L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Bibliographie exhaustive de la revue Bizarre (en cours)


BIZARRE (nouvelle série, n° 21-22, 4e trimestre 1961)

Numéro spécial : A-t-on lu Rimbaud ?
Rédaction : Michel Laclos
Direction : Jean-Pierre Castelnau
Administration : 8, rue de Nesle, Paris-VI
Directeur-gérant : J.-J. Pauvert


A-t-on lu Rimbaud ? (Robert Faurisson)
1. Chapitre I Au lieu de lire les poèmes difficiles de Rimbaud, on les survole. Nous allons lire “Voyelles”, et quelques illuminations. En confiant leur secret, ces oevures nous apporterons des révélations sur Rimbaud.
In fine, encart de la librairie du Palimugre, et, en troisième de couverture, catalogue des livres de dessins de la firme Jean-Jacques Pauvert.
2. Chapitre II Le texte de “Voyelles”
3. Chapitre III Rimbaud à 17 ans ; sa préoccupation de la Femme. “Voyelles” est un blason de la Femme, “in coïtu”
5. Chapitre IV Sous l’égide du sexe : “point de départ”
6. Chapitre V Sous l’égide des seins : “épanouissement progressif”
6. Chapitre VI Sous l’égide des lèvres : “moment d’ivresse”
7. Chapitre VII Sous l’égide de la chevelure : “accalmie passagère”
9. Chapitre VIII Sous l’égide des yeux : “extase finale”
10. Chapitre IX Le titre Voi(s)-elle(s). La raison des couleurs
12. Chapitre X Maîtrise de l’expression
13. Chapitre XI La métaphore de l’eau et de la chevelure
14. Chapitre XII Les couleurs et les valeurs
16. Chapitre XIII Traduction prosaïque de “Voyelles”
17. Chapitre XIV La beauté, désormais, de “Voyelles”
19. Chapitre XV Comment on lisait “Voyelles” jusqu’ici : “Elle” - Verlaine, Coppée, A. France - Sausy, Gengoux, Magny, Etiemble - les “petits mystiques”
23. Chapitre XVI La “voyance” de Rimbaud. La poésie hermétique
24. Chapitre XVII Les rimbaldiens reculent devant l’hermétisme des “Illuminations”. Les tentatives de R. Goffin et A. Adam
25. Chapitre XVIII “Bottom” : un rêve et un réveil érotiques
29. Chapitre XIX “H” : la plus transparente des “Illuminations”
31. Chapitre XX “Dévotion” : la plus mystérieuse des “Illuminations”. Le mot de l’énigme
39. Chapitre XXI Erotisme et ésotérisme. Rimbaud à dû se cacher d’abord (son hermétisme), se taire ensuite “son silence définitif”
42. Chapitre XXII Il faut apprendre à lire avec simplicité un poète de proportions humaines. Une certitude paradoxale : Rimbaud a toujours été le poète de l’ordre et de la rigueur. La vigilance de son esprit, sa maîtrise de l’inspiration
46. Chapitre XXIII Ses trois vies : leur unité

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet