L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Des Barbares sont là ! (L'Alambic est de retour)


L’Alambic est de retour !

En collection intégrale !

Avant sa parution officielle, le 21 juin prochain, L’Alambic est d’ores et déjà proposé en souscription

L’Alambic, collection intégrale
Préface et index nominum par votre serviteur
Couverture illustrée par Dominique Poncet

Fac-similé au format de l’original équipé d’un index, 297/210mm, 56 pages

Souscription jusqu’au 21 juin : 17 € (franco de port pour la France)

Nous annoncerons plus précisément le programme Des Barbares dans les jours qui viennent.
Evidemment, nous donnerons à cette belle occasion des précisions sur l’autre titre inédit de la première salve : Un roman dans la planète Mars d’André Laurie, texte inédit du “secrétaire” de Jules Verne, communard et essayiste prolifique, proposé et équipé par Christian Soulignac.


La souscription groupée pour les deux livres : 30 € (chèques libellés à l’ordre d’E. Dussert, franco de port pour la France)


Des Barbares seront présents au Marché de la poésie, place Saint-Sulpice à Paris, du 21 au 24 juin 2007, aux côtés des éditions Fornax et non loin de l’Atelier du Gué. Stand A16 (mais la bure n’est pas obligatoire)

On se souvient peut-être qu’ici même un long déroulé “historique” de l’Alambic fut donné. Nous y ajouterons sous peu le squelette lettré de l’index nominum afin d’éclairer les lecteurs potentiels sur les 1340 noms présents dans L’Alambic, une publication riche, roborative, nourrissante… L’index lettré et chiffré étant réservé aux acheteurs, comme il se doit.
N. B. Il ne sera évidemment pas fait de service de presse.



Une production DES BARBARES
c/o E. Dussert
29, rue du BORREGO
75020 PARIS FRANCE

Commentaires

1. Le samedi 26 mai 2007, 13:59 par OO.

Bonjour Préfet, je suis intéressé par cette souscription. Quelles sont les formalités?
Amicalement et "Wunderbach"!!!
Merci d'avance.

2. Le samedi 26 mai 2007, 17:42 par Smiley

Envoyer de la poésie aux journalistes, vous n'y pensez pas !

3. Le samedi 26 mai 2007, 18:54 par Eric Dussert

Le plus simple est d'écrire un mot et d'y joindre un chèque. Une méthode éprouvée lorsque la pétété fonctionne. Merci pour votre intérêt.

P. S. Et pour répondre du même coup à Smiley, on ne trouve pas uniquement de la poésie dans l'Alambic. L'organe était destiné aux amateurs de littérature en général.

4. Le samedi 26 mai 2007, 21:01 par gécé

Quel délice que de penser que l'on va pouvoir déguster à nouveau les articulets, notules et autres joyeusetés éditoriales qui furent l'apanage de ce bulletin "atypique, nécessaire et gratuit destiné aux curieux amateurs de littérature". L'ensemble des 5 numéros (en 9 "volumes", faut le faire!) devrait nous permettre d'affronter la canicule sous de meilleurs auspices, à la condition toutefois d'être imprimé en plus gros caractères et sur papier blanc. Est-ce que le Préfet envisage cette possibilité ? Merci de la part des myopes et des presbytes.

5. Le samedi 26 mai 2007, 23:16 par David V.(engeur)

Bienvenue aux Barbares dans un monde sans pitié. Le secret sied aux entreprises du corps, surtout quand celui-ci est préfectoral, et a fortiori quand il est maritime. Tous les vœux de l'Arbre vengeur qui souscrit à cet effort de guerre.
Quant au libraire, il réserve un coin de table, le plus contondant pour qu'il blesse les indifférents !
Bon vent en attendant les bArbAres

6. Le samedi 26 mai 2007, 23:30 par tina

Quant au titre inédit d'André Laurie : faut-il lire "sur" ou "dans" la planète Mars ?
Merci.
Un petit chèque va partir lundi…

7. Le dimanche 27 mai 2007, 15:22 par Guy Ponsard

Incorrigible préfet, à vouloir encore et toujours imprimer, pire, réimprimer! moi qui espérais que ce genre de névrose se calmait avec le temps!
Bien sûr qu'on souscrira quand même...
A propos, il y en a un qui a l'air d'avoir bien besoin de souscription, c'est l'ami Monti, du Temps qu'il fait. Pas fameux, le temps à Cognac en ce moment (voir sa lettre chez François Bon, entre autres lieux).

8. Le dimanche 27 mai 2007, 17:23 par Eric Dussert

Incorrigible, ça doit être le mot, en effet. Mais qu'y faire ? C'est imprimer ou déprimer... Et puis j'ai essayé toutes les finesses de la Faculté et puis celles de la pharmacopée...

Partant, c'est bien "dans" planète Mars qu'il faut lire. Sacré Laurie !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet