L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Bibliographie exhaustive de la revue Bizarre

Bizarre3233.jpg
BIZARRE (nouvelle série, n° 32-33, 1er trimestre 1964)

Littérature illettrée ou la littérature à la lettre
Rédaction : Michel Laclos
Direction : J.-P. Castelnau
Administration : 8, rue de Nesle
Directeur-gérant : J.-J. Pauvert

illustration de couverture Excoffon

I Vers une littérature illettrée
2 Vers une littérature illetrée (Noël Arnaud)
40 Solvique et phonique (André Blavier)

II Calligraphie et typographie
45 Calligraphie du Rhinozéros (R.-G. Dienst)
48 Le poème visible, Winfred Gaul (Jean-Pierre Wilhelm)
51 Hépérile éclatté (Camille Bryen)
53 Messages : L'esquimau Neck, Jean Dubuffet, Aline Gagnaire
56 Conversation sentimentale (Roger-Paul Ségalat)

III Le lettrisme
60 Les grands poètes lettristes ; du lettrisme à l'aphonisme (Isidore Isou)
62 Isidore Isou
68 Gabriel Pomerand
72 François Dufrêne
77 Gil J. Wolman
79 Jean-Louis Brau
80 Maurice Lemaître
88 Pierre Descamps ; Jacques Spacagna ; Lebert Bethune

IV Les machines
92 L'harmonimètre (André Blavier)
95 Le danger des classiques (Boris Vian)
106 L'intro Convers Omatic (François Dallégret)
108 La faillite de la science (G. de Pawlowski)

V Les jargons
110 Les jargons (Noël Arnaud)
119 Couinque (Jean Dubuffet)
120 Initiation au paralloïdre (André Martel)
122 Babilloste Incantate (André Martel)
125 L'Allitérator (François Dufrêne)
126 Home Rule (François Dufrêne) et Poèmes en langage inventé (Jean-Pierre Foucher)
128 Ici Altagor

VI Comptines
130 Comptines (François Caradec)
133 Manifeste pour une formulette donc une comptine lettriste (Maurice Lemaître)
135 Comptines (François Dufrêne)
137 Mes mots-maux-bile (Gaston Ferdière)

VII Signes et bandes dessinées
148 L'amour du signe (François Caradec)
149 Extrait des carnets (Prosper-Nicolas Lacouture)
153 La bande dessinée (François Caradec)
154 L'art illustrée, ZOO-200 (Jean Linard)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet