L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les anagrammes d'Alain Chevrier

AlainChevrier.jpg



Spécialiste des formes poétiques — on a pu lire Le Sexe des rimes (Belles Lettres, 1996), La Syllabe et l’écho, histoire de la contrainte monosyllabique (id., 2002) ou son édition de l‘Anagramméana d’Hécart (Plein Chant, 2007) —, Alain Chevrier vient de publier Notes/Sténo, un drôle de recueil d’anagrammes de son cru dont certains avaient paru dans les revue Formules et Formules poétiques contemporaines.
Plutôt qu’un long discours, quatre exemples malicieux pour vous appétir, si l’on ose dire :

Land art
Gneiss
Signés

Spermatozoïdes
Graines
Ignares

Vanité
Crâne
Nacré

Joseph Beuys
Coyote
Cotoyé



Alain CHEVRIER Notes/Sténo, anagrammes. — RDL, coll. “Formules”, 204 p., 15 euros

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet