L'Alamblog

Accueil | Contre-feux, revue littéraire | Les espaces de l'édition indépendante

Recherche

Votre recherche de ohl a donné 59 résultats.

lundi 11 janvier 2016

Bibliographie lacunaire de la collection Chamois (Editions de la Nouvelle France)

chamoisSpitz.jpg


ChamoisPatris.jpgRené Patris L'Ange au sabbat. Ill. M. Küntz. - 1945, 222 p., coll. Le Chamois (n° 1)

Jacques PerretUn général qui passe, ill. par Forrer. - 1945, 294 p., coll. Le Chamois (n° 2)

ChamoisHavard.jpgPierre Havard Le Chrysanthème aux seize pétales. ill. Ray Bret-Koch. - 1945, 255 p., coll. Le Chamois (n° 3)

André Salmon L'Air de la Butte. Ill. par Savignac. - 1945, 226 p., coll. Le Chamois (n° 4)

chamoisThiry.jpgMarcel Thiry Échec au temps. ill. N. Noël. - 1945, 260 p., coll. Le Chamois (n° 5)

Jacques Spitz L'Oeil du purgatoire. Ill. Delabrue-Nouvellière. - 1945, 196 p., coll. Le Chamois (n° 6)

Marcel Favre Le Vieux Village. ill. par P. Mestre. - 1945, 270 p., coll. Le Chamois (n° 7)

Jacques Natanson Manigances, ill. par Vial. - 1946, 200 p., coll. Le Chamois (n° 8)

chamoisMigeo.jpgMarcel Migeo Filouville, ill. par Van Rompaey. - 1946, 287 p., coll. Le Chamois (n° 9)

Paul Vialar Une Ombre. ill. par Viard. - 1946, 226 p., coll. Le Chamois (n° 10).

Pierre Mornand Vers les terres tournées de l'Occident mystérieux. ill. J. Noël. - 1946, 252 p., coll. Le Chamois (n° 11).

Lucie Derain Carrousel de Nuit, ill. Jacques Ernotte. - 1946, 264 p., coll. Le Chamois (n° 12).

chamoisChabannes.jpgJacques Chabannes L'Homme qui fait rire. ill. par Lafaux. - 1946, 190 p., coll. Le Chamois (n° 13).

Charles Moulin Propos interrompus, ill. par Jean Mohler. - 1946, 244 p., coll. Le Chamois (n° 14).

Georges Détrechy L’Étonnante Amérique, ill. par Le Blanc. - 1946, 262 p., coll. Le Chamois (n° 15).

Christine Garnier Éléonore, ill. par Savignac. - 1946, 178 p., coll. Le Chamois (n° 16).


chamoisCollec.jpg



mercredi 25 mars 2015

Une conférence sur Michel Ohl

michelohlfilm.jpg


Dominique Noguès, agrégé de Lettres (à ne pas confondre avec Dominique Noguez, le normalien agrégé de philosophie) donnera en fin d'après-midi une conférence intitulée "Michel Ohl, la course de la plume (années 2000)"

Au tournant du siècle, Michel Ohl annonce qu’il cesse d’écrire, mais entreprend secrètement de remplir d’une plume appliquée des cahiers d’écolier (plusieurs dizaines) de marque Le Conquérant, sans s’autoriser ni ratures ni repentir. Il appelle cela « parler ». On s’interrogera sur ce qui l’a conduit à cette expérience d’improvisation et sur ce qu’elle a produit.


Mercredi 25 mars à 17h30
Maison des sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA, salle 3)
Centre d'Etudes des Cultures d'Aquitaine et d'Europe du Sud (CECAES-EA TELEM)
Université Bordeaux-Montaigne, Domaine Universitaire, 10, Esplanade des Antilles, Tram B arrêt Montaigne Montesquieu)



NB L'image illustrant ce billet a été empruntée au film réalisé le 29 octobre 2009 et intitulé Rêves d'avant la mort.


samedi 17 janvier 2015

Nouvelles d'Henri Simon Faure

HSFLELLBE.jpg


Tandis que les cendres d'Henri Simon Faure ont été rapatriées à Oppède-le-Vieux aux côtés de sa femme et de son fils, tandis que se relisent les pages qu'il a publiées, tandis que se préparent les hommages, l'heure d'Henri Simon Faure est donc venue. Même Livres-Hebdo a évoqué sa disparition, c'est dire. L'interprofession va finir par entendre, nul ne pourra plus faire mine d'ignorer.

Ses amis de toujours, ses lecteurs, ses concitoyens de Loire et d'ailleurs reprennent le crachoir et entonnent justement les louanges de son œuvre. Son éditeur Jean Paul Louis annonce pour le mois prochain la suite de ses éditions avec la reprise en un volume de trois recueils importants : tombeau de marine valentin/ gamin pour de bon/ à la mine, le poète.

Pour sa part, L'Alamblog vous proposera dans les temps qui viennent des billets bibliographiques HSF ainsi que des photographies communiquées bienveillamment par Jean Paul Louis.

Alors, puisque nous pensons à lui, à Michel Ohl et à Christian Bachelin tout juste envolés, nous espérons que cette année 2015 sera celle de l'éclosion de nombreux talents, parce qu'il faudra bien nous consoler de ces pertes colossales, et même intolérables.

Ce sont les vœux que nous forgeons, ici, sur notre île.

A la mine, le poète !



henri simon faure tombeau de marine valentin/ gamin pour de bon/ à la mine, le poète. Illustration de couverture par Lell Boehm ("Les crassiers de Saint-Étienne"). — Tusson, Du Lérot, 25 €

Du Lérot, éditeur
Les Usines réunies
16140 Tusson
96 pages, 25 €

dimanche 7 décembre 2014

Deux hommages à Michel Ohl

OhlMichelhommage.jpg


La librairie Georges située à Talence, dans la proche banlieue de Bordeaux, organise le vendredi 12 décembre 2014 à 18 h 30 une lecture par Daniel Crumb et François Mauget de l’œuvre de Michel Ohl, récemment disparu.
On aurait aimé pouvoir y être...

Nous nous rattraperons en lisant l'Hommage de Pierre Ziegelmeyer mis en ligne sur le site des éditions Plein Chant d'Edmond Thomas dont Michel Ohl fut un pilier littéraire.


Librairie Georges
300, cours de la Libération
33400 Talence




dimanche 9 novembre 2014

Boobook, de Michel Ohl

OhlBoobook003.jpg



Curiosité de la bibliographie de Michel Ohl — qui en compte tant d'autres ! — Boobook est un petit volume (9/6 cm) publié par Bérénice Constant à l'enseigne de Galimart et imprimé par Edmond Thomas à Bassac
Son titre et inspiré par ce dernier mot de Bobok de Dostoïevski, à quoi se résout un langage.

Chut ! écoutez, les morts, entre eux, ils parlent, nul doute, les morts parlent, j'avais donc fait le mort, j'espérais gagner sa confiance, et puis je me suis endormi, si j'étais mort en dormant peut-être eussions-nous échangé quelques mots, en cette nuit funèbre, mon pauvre papa et moi, chose qui ne nous arrivait jamais de son vivant, peut-être mais non, non, je n'étais pas mort, la preuve.




Michel Ohl Boobook. - Bordeaux, Galimart, 1992.

Grand Concours de l'Alamblog en hommage à Michel Ohl

MichelOhl.jpg




Finalement, la tempête soufflant sur notre île nous a offert le loisir de penser, et même de songer.

L'hommage un peu spécial que nous souhaitions pour Michel Ohl, récemment disparu, nous venons d'en trouver la forme que nous souhaitions.

Il sera l'objet d'un Grand Concours de l'Alamblog auquel Michel Ohl avait si souvent répondu.

Les candidats à ce concours d'un genre tout à fait nouveau devront composer un poème à Michel Ohl sous la forme qu'ils souhaiteront. Et nautrellement, toutes les formes fixes, fussent-elles érudites, seront les bienvenues.

Le jury, composé de David Vincent et Nicolas Etienne, des éditions L'Arbre vengeur, et du Préfet maritime, retiendra les lauréats les meilleurs le 30 novembre prochain.

Des exemplaires de N'à-Qu'un-Oeil de Léon Cladel constitueront le lot.

A vos calames, ami(e)s !

vendredi 7 novembre 2014

† Michel Ohl (1946-2014)

MichelOhl.jpg



De même que nous avions un peu d'avance en plaçant Michel Ohl dans La Forêt cachée, par affection autant que par prosélytisme, l'année dernière, nous voici avec quelques jours de retard sur la triste annonce de sa disparition : il s'est éteint le 20 octobre dernier à l'hôpital Saint-André à Bordeaux (il était né le R décembre 1946). Depuis, conscient de l'importance de cette perte, le Préfet maritime tourne en rond, procrastine, cherchant la meilleure manière de lui rendre hommage, et un hommage d'autant plus appuyé qu'il aura été l'un des premiers et plus actifs alamblogonautes, souvent sur le pont, toujours amical.
Apparemment, il n'y en aura pas de manière assez originale pour dire qui était ce collagiste zaporogue génial, écrivain et épistolier d'enfer dont le dernier courrier datant du mois de juillet nous enjoignait de lire Gyula Krudy ou la nostalgie, dans une publication des éditions EdeN, de Pierre Ziegelmeyer, - sa marque personnelle de bibliopole à lui étant Schéol (chez Ohl).

Me voici récrivant, de petits mots, vaille que vaille, et lisotant des recueils de faits-divers épouvantables. Je vous donne le dernier recueil que j'ai composé de citations de Gyula Krudy, mon écrivain préféré, que (Pierre) Ziegelmeyer m'a fait découvrir voici 25 ans. J'ai dû recopier cela il y a 1 an 1/2, 2 ans, je ne savais encore que Mr. Crab était incurable, mais il ne progresse pas vite, mais l'allure d'enterrement peut changer, il peut soudain filer à tombeau ouvert, je ne seai pas inhumé au champion des cimetières : Ohlsdorf, et pourquoi vous parlè-je soudain d'Ohlsdorf : à cause de mon village, de Thomas Bernhard, de Premier Amour de Beckett et de Fallada (...) Le Fallada que je préfère, de loin, est Le Buveur, parce que c'était lui (par que c'était lui - et un petit peu moi aussi), le passage éterne à l'asile est d'une vérité horrifiante, nonobstant "artifices" et "invraisemblances", et le Buveur, le Saint Buveur, "se promène" au cimetière d'Ohlsdorf je ne sais + quand (...) (Georges Walter) écrit son xième dernier livre, voué à Kessel, et Kessel rêvait de mourir dans son fauteuil au milieu d'une cigarette, et c'est ce qui est arrivé. Ainsi finit cette lettre.

falladaBuveur.jpg Amical Ohl, généreux Ohl, lecteur émérite qui "dispatchait" Estaunié pour mieux le faire lire, comme il le fait là pour Krudy, Fallada ou son ami Georges Walter, autre ami commun de Joseph Kessel et de notre Zaporogue... Grégory Haleux a fort bien effectué le travail d'hommage qui s'imposait dans un beau billet très bien illustré, après avoir en des temps plus anciens donné cette curiosité d'Ohl : Cessez de lire avec Michel Ohl.
Indissociable de Joseph Kessel, d'Edmond Thomas et de Georges Walter, le drôle d'oiseau qu'était Ohl laisse pour la partie la plus accessible de sa bibliographie un nombre significatif de livres fort imaginatifs, souvent à la marque de Lattès puis de Plein Chant, tels que :
Le nom du livre intitulé Marie-Botte ou Pèle-Galets (Plein Chant, 1985).
L'An Pinay (Plein Chant, 1991).
Le Prix du boeuf (Plein Chant, 1996).
La Main qui écrit (Plein Chant, 2003).
Jeux des mots et de l'esprit s'y donnent grand champ et forment un panorama qui va s'incruster durablement dans le paysage culturel - et littéraire donc - en particulier parce qu'ils sont souvent dotés de poignées bien macabres, tout en chêne, et concomitants mais non superposables aux amusements oulipiens ou aux grattages pataphysiques. Même s'il a démarré sur un Pataphysical Baby (après Sonica mon lapin), Michel Ohl aura transcendé les catégories et apporté une oeuvre bien particulière, empreinte d'humour noir et de légèreté, de graves bouleversements et de savoirs plaisants dont L'Homme noir, Raymond Roussel et Jean-Pierre Verheggen confondus pourraient peut-être dire quelque chose d'approchant. Et encore... Les enterrements qui frétillent de la queue sont si peu courants. Ils nous emmèneraient du côté d'un brautiganisme bien tempéré, somptueux parfois, décoiffant et souvent très tendre.
Pour vous faire une idée de l'imagination galopante d'M. O. (n'en ayons pas peur...), parcourez la bibliographie "en préparation" sise dans Le Nom du livre intitulé Marie-Botte ou Pèle-Galets (Plein chant, 1985), elle est édifiante. Mériterait même un recopiage bloguesque, en attendant que Sétaphen Mahieu intègre ces titres magistraux dans sa bibliographie des ouvrages sans corps. (Mais quelle âme !).
Le temps de retrouver notre exemplaire de Boobook (Galimart) et nous revenons...



Bibliographie
Le Silence et le Temps (Paris, les Paragraphes littéraires de Paris, 1962).
Sonica mon lapin (Paris, Millas-Martin, 1972).
Pataphysical baby (Paris, Lattès 1974).
Zaporogues (P., Lattès 1976).
Sacripants ! (P., Lattès, 1977).
Chez le libraire (P., Lattès, 1978).
Traité de tous les noms, ripopée (P., Lattès, 1980).
Entre devins, ripopée (P., Lattès, 1982).
Le Nom du livre intitulé Marie-Botte ou Pèle-Galets (Bassac, Plein Chant, 1985).
L'an Pinay (Bassac, Plein Chant, 1991).
Boobook (Galimart, 1992).
Onessa (Schéol, 1993).
La Mer dans Poe, ripopée (Opales, 1994).
L'Enterrement qui frétillait de la queue (Schéol, 1994).
Le Prix du Boeuf (B., Plein chant, 1998).
Premier souvenir dernier écrit (Finitude, 2001).
La Main qui écrit (B., Plein Chant, 2003).
Rêves d'avant la mort (B., Plein Chant, 2006).
Un chalet sur la Néva (avec Georges Walter) (Atlantica, 2006).
Pauvre cerveau qu'il faut bercer (Le Castor Astral, « Millésimes », 2006).

jeudi 29 mai 2014

Petite Bibliographie lacunaires des éditions La Jeune Parque




jeunepa.jpg


Curieux parcours d'une maison d'édition qui de Paul Valéry conduit à la cuisine au yaourt...
Les éditions de la Jeune Parque furent fondées par Marcel Sénac qui la dirigea jusqu'en 1934, puis, elle fut transmise en 1944 à Félix Garas, qui fut également l'instigateur de L'Éternelle Revue, animée par Paul Éluard. Enfin Alain de la Falaise y exerça.
Ces éditions étaient successivement installées au 3 de la place de l'Odéon, puis 51, rue de la Chaussée d'Antin, 136 du boulevard Haussmann et enfin au 3 de la rue des Saints-Pères, à Paris et elles connurent une existence que peut-être dévoile certain livre... Mais rien n'est sûr.
Dans la "Chronologie de l'édition française", le riche site de Pascal Fouché, il est fourni certains éléments qui permettent de dire que, en mai 1967, les éditions redémarrent... elles avaient connu un coup de mou puis que le 1er avril 1971 est créé le GIE Pont-Neuf qui regroupe les éditions Jean-Jacques Pauvert, La Jeune Parque et Le Palimugre. Il indéniable que la maison connut quelques succès commerciaux qui lui procurèrent des jaloux.
Certaines de ses périodes éditoriales un peu moins.
A suivre, car ceci est un work in progress, merci aux contributeurs et en particulière à Patrick Fréchet.

Collections
Le Cheval parlant, moments de la sensibilité française. Collection dirigée par Armand Hoog
Écrits d'artistes
Conseils
Le Cercle rouge
Mémoires pour l'an 2000 (1966-1969)
Destinées héroïques
Pour servir à l'histoire de ce temps
Le Monde et les hommes. Collection dirigée par le professeur H. Laufenburger
Les Sciences et leurs applications (docteur Pierre Lépine dir.)
Fenêtres sur le monde, collection d'auteurs étrangers dirigée par A. de La Falaise (1944-1952)


jeunparr.jpg

Bibliographie lacunaire
André Baillon Délires (1927).
Paul Valéry Durtal, ou les Points d'une conversion. Bois et lettrines de Thiollière (Paris, À la Jeune Parque, M. Sénac, 1927)
Paul Valéry Huysmans. Eau-forte de Ch. Jouas (1927)
Henri Dalby Pleine terre (1928).
Dauphin Meunier Chamfort et Mirabeau (1928)
Dauphin Meunier Paysages d'Italie. Ligurie. Toscane. Émilie (Paris, à la Jeune parque, 1928)
ferveurpomies.jpg
Mathilde Pomès Ferveur. Lettre fac-similé de Paul Valéry, frontispice de J.-E. Laboureur (Paris, à la jeune Parque, 1928).
Louise Delaneste Sous l'armure (Paris, à la Jeune Parque, 3, place de l'Odéon, 1929).
Noël Félici Les Travestis, roman (1929)
Charles Baudouin Cimes, versets. 7 bois gravés d'Alexandre Mairet (1930)
Robert-Fortier Ma Soirée avec Charles Baudelaire (1930).
Bernard Hallet Pour lire à la lampe. Illustrations de Mme G. Bernard-Hallet (1930).
Eugène Jung L'Islam et les musulmans dans l'Afrique du Nord (1930)
Noël Felici Guignol et Madame (1931)
Ferhat Abbas De la colonie vers la province. I. Le Jeune Algérien (1931)
Bernard Hallet Épaves (1931)
Raymond Jacquet L'Amour avec des pincettes (1934).
jeupanicchien.jpg
L'Eternelle Revue N° 1 (1944, juin)-n° 2 (1944, juil.) ; N.s., n° 1 (1944, 1er déc.)-n° 5/6, septembre 1945 (Paris, s.n., 1944-1945)
Jean Galtier-Boissière Mon journal pendant l'occupation (1944)
Gerald Hugh Tyrwhitt-Wilson, baron Berners Le nez de Cléopâtre roman, traduit de l'anglais par Marie Canavaggia (1945). Coll. Fenêtres sur le monde (n° III).

Gérard Boutelleau La Jeune Espérance (1945)
Carol Breton La Garde montante (1945)
Constance Coline Nathalie ou le Clair-Obscur (1945)
Gaston Courty Cellule 483, récit (1945).
Pierre Daninos Méridiens (1945). Repris avec une couverture de relais et une vignette à l'€™enseigne de la Jeune Parque.
Jean Galtier-Boissière Mon journal depuis la Libération (1945)
Frédéric Grendel Entre deux visages (1945)
Armel Guerne Mythologie de l'homme (édition limitée à 300 ex. sur velin supérieur) (1945)
S. A. Kovpak, avec la collaboration de E. Guérassimov Les Partisans soviétiques, traduit du russe par Boris Metzel (1945). Coll. Fenêtres sur le monde (n° IV).
Pierre Mazé et Roger Genebrier Les grandes journées du procès de Riom (1945). Coll. Pour servir à l'histoire de ce temps (n° 1).
Jean Oberlé Jean Oberlé vous parle, souvenirs de cinq années à Londres. Avec sept dessins de l'auteur (1945)
Louis Parrot L'Intelligence en guerre. Panorama de la pensée française pendant l'occupation (1945)
Jacques Perry La Seconde nuit (1945)
André Platonov Contes de ma patrie, trad. du russe par Boris Metzel (1945) coll. Fenêtres sur le monde (n° II)
Auguste Rodin A la Vénus de Milo . Préface de A.-H. Martinie (1945).
Pierre Sandahl Miranda ou L'évasion par l'Espagne, roman (1945)
Alain Sergent Le Pain et les jeux (1945)
Georges Simenon La Fenêtre des Rouet (1945)
Georges Simenon La Fuite de monsieur Monde (1945)
Jacques Viot Le Niais (1945)
Jean de Baroncelli Le Disgracié (1946)
André Breton Young Cherry Trees Secured Against Hare / Jeunes cerisiers garantis contre les lièvres. Couverture illustrée par Marcel Duchamp (1946) (New York, View Editions/Londres, A Zwemmer/Paris, La Jeune Parque, 1946).
Jack Belden Il est toujours temps de mourir, adapté de l'anglais par Julien Blanc (1946). Coll. Fenêtres sur le monde (n° VI).
William Blake Le Mariage du ciel et de l'enfer, Introduction et traduction nouvelle suivie de deux études par Daniel-Rops, avec neuf bois gravés deux tons par J. Vital-Prost (1946).
Claude Blanchard Le Parisien de Paris. Préface de Jean Galtier-Boissière ; ill. de Gus Bofa, Pierre Falke, Lucien Boucher, Valdo-Barbey, André Villeboeuf, Jean Oberlé (1946)
Denise Bourdet Édouard Bourdet et ses amis. préface de Jean Cocteau (1946)
John Dickson Carr A la vie, à la mort (1946). Coll."Le cercle rouge" (n° 2).
Carter Dickson (pseud. de J. D. Carr) Il n'aurait pas tué Patience (1946). Coll."Le cercle rouge" (n° 1).
Henry Castillou Orteno (1946)
Constance Coline Le Jardin des fées (1946)
Collectif Refaites une Constitution, treize études par Jean de Soto, Jean Coutard, Raymond Malezieux, Georges Berlia, Georges Morange, Maxime Chrétien, etc., précédées d'une préface de Jules Basdevant,... (1946)
Pierre Daninos Euripe et Amérope (1946)
Pierre Daninos Le Roi sommeil (1946).
Pascaline et Raymond Daudel Atomes, molécules et lumière. Préface de Louis de Broglie (1946)
Edgar Degas Huit sonnets d'Edgar Degas. Préface de Jean Nepveu-Degas. Illustré de 19 dessins inédits d'Edgar Degas (1946).
Pierre Doublet Civils en uniforme. Préface et dessins de Jean Oberlé (1946)... Léon Dufourmentel Introduction à la chirurgie constructive, essai sur l'art et la chirurgie (1946).
Jean Galtier-Boissière La Bonne vie. Couverture illustrée par Dignimont (1946).
Paul Géraldy L'Amour (1946)
Jean Giraudoux La Guerre de Troie n'aura pas lieu. Lithographies originales de Mariano Andreu (1946).
Maxime Grangé L'Alcool, une nouvelle matière première (1946).
Philip Guedalla Portrait de Mr. Churchill (1946).
Armel Guerne Danse des morts (1946).
Gaston Haelling Rhin, Meuse, Escaut (1946).
Aldous Huxley Dépouilles mortelles, nouvelles. Traduction de Jules Castier (1946). Coll. Fenêtres sur le monde (n° VII).
Géo London Justice sans larmes. Illustrations de Claude Guion (1946).
André Maurois Sept visages de l'amour (1946)
Serge Michelson Les Grands prosateurs russes (Pouchkine. Termontov. Gogol. Dostoievsky. Gontcharov. Tolstoï. Tourgueniev. Leskov. Tchekhov). Préface de Stanislas Fumet (1946)
Albert Olliver Fausses sorties (1946)
Duc de Parcent Le Drame de Varsovie (1946).
Peter de Polnay Deux miroirs, traduit de l'anglais par J. Fournier-Pargoire (1946) Coll. Feneêtres sur le monde (n° VIII).
Irène-Carole Reweliotty Journal d'une jeune fille. Préface de Patrice de La Tour du Pin (1946)
W. Rinckenberger L'Alsace, rempart français sur le Rhin (1946).
Olivier Séchan L’Amour du vide (1946).
Alain Sergent Je suivis ce mauvais garçon (1946).
Georges Simenon La Fenêtre des Rouet (1946)
Philip Toynbee Barrières ("Barricades"). Traduit de l'anglais par Jean Barré (1946) Coll. Fenêtres sur le monde (n° V)
Hélène Vacaresco Mémorial sur le mode mineur (1946)
Honoré de Balzac Vautrin, textes choisis par Jean-Louis Bory ; et précédés d'un essai "Balzac et les ténèbres" (1946). Coll. « Le Cheval parlant » (n° 2).
rezzolaCdT.jpg
Reto R. Bezzola Le Sens de l'aventure et de l'amour (Chrétien de Troyes). Préface d'Albert Béguin (1947).
Elisabeth Bowen Pacte avec le diable, nouvelles. Traduit de l'anglais par Hélène Robin (1946). Coll. Fenêtres sur le monde (n° X).
Henry Castillou Le Fleuve mort. Suivi de : Les Transfuges et le maître (1947).
Henry Castillou São Thomé, roman (1947).
Jacques Chardonne Claire. Texte définitif revu par l'auteur (1947).
Jacques Chardonne Romanesques (1947).
Chou Ling La Sagesse chinoise, textes choisis et traduits du chinois par Chou Ling (1947).
J. Debû-Bridel Histoire du marché noir, 1939-1947 (1947).
Pierre Daninos Le Carnet du Bon Dieu (1947).
John Dos Passos Service commandé (1947). Coll. Fenêtres sur le monde (n° XII).
Commander Kenneth Edwards L'Opération Neptune, traduit de l'anglais par Pierre Teilhac. Avant-propos par l'amiral Sir Harold Burrough. (1947).
Roman Fajans Douze ans dans la tourmente. Préface de Léon Noël (1947).
Jean Galtier-Boissière Mon journal dans la drôle de paix (1947).
Jean Galtier-Boissière Trois Héros (1947).
Rumer Goden Fugue, traduit de l'anglais par Sherban Sidéry (1947) Coll. Fenêtres sur le monde (n° XI).
Frédéric Grendel Carnaval intérieur (1947)
Catherine Hutter Miracle inutile, traduit de l'anglais par Charles Albert Reichen (1947). Coll. Fenêtres sur le monde (n° IX).
Aldous Huxley Le plus sot animal. Traduction de Jules Castier (1947). Coll. Fenêtres sur le monde (n° I).
Ralph Ingersoll Ultra secret; traduit de l'anglais par Anne Marie Walters (1947).
J.-A.-D. Ingres Écrits sur l'art, textes recueillis dans les carnets et dans la correspondance de Ingres. Préface de Raymond Cogniat, illustré de dessins de Ingres (1947)
Eugen Kogon L'Enfer organisé, le système des camps de concentration. Traduit de l'allemand (1947).
Lautréamont Les Chants de Maldoror, précédé d'un essai de Julien Gracq, « Lautréamont toujours », (1947). Coll. « Le Cheval parlant » (n° 1).
Sinclair Lewis Ann Vickers, roman traduit par M. Rémond (1947)
Léopold Loewenstein & William Gerhardi Connais-toi toi-même. Environ trois millions de caractères différents étudiés par la psychanalyse (1947).
Géo London Voyage autour de mes chambres. Illustration de Claude Guion (1947).
André Maurois Conseils à un jeune Français partant pour les États-Unis (1947). Coll. Conseils (n° 1)
André Maurois Sept visages de l'amour. Édition complétée (1947).
(Henry Muller) Avec un sourire, par le Magot solitaire. Couverture de Oberlé (1947).
Jacques Perry La Mauvaise chasse (1947)
D.A.F. de Sade Œuvre. Choix de Maurice Nadeau (1947). Coll. « Le Cheval parlant » (n° 3).
Olivier Sechan Marthe Vignerel (1947).
Georges Simenon Le Passager clandestin (1947)
Jean-Louis Vaudoyer Les peintres provençaux, de Nicolas Froment à Paul Cézanne (1947)
Jacques Viot Joseph, roman (1947)
*** Journal d'un condamné à mort (1948)
François-Jean Armorin Des Juifs quittent l'Europe. Préface de David Rousset (1948).
Louis Bromfield Ce monde où nous vivons, récits. Traduit de l'anglais par Solange de La Baume et Henriette de Boissard (1948). Coll. Fenêtres sur le monde (n° XIV).
Louis Bromfield Une femme de bien , traduit de l'anglais par A. Cosse (1948). Coll. Fenêtres sur le monde (n° XV).
Gilbert Cesbron Notre prison est un royaume, roman (1948).
Pierre Daninos Le Carnet du Bon Dieu (1948).
Theodore Dreiser Le Rempart, traduit de l'anglais par Paul Roche (1948). Coll. Fenêtres sur le monde (n° XIII).
Wood Kahler Le Nain gigantesque. Traduction française de Lagall et Krik (1948). Coll. Fenêtres sur le monde (n° XVI).
Léon Noël Conseils à un jeune Français entrant dans la diplomatie (1948). Coll. Conseils (n° 2).
Maurice Rostand Confession d'un demi-siècle (1948).
Pierre Sandahl De Gaulle sans képi, souvenirs (1948).
Raoul de Roussy de Sales ''L'Amérique entre en guerre. Journal d'un Français aux États-Unis. Préface par Pierre Lazareff.
Rudolf Semmler Journal du secrétaire de Goebbels. Avec une introduction de McLachlan. Notes de G. S. Wagner (1948).
Pierre Thévenard et G. Tassel Le Cinéma scientifique français. Préface de Jean painlevé (1948)
jeunepaVaev.jpg
XXX "Vae victis !" ou deux ans dans la L.V.F. Précédé de Mon point de vue, par Rémy (1948)
Le Procès Kravchenko contre les "Lettres françaises", compte rendu des audiences d'après la sténographie, suivi d'un Index des noms cités (1948) Coll. Pour servir à l'histoire de ce temps (n° 9)
Général Wladysław Anders Mémoires, 1939-1946__ . Traduit du polonais par J. Rzewuska (1948).
Dominique Launois (i. e. Gilbert Cesbron) Qui se souvient de Babylone ? (1949).
Pierre Daninos L'éternel second (1949).
Edmond Michelet Sur la fidélité en politique. Lettre à Monsieur l'Abbé G. (1949).
Louis Salleron Un jeune catholique devient communiste, malgré les cordiaux avertissements de Louis Salleron (1949). Coll. Conseils (n° 3).
Jean Galtier-Boissière Mon journal dans la grande pagaïe (1950)
Gilbert Cesbron La Souveraine (1950).
Aldous Huxley Jaune de Crome (1950). Coll. Fenêtres sur le monde.
Jacques de Laprade Le Théâtre de Montherlant (1951).
Roger Sauvage Les Conquérants du ciel. Louis Blériot, Roland Garros, Adolphe Pégoud, Georges Guynemer, Jules Védrines, Charles Nungesser, Pelletier Doisy, Jean Mermoz, Henri Guillaumet, Edmond Martin La Meslée. Illustrations de Mixi-Bérel. (1950).
Roger Barberot Héros de la mer. Illustrations de Sab (1951).
Raymond-Léopold Bruckberger Les Cosaques et le Saint-Esprit (1951).
Daniel-Rops Les Aventures de Dieu. Illustrations de Pyrol (1951).
Aldous Huxley L'ange et la bête (1951).
André Stibio Indiscrétions (1951).
Raymond-Léopold Bruckberger Marie-Madeleine (1952).
Gaston Haelling Palestine israélienne (1952)
Georges Langelaan (pseud. L'Ange) L'Ange. 50 télégrilles (1952).
Piotr Pirogov J'ai quitté ma patrie, traduit de l'anglais par Alain de La Falaise (1952) Coll. Fenêtres sur le monde.
André Maurois Lettres à l'inconnue. Illustrations de Dignimont (1953)
Lucien Clergue et alii El Cordobes, 77 photographies de Lucien Clergue. Textes de Paco Tolosa, Robert Marteau, Jean-Marie Magnan, J.-M. Goudard... (1965)
Roland Bacri et Jacques Lap Dessiné par Jacques Lap. Écrit par Roland Bacri. Le Guide de Colombey. (1965)
Jean Galtier-Boissière avec la collaboration de Charles Alexandre Histoire de la guerre 1939-1945 (1965)
Boris de Rachewiltz Éros noir, mœurs sexuelles de l'Afrique de la préhistoire à nos jours (1965)
Dr G. Valensin La Prostate, grandeurs et servitudes (1965)
Belen Le Réservoir des sens. ]Illustrations de André Masson (1966)
Marcelin Cazes 50 ans de Lipp. Suivi de discours prononcés à l'occasion du prix Cazes (1966)
Duc Drôles de gags. 1001 pages d'amour et de suspense imaginées. Ciné-livre 3 dimensions. Scénario et réalisation de Duc. Le premier spectacle de poche (1966)
Élie Faure La Sainte Face. Préface de Henry de Montherlant (1966)
Michel Lanse Les Mémoires d'une barbouze (1966)
Lo Duca Érotique de l'art (1966)
Max Loreau Dubuffet et le voyage au centre de la perception, de Paris-Circus au grand-art l'Hourloupe (1966)
vianzizique.jpg
Boris Vian En avant la zizique, et par ici les gros sous (1966)
Boris Vian Trouble dans les Andains (1966)
Jean-Paul Aufray Cheetah (1967)
Charles Billet L'Accident du F-BGOD (1967)
Jean Carrière Retour à Uzès, roman (1967)
Jean de Liniers Le Piémontais, roman (1967)
Nicole Louvier Les Dialogues de la nuit blanche (1967)
Alain Magrou Le Ciel qui voyage (1967)
Claude Maillard Les Vespasiennes de Paris, ou les Précieux édicules (1967)
rogerdeM.jpg
Roger de Mervelec Les Lapins du Flore (1967)
Jean Poindessault Le Long Détour (1967)
Jonathan Routh Guide porcelaine des lieux de Paris. Illustré par John Glashan (1967)
Georges et André Tabet La Casbah de papa, nouvelles (1967)
Boris Vian Chroniques de jazz, texte établi et présenté par Lucien Malson (1967)
Gérard Zwang Le Sexe de la femme (1967)
Maxime Alexandre Mémoires d'un surréaliste (1968)
Inge Deutschkron Tel était leur enfer, les enfants dans les camps de concentration. Traduit de l'allemand par Julia Tardy-Marcus (1968)
Charles Ford Hollywood story (1968)
Suzanne Le Floch Didier Novack, mon fils. Préface de Me René Floriot (1968)
Nicole Louvier Honorable ou le Chien, roman (1968)
François Caradec et Jean Nohain Fregoli, 1867-1936, sa vie et ses secrets (1968)
Catherine de Prémonville Jamais sans Jules (1968)
Maud Sacquard de Belleroche L'Ordinatrice ? Mémoires d'une femme de quarante ans (1968)
Joël Taravo Les Derniers joyeux (1968) Coll. Mémoires pour l'an 2000.
Gérard Zwang Le Sexe de la femme. Nouvelle édition (1968)
Jacques Baroche Comportement sexuel de l'homme marié en France (1969)
Marc Albert-Levin Un Printemps à New-York (co-édition J.-J. Pauvert/Jeune Parque, 1969)
Lo Duca Histoire de l'érotisme (1969)
François Caradec et Jean Nohain La vie exemplaire de la femme à barbe, Clémentine Delait, 1865-1939 (1969)
Maud Sacquard de Belleroche L'Ordinatrice seconde (1969) Coll. Mémoires pour l'an 2000.
Maud de Belleroche Des femmes (1970)
Alphonse Boudard et Luc Étienne La Méthode à Mimile, illustrée par Dédé (1970)
Georges Deniau Tennis total, méthode en 7 classes. Photographies de Philippe Mory (1970)
Albert et Noémi Des Senteurs végétales, roman (1971)
noisbeller.jpg
Maud de Belleroche Noisette (1971)
Barbara Buick L'Étiquette (1971)
Anja Vermoor Le Carré magique, roman, traduit de l'allemand par Jean-Pierre Larochette (1971)
M. Cadiot et B. Nolan Hexagone papers, cent ans de guerre au Viêt-Nam, 1859-1972 (1972)
Maud de Belleroche Eva Perón, la reine des « sans-chemises » (1972)
desriauxNoir.jpg
Jean Desriaux Les Pantoufles de l'homme en noir (1972)
Jérôme Spycket Les Scandales de l'assurance automobile, lettre ouverte aux quinze millions d'assurés automobile français (1972)
Nathan Turku A Rotterdam, le massacre des saints innocents (1972)
Jean Carrière Retour à Uzès, roman (1973)
Alphonse Boudard et Luc Étienne La Méthode à Mimile, illustrée par Dédé (1974)
Hubert Encyclopédie du cache-sexe, dessins de Hubert (1974)
Gérard Zwang Le Sexe de la femme. Nouvelle édition revue et corrigée (1974)
Clément Brunoy Salyne (1975)
ZDorianinv.jpg
Jean-Pierre Dorian Qui est là ? En direct avec l'invisible (1975)
Kevin Quinn Avery La Vie secrète des chiffres, traduit de l'américain par Mary Louise Gradwohl (1975)
Martin Pentecost Le Sexe et les astres, étude zodiacale des caractéristiques sexuelles, traduit de l'américain par Robert Pontnau (1976)
ordinatrice50.jpg
Maud de Belleroche L'Ordinatrice a cinquante ans (1978)
Jean Suyeux La Cuisine au yaourt (1978)


Annoncés à paraître :
Lord Berners Le Chameau. Coll. Fenêtres sur le monde (n° XVII).
Elisabeth Bowen ''Amis et parents. Coll. Fenêtres sur le monde (n°XVIII).
Edmund WIlson ''Le Comté d'Hécate. Coll. Fenêtres sur le monde (n° X).


RezzlogCdT.jpg




lundi 14 avril 2014

Emre Orhun en vente

antiferOrhun.jpg



Désormais en vente à la galerie Jeanne Robillard, les dessins originaux d'Emre Orhun.
C'est un illustrateur de nationalité turque, né en Chine, lyonnais d'adoption - ce qui lui fait un pedigree peu commun - formé depuis 1993 à l’École Émile Cohl de Lyon. Il a découvert un jour dans une bd de l'Helvète Thomas Ott la carte à gratter et s'en sert désormais lui-même à merveille, même s'il déclare ne pas hésiter "à varier les plaisirs en utilisant des techniques plus traditionnelles comme le crayon, la plume, l'acrylique et la gouache, mais aussi l'informatique pour des peintures numériques".
On peut découvrir de plus en plus souvent ses dessins dans la presse (Le Monde, Libération, XXI, etc.) et l'on va pouvoir, du moins les plus Parisiens d'entre nous, acquérir ses œuvres originales à la galerie Jeanne Robillard : de la Baba Yaga, du capitaine Antifer, et toute la cohorte de ses personnages en noir et blanc ou en couleurs.


Parmi ses publications :
Dr Jekyll et Mr Hyde (Grimm Press - Taïwan)
Le Chant des Génies (Actes Sud)
Mirifiques aventures de Maître Antifer (id.)
Pierre Noël (éd. Sarbacane)
Erzsebet, en collaboration avec Cédric Rassat (Glénat).
La Malédiction du Titanic (Glénat, 2012).
Les Vies Imaginaires (Le Dernier Cri, 2013).



Galerie Jeanne Robillard
26, rue de la Folie Regnault
75011 Paris

mardi 3 septembre 2013

Petite bibliographie lacunaire des éditions Le Livre Libre

livlibtanga2.jpg



Installées 141, boulevard Péreire, les éditions Le Livre libre n'eurent pas une longue existence. Adossées à un atelier d'imprimerie, elles publièrent de 1926 à 1931 des ouvrages en espagnol et/ou relatifs à l'Amérique centrale ou méridionale.


livreLibre.jpg



Catalogue lacunaire

Armando Zegri El Último decadente, novela. - Paris : "Le Livre libre", 1926. - In-16, 151 p. et 4 p. de comptes rendus sur l'ouvrage.

Eugenio Garzon La Ciudad acústica... Escenas de la vida parisiense. Prólogo de Carlo Reyles. - Paris : Éditions "le Livre libre", 1927. - In-4°, 237 p.

Victor M. Rendón Lorenzo Cilda, novela ecuatoriana original. - Paris : le Livre libre, 1928, 255 p.

Bautista Saavedra Plabras sinceras para una historia de ayer. - Paris : Éditions "le Livre libre", 1928, 125 p.

Raúl Sosa ''Amiclas tragedia eleusina, Atenas (XLI Olimpiada)''. - Paris : le Livre libre, 1928, 109 p.

Enrique Amorim Tangarupa (un lugar de la tierre). - Paris, Le livre libre, 1929.

Collectif Juan-Pablo Echagüe et le développement des relations franco-argentines. Opinions de René Doumic, Gustave Lanson, E. Martinenche, R. Rouze, André Antoine, François Porché, Lous Gillet, Romain Coolus, Henri Duvernois, René Richard, André Corthis, Max Daireaux, Paul Souday, "Revue des Deux Mondes", Rouquette de Fonvielie, F. Garcia Calderon, Georges Pillement, "Revue de l'Amérique latine", Maurice Rouzaud, A. de Falgairolle, "Revue Bleue", "Candide", "les Nouvelles littéraires", "Figaro", Pierre Lagarde, "Revue de Paris", "Vient de paraître", etc. - Paris : Editions le Livre libre, 1929. - In-16, 183 p., portr. h. t., fac-similé.

César E. Arroyo México en 1935 : el presidente Vasconcelos. - Paris, le Livre libre, 1929, 58 p.

Carlos Ibañez de Ibero Le Spectateur passionné. - Paris, Le Livre libre, 1929, 138 p.

Max Jiménez Huete Gleba. - Paris, Le Livre libre, 1929, 118 p.

Kohly.jpgMario Garcia Kohly ambassadeur de la République Cubaine à Madrid Gambetta. - Paris, Impr.-éditions "le Livre libre", 141, boulevard Pereire, 1929. (29 novembre.), 219 p.

Ramón Martín Chinchilla. Seis cuentos. - Paris, "le Livre libre", 1929, 64 p.

Josefina Melo y Parravicini Reflets fauves. - Paris, "Le Livre libre", 1929, 32 p.

Octavio Méndez Pereira Fuerzas de unificación. Con prefacio de Alejandro Alvarez. - Paris, Impr. editorial "le Livre libre", 1929. - In-16, 176 p.

Sylla Monségur Méditations, traduction et préface de Francis de Miomandre. - Paris, "le Livre libre", 1929, 175 p.

Juan E. O'Leary El Centauro de Ybycui. Vida heroica del general Bernardino Caballero en la guerra del Paraguay. Prólogo de Carlos Pereyra. - Paris, le Livre libre, 1929, 455 p. et portrait.

Dr Rafael Martinez OrtizCuba. Los Primeros años de independencia. La intervención y el establecimiento del gobierno de Don Tomás Estrada Palma 3a edición. - Paris, Le Livre libre, 1929, 2 vol., portrait. Comprend : I. La intervención y el establecimiento del gobierno de Don Tomás Estrada Palma ; II. Gobierno de Don Tomás Estrada Palma, elecciones presidenciales de 1905, la guerra civil, la 2a intervención y el restablecimiento de la República.

Victor Manuel Rendón Lorenzo Cilda, novela equatoriana. - Paris, "Le Livre libre", 1929.

Victor Manuel Rendón Encantamientos patrios. Poesias.... - Paris, le Livre libre, 1929, 208 p.

Raúl Sosa. Judith, tragedia (Babilonia, siglo VII, a. J.-C.). Syphax (Halicarnaso, siglo IV, a. J.-C.). - Paris, le Livre libre, 1929, 102 p.

Rafael de Zayas-Enríquez Épicas, poesías escogidas. - Paris, Editorial "le Livre libre", 1929, 128 p., portrait. Édité par le fils de l'auteur, Rafael de Zayas, qui signe la préface.

Raimundo (Raymond) Escholier. La Vida gloriosa de Victor Hugo. Traducción de Corpus Barga. - Paris, Imprenta-editorial "le Livre libre", 141, boulevard Pereire, 1930. (18 avril.). - 2 vol., 271 p., 254 p.

Antonio Alvarez Lleras Ayer, nada más.... - Paris, Editorial "Le livre libre", 1930.

Ramón Martin Confidencias de Morel. - Paris, "le Livre libre", 1930, 127 p.

Jean-M. Maubourguet Sarlat et le Périgord méridional. T. II, 1370-1453 : Histoire politique et religieuse. - Cahors-Paris, Impr. Coueslant-Éditions le Livre libre, 1930. - In-8°, 160 p.

Ismael Montes La Amenaza de la prórroga presidencial. - Paris, "le Livre libre", 1930, 31 p.

Ismael Montes Antes que todo la Constitución. - Paris, "le Livre libre", 1930, 16 p.

Alberto J. Pani El Cambio de regímenes en Mexico y las asonadas militares (Síntesis histórica). - Paris, "le Livre libre", 1930, 20 p.

Profesor Victor Pauchet Anastomosis gástricas e intestinales con la ayuda del bisturi eléctrico. - Paris, impr. de "le Livre libre", 1930, 8 p., fig. Extrait des Bulletins et mémoires de la société de médecine de Paris (juin 1930).

Dr Luis P. Romaguera Cura solar. - Paris, Impr.-editorial "le Livre libre", 1930, 126 p.

Juan Bautista Terán La Naissance de l'Amérique espagnole. Traduction par Xavier de Cardaillac. - Paris, "le Livre libre", 1930, 351 p., plans.

Froylán Turcios El Vampiro, novela. 2a edición. - Paris : "Le Livre libre", 1930, 223 p.

José Peralta El Monaquismo, su origen, desarrollo y constante labor contra el progreso, la libertad y la ciencia. - Paris : Impr. editorial "le Livre libre", 1931, 463 p..

Eduardo de Salterain y Herrera La Clase, apuntes de un profesor. - Paris, "le Livre libre", 1931, 98 p.

Froylán Turcios Flores de almendro. - Paris, "Le Livre libre", 1931, 151 p.

Jorge Valdés L'"Uti possidetis" et l'occupation territoriale. - Paris, "Le Livre libre", 1932, 48 p.

Sans date
Le Conflit du Chaco. Preuves et vérités. Un document de l'Université majeure de Saint-François-Xavier de Chuquisaca. - Paris, impr. "le Livre libre", (s. d.), 20 p., cartes.

livrelibre3.jpg


livreLibre2.jpg

- page 2 de 6 -