L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Les chiffres de l'édition (Triste histoire des livres)

poubelle_detail.jpg




Sur 450 millions d'exemplaires de livres produits annuellement à fin de vente, sauriez-vous deviner combien sont finalement pilonnés ?

De 25 à 30 %, soit près de 150 millions.

Chômeurs françouais, choisissez un métier d'avenir : devenez pilonneur ! *




  • A défaut lancez-vous dans l'imprimerie. Evitez à tout prix l'édition -secteur fonctionnant grâce à l'exploitation du lumpenproletariat intellectuel et avec le concours des peoples et zauteurs de tous poils - et la librairie -idem-; la seule mention des rémunérations de libraires salariés ou de secrétaires d'édition vous laisserait pantois). Avec ça, n'oublions pas que le papier pilonné, récupéré, est ensuite recyclé : il a enfin la chance, gorgé d'encre qu'il est, d'intervenir bravement dans le développement d'une filière industrielle parmi les plus polluantes. Mais elle est bien estampillée "écologique", alors tout va bien.

Commentaires

1. Le vendredi 26 septembre 2008, 11:58 par jtmaston

De toute façon, le boulot de vendeur en librairie, c'est un boulot de feignasse. Et puis, faut pas être particulièrement intelligent pour vendre ce qui parait, hein ! De là à payer tout ce monde des mille et des cents. Bon, y'aurait peut être la prime de pénibilité, dite "prime "Musso-Lévy"... mais elle n'est pas dans les conventions collectives du secteur (dont l'esprit se résume à peu près à : "Ta gueule")

2. Le samedi 27 septembre 2008, 14:17 par Un Libraire

Imbécile

3. Le samedi 27 septembre 2008, 19:26 par jtmaston

Hé, Un Libraire, reste poli à défaut d'avoir de l'humour. T'es bien fait pour ce travail, toi...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet