rotatif lumineux. - Négatifs pour nègres. - L’heure exacte. - Protège-pointe pour moustiques. - Cure-oreilles électrique. - Un scandale aux Longitudes. - Le phonographe pour sourds-muets. - Machine à coudre sans fil. - Routes aériennes. - Le nouveau funiculaire à grenouilles. - Le gaz misérable. - L’équilibreur de tartines.

XV. - Moeurs et coutumes, Vie privée, Folk-lore p. 301
La leçon mal comprise. - La destruction des pipes. - Les mouchoirs sinapisés. - L’antimigrateur tzigane. - Hachette dominicale. - La conversation. - Un incident postal. - Les méfaits du collier d’ambre. - Le house-pyjama housse. - Chasseurs champignons. - Le tabouret chameau. - L’auto-cigare. - Baromètre à sonnerie pour ivrognes. - Litres en verre dépoli. - Appareil à sécher les larmes. - Le cadeau boomerang. - Jouets rationnels pour enfants. - Le réveil P. T. T. - Le pain gratuit pour riches. - Le fauteuil-éclipse. - Le crabe casse-noisettes. - Lit flagrant délit. - Le sourieur bonhomme.

XVI. - Médecine, Chirurgie p. 321
Dentier élastique pour familles pauvres. - Cols perforés pour furoncles. - Lit d’hôpital radiateur. - Limace vivante pour maux de gorge. - La limace chirurgicale. - Nécessaire pour fièvreux. - Pieds antidérapants. - Horrible mutilation des petits chinois. - L’herbe purgative. - Le rebouchage des trous de variole. - Bi-tétard équilibreur pour nourrices. - Dents dynamitées. - La diète des opérés. - La compagnie du Métroténia. - Le mussicide marmoréen. - La saponification des personnes grasses. - Un cheval dans le ventre. - Pose de la première pierre d’un hospice américain pour vieux calculateurs graveleux. - Médecins aveugles. - Instruction intra-utérine. - Fâcheuse distraction d’un grand chirurgien.

Commentaires

1. Le samedi 5 septembre 2009, 00:50 par Fle

Bonjour,

Vos articles sont toujours aussi intéressants ! Ayant un petit faible pour Pawlowski, me permettrez-vous une petite précision ? Le Voyage de Pawlowski paraît pour la première fois en 1912 et non en 1913.

Maritimement,

Fabrice Lefaix

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet