L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Le Tampographe nous gondole

Ampoule.jpg


Il fit bonne figure au Marché de la Poésie où tous arborèrent à un moment ou à un autre, et pas seulement les enfants, des doigts tachés d'encres de couleurs après être passés sur son stand du Tampographe Sardon, imprimeur à la main.


Nous recommandons tout spécialement la série de tampons destinée aux secrétariats d'édition et services de presse.

Mais on trouve bien d'autres beaux tampons beaux chez le Tampographe Sardon.

Commentaires

1. Le vendredi 5 septembre 2008, 11:40 par PdB

Je suis allé sur le site du tampographe, que j'avais déjà croisé chez monsieur de Jonckeere, et le type est marrant; l'un des tampons fait penser, toutes proportions gardées, évidemment, à ce que faisait subir la jeune fille dont j'ai oublié le nom à son tuteur dans le tome 1 du Millénium, livre que j'ai lu cet été, offert pour mon anniversaire par une de mes filles je crois bien; je n'ai pas lu les autres (mais l'article sur le sac de noeuds que représente la succession de l'auteur) pour lire autre chose (offert par l'une de mes filles pour mon anniversaire) : "Noblesse oblige" de Donna Leon, et là, oui, je dois dire, j'ai plongé... (en même temps comme ça se passe çà Venise... PdB aime faire de l'esprit, vous le saurez).. Depuis, chaque fois que j'en trouve un, je l'achète et le lis, voilà.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet